LA RÉGION CONNAÎT L’UNE DES MEILLEURES PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DE SON HISTOIRE


Saint-Hyacinthe, le 22 mars 2011 – Alors que plusieurs économistes internationaux laissaient entrevoir un timide début de reprise en 2010, la Grande région de Saint-Hyacinthe s’est une fois de plus illustrée avec une solide performance économique. Pour la troisième fois de son histoire, les investissements manufacturiers et technologiques ont franchi la barre des 200 millions de dollars… un bilan fort enviable.

 

C’est ce qui ressort du plus récent bilan de l’économie présenté annuellement par le CLD Les Maskoutains. Selon les données recueillies par ce dernier auprès des 380 entreprises manufacturières que compte notre région, 185 projets d’investissements ont été réalisés chez nous dans la dernière année, dont 18 pour des nouvelles entreprises. Cela représente des investissements totaux de 209 millions de dollars sur notre territoire, soit une croissance de 96 % par rapport à l’an dernier. Près des deux tiers (59 %) du total des investissements ont été réalisés dans le secteur de l’agroalimentaire et des biotechnologies.

 

Le fait marquant de l’année est sans aucun doute le retour à un bilan net positif de l’emploi. Bien qu’il se crée plusieurs centaines de nouveaux emplois chaque année dans les industries de Saint-Hyacinthe, la crise économique a freiné la progression du nombre total d’emplois à cause d’opérations de rationalisation dans certaines entreprises. En 2010, la vapeur a été renversée et, grâce à la création de 490 nouveaux emplois, le secteur manufacturier a fait un bond en avant de 240 nouveaux emplois au total.

 

« C’est une excellente nouvelle ! Concrètement, ça veut dire que 240 personnes de plus ont un emploi dans une industrie par rapport à pareille date l’an dernier. Et c’est sans compter les nombreux emplois qui ont été créés dans nos commerces et nos institutions », précise le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Bernier, qui est aussi président du CLD.

 

La plus forte croissance de l’investissement industriel provient des investissements majeurs. Ainsi, 39 nouveaux projets ont représenté des investissements de plus de 1 million de dollars. De ce nombre, huit dépassaient les 5 millions de dollars d’investissements, soit une croissance de 60 % par rapport à 2009. Mais, plus spectaculaire encore, leur valeur est passée de 32,2 millions de dollars à 124,2 millions de dollars, pour une croissance effective de 286 %. Les projets de plus de 1 million de dollars ont créé 270 nouveaux emplois en 2010.

 

Attractivité internationale

 

Autre fait marquant, 96,8 millions de dollars en investissements, soit un peu moins de la moitié, sont le fruit d’investisseurs étrangers. Plus particulièrement, avec le soutien du CLD et de leurs dirigeants locaux, deux grandes multinationales européennes ont choisi Saint-Hyacinthe pour le développement de leurs activités en Amérique du Nord, à savoir Veolia avec 43 millions de dollars et la Société Barry Callebaut pour des investissements totalisant 22,6 millions de dollars.

 

« Le fait que deux grandes multinationales choisissent Saint-Hyacinthe pour la réalisation de projets d’envergure plutôt que d’autres villes aux États-Unis ou au Mexique n’est pas banal. C’est un signal clair de l’attractivité de notre région et de la qualité de ses travailleurs. D’ailleurs, au cours des quatre dernières années, nous avons dénombré une douzaine de projets d’investissements étrangers chez nous », affirme le directeur général du CLD, Mario De Tilly.

 

Le CLD toujours plus actif

 

La prestation de services, les initiatives et les interventions du CLD Les Maskoutains auprès des industries, municipalités et organisations du territoire ne cessent d’augmenter. Ainsi, pour 2010, son équipe de permanents a traité plus de 300 dossiers et réalisé quelque 75 plans d’affaires et prévisions financières. À travers ses différents programmes, il a versé près de 1,8 million de dollars en prêts et subventions.

 

Encore une fois cette année, une attention particulière a été apportée aux entreprises et projets dans les municipalités rurales de la MRC. Ainsi, quelque 55 % des aides versées par le CLD en 2010 l’ont été en milieu rural et près de 20 % des investissements (38 millions de dollars) industriels totaux y ont été réalisés, ce qui représente la création de 115 nouveaux emplois dans les municipalités rurales et une croissance nette de 60 emplois.

 

S’achève donc une excellente année sur le plan du développement économique. L’équipe du CLD travaille déjà sur de nombreux nouveaux projets et, grâce au dynamisme des industriels locaux, l’année 2011 s’annonce encore une fois extrêmement positive.

 

-30-

 

Source : Donovan St-Hilaire
Responsable des communications
CLD Les Maskoutains
(450) 773-4232, poste 244