LES INVESTISSEMENTS MANUFACTURIERS DÉPASSENT ENCORE LES 200 M$ DANS LA GRANDE RÉGION DE SAINT-HYACINTHE


Saint-Hyacinthe, le 26 mars 2014 – L’économie de la Grande région de Saint-Hyacinthe aura, encore une fois, démontré un dynamisme exceptionnel en 2013. Les données rendues publiques par le CLD Les Maskoutains dans le cadre de son bilan économique annuel font état d’investissements totaux de près de 245 millions de dollars et de 585 nouveaux emplois créés dans le secteur industriel.
 
Ainsi, pour une seconde année consécutive, les investissements manufacturiers ont dépassé le seuil des 200 millions de dollars, se rapprochant du niveau historique atteint en 2012 dans la région. Il faut dire que les projets ont été nombreux en cours d’année, 171 précisément, dont 6 représentaient de nouvelles entreprises qui exercent leurs activités chez nous.
 
Autre bonne nouvelle, les 585 emplois qui ont été créés avec la réalisation de ses différents projets auront été supérieurs aux pertes d’emplois annoncées, si bien qu’encore plus de Maskoutaines et de Maskoutains occupent un emploi dans le secteur manufacturier que l’année précédente. À ce chapitre, le gain net s’établit donc à 158 emplois, une légère croissance de 1,2 % de l’ensemble des effectifs maskoutains liés au secteur manufacturier.
 
Dans les parcs industriels du territoire de la Ville de Saint-Hyacinthe, plus d’un demi-million de pieds carrés ont trouvé preneur pour la réalisation de nouveaux projets d’entreprises. Il s’agit d’une augmentation de près de 30 % des espaces moyens vendus au cours des six dernières années. Au total, six transactions ont été réalisées; quatre dans les parcs de la Ville de Saint-Hyacinthe et deux sur les terrains appartenant à la Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale.
 
À ce sujet, le développement du parc technologique continue à jouer un rôle moteur du développement économique régional. Ainsi, la Cité de la biotechnologie a connu la troisième meilleure année de ses dix ans d’histoire avec plus de 40 millions de dollars en investissements privés réalisés. Cela
représente 16 % du total des investissements manufacturiers du territoire de la MRC des Maskoutains. Si l’on ajoute à ce montant les projets d’origine institutionnelle et publique, les limites de la Cité auront reçu quelque 64,2 millions de dollars de nouveaux investissements.
 
Le rôle indéniable que joue la Cité de la biotechnologie dans le développement de l’industrie agroalimentaire et vétérinaire sur l’ensemble de notre région a été prouvé encore une fois. Ce secteur, combiné à celui des biotechnologies, demeure encore en 2013 celui qui génère le plus de nouveaux emplois, de nouveaux projets et de nouveaux investissements. C’est plus de la moitié des investissements totaux (61 %), soit près de 150 millions de dollars.
 
Les milieux ruraux, dont le développement fait partie des priorités d’action exprimées dans le plan stratégique du CLD, ont aussi enregistré de bons résultats. En 2013, le CLD a consenti à ces milieux près de 540 000 $ à travers ses différents programmes, soit plus de la moitié de ses interventions financières. Ajouté à l’aide technique qu’il a accordée aux entreprises de ces municipalités et aux différents projets issus des communautés, cela aura contribué à la réalisation de plus de 56 millions de dollars en investissements manufacturiers dans les 16 municipalités qui entourent la ville centre.
 
La présidente du CLD et préfet de la MRC des Maskoutains, Mme Francine Morin, a souligné l’apport de l’organisation pour le maintien d’un tel bilan. « Il ne fait pas de doute que la Grande région de Saint-Hyacinthe profite de très bonnes conditions économiques et, à bien des égards, le travail fourni par le CLD contribue aux résultats obtenus de sorte qu’il y a lieu d’en être fiers », a-t-elle mentionné.
 
À cet effet, le nombre d’interventions financières et techniques du CLD a encore légèrement augmenté en 2013, dépassant le cap des 400 dossiers ouverts. De ce nombre, une centaine de plans d’affaires et de prévisions financières ont été réalisés et une cinquantaine de prêts et aides financières ont été versés à travers les programmes dont l’organisme a la gestion. Les enquêtes de satisfaction menées auprès des industries démontrent que plus de 95 % des clients ont été satisfaits des aides reçues et ont jugé que l’organisme avait joué un rôle utile dans la réalisation de leurs projets d’affaires.
 
-30-
 
Source : Donovan St-Hilaire 450-773-4232, poste 244