Grâce au logiciel ProfilCité du Commissariat au commerce Sherbrooke inaugure son Observatoire commercial


Drummondville, le 16 décembre 2010 — C'est en présence de nombreux intervenants du milieu socio‐économique que Sherbrooke a inauguré hier son nouvel outil de planification commerciale : l'Observatoire commercial. La Ville de Sherbrooke s’est largement inspirée de la Ville de Drummondville qui utilise cette base de données comme d’autres villes au Québec. Cet outil est issu directement du développement du logiciel ProfilCité conçu et commercialisé par le Commissariat au commerce de Drummondville. Par ailleurs, Sherbrooke est le premier des grands centres urbains du Québec parmi les agglomérations de plus de 100 000 habitants à se doter d'un outil informatique d'une telle envergure en matière commerciale.

 

C’est sous la responsabilité de la nouvelle Corporation de développement commercial de Sherbrooke que l'Observatoire commercial, une importante base de données alimentée par les quelques 5 000 commerces du territoire, permettra d'harmoniser et d'équilibrer le développement commercial du territoire sherbrookois. « L'Observatoire commercial nous permettrade maintenir à jour l'inventaire des équipements commerciaux et d'analyser l'évolution de la fonction commerciale. Notre vision doit être large; elle doit tenir compte des commerces de proximité et de tous les axes commerciaux, tout en tentant de revitalise certains secteurs », a mentionné le maire de Sherbrooke, Bernard Sévign.

observatoire commercial
 

L'Observatoire commercial sera également un outil d'analyse performant pour documenter les opportunités commerciales et faciliter l'implantation de nouveaux commerces en fournissant des données telles que l'offre concurrentielle, l'analyse d'opportunité, la disponibilité des locaux et les coûts d'exploitation. L'outil permet notamment de déterminer, sur une carte géographique, le meilleur emplacement pour implanter un nouveau commerce, en fonction des commerces déjà existants, des locaux vacants et de la présence de générateurs. L'Observatoire permet également de fournir à l'investisseur des informations précises sur un local telles que la superficie du local, de la bâtisse et du terrain, l'évaluation municipale et les coordonnés du propriétaire.

 

Lors de l’événement, le directeur général du Commissariat au commerce, Guy Drouin, a souligné sa satisfaction que le Commissariat au commerce de Drummondville ait été une source d’inspiration et de motivation en matière de développement commercial pour la Ville de Sherbrooke. « La mise en place de cet outil est un avantage important, tant pour la Ville de Sherbrooke que pour les commerçants, les investisseurs et le milieu économique sherbrookois. Cet outil permettra une évaluation constante de l’appareil commercial, l’établissement de vocations distinctes des divers pôles commerciaux permettant ainsi, de mieux gérer le développement commercial de Sherbrooke », de plus, d’ajouter M. Drouin « la mise en place de ProfilCité donnera l’opportunité de mieux répondre aux attentes des promoteurs commerciaux et ainsi les orienter adéquatement dans la réalisation de leurs projets de développement. La Ville de Sherbrooke sera ainsi en mesure de mesurer l’évolution du marché et les attentes des divers acteurs et la Corporation aura la possibilité de mieux cibler ses activités de recrutement commercial ».

 

Avec cet évènement, les organisateurs ont manifesté leur satisfaction en démontrant leur confiance en la Corporation de développement commercial de Sherbrooke et espèrent ainsi sensibiliser et intéresser des promoteurs commerciaux à s’installer à Sherbrooke tout en respectant les enjeux et les orientations de développement.

 

‐30‐

SOURCE : Valérye Bourassa
Conseillère en développement commercial
Commissariat au commerce, (819) 472‐6705
vbourassa@commerce‐drummond.com