Six jeunes promoteurs bénéficient de soutien de la SDED


Drummondville, le mercredi 16 octobre 2013 – La Société de développement économique de Drummondville (SDED) dévoile les noms de jeunes promoteurs de la MRC de Drummond ayant bénéficié récemment du Fonds jeunes promoteurs. C’est ainsi que six jeunes entrepreneurs ont reçu, au total, 30 000 $.

 

D’abord, Khoa Nam Nguyen, Mélissa Carpentier et Nguon An Cheng se sont vu octroyer un total de 12 000 $, un apport indéniable au développement du Restaurant Nambu. Oeuvrant dansle domaine de la restauration depuis plusieurs années, ils avaient comme but commun d’ouvrir leur propre restaurant. Le projet a donc commencé à prendre forme lorsqu’ils ont décidé de faire équipe. Ils ont créé une entreprise pour mettre leurs talents en commun et proposer un restaurant tendance et de qualité. D’une superficie de 5 500 pieds carrés, le restaurant comptant environ 80 places à l’intérieur en plus d’une terrasse extérieure de 120 places verra donc le jour au 226, rue Hériot à Drummondville, à l’été 2013.

 

La vision des promoteurs est d’avoir un restaurant japonais situé au centre-ville de Drummondville qui offrira des produits hors du commun, dans le but de se différencier des autres restaurants. Tout d'abord, des sushis ''spécialités'' seront offerts et ne se retrouveront nulle part ailleurs, puisqu'ils seront créés par le chef, Nam. L’administration du restaurant sera faite par Mme Carpentier et les cuisines seront gérées par Monsieur An Cheng. De plus, une variété de produits sera disponible comme des poissons, fruits de mer et grillades en soirée. Le midi, un menu rapide et abordable sera proposé. En fin de soirée, un menu ''lounge'' présentera des tapas inspirées de la cuisine asiatique. Finalement, une gamme de vin d'importation privée hors du commun sera offerte à la clientèle. Les vins seront choisis par un sommelier qui s'assurera de la qualité de ceux-ci, de leur accord avec les plats et de leur distinction.

 

 

Ensuite, Frédéric Faucher a reçu 6 000 $ pourle démarrage de sa nouvelle entreprise. Tout débute en avril 2012, alors que l’entrepriseLa Clef de l’Autonomie (rue Hériot) est achetée par M. Faucher, avant de s’associer, quelques mois plus tard, à la bannière Savard Ortho Confort, un leader dans le domaine au Québec. Cette entreprise se spécialise dans la vente, la réparation, la location et la livraison d’appareils orthopédiques et médicaux. Il y a donc fusion entre Savard Ortho Confort qui existait déjà sur la rue Dunkin, près de l’hôpital, et La Clef de l’Autonomie. Les deux actionnaires principaux sont Monsieur Faucher et Monsieur Stéphane Savard, président du groupe Savard Ortho Confort.

 

Les promoteurs ont profité de la création de la nouvelle entité pour reloger les opérations dans un local de 3 000 pieds carrés au 350, rue St-Jean, à l’angle du boulevard St-Joseph, voisin immédiat de la pharmacie Jean Coutu et du CLSC Drummond.

 

 

Martin Rivarda, quant à lui, obtenu la somme de 6 000 $ afin de soutenir le démarrage de l’entreprise Systèmes Lyko (Lyko), en compagnie de ses deux associés Éric L’Heureux et Rémy Boucher. Actuellement située dans l’Incubateur industriel de la SDED, cette entreprisefabrique des remorques d’alimentation électrique autonome solaire-éolien. Lyko a été créée en juin 2012 pour répondre à un besoin spécifique exprimé par l'industrie minière. Le défi était de fournir une alimentation électrique aux équipements de communication dans des conditions difficiles et de pouvoir les déplacer rapidement.

 

Le résultat est l'unité AMU-900, un système d’alimentation autonome qui a été déployé avec succès dans plusieurs sites miniers au nord du Québec, où les températures atteignent fréquemment les -40 °C. Les produits Lyko sont conçus pour fonctionner de manière autonome durant plusieurs mois. La capacité de superviser et de contrôler la plupart des paramètres du système d'alimentation à distance permet aussi de réduire les visites d'entretien.

 

 

 

Suite au premier déploiement d'AMU-900, d'autres types d’entreprises, dont certaines compagnies de télécommunications ont exprimé leur intérêt. Cela a donc confirmé qu'un plus vaste marché existait pour les produits Lyko. Avec cette situation en tête, les trois promoteurs ont décidé de perfectionner le produit existant et de diversifier leur offre en développant des produits qui viendraient complémenter l'AMU-900 et élargir le marché cible. Puisque le domaine minier est cyclique par nature, Lyko vise aussi à se faire connaitre dans les domaines de la construction, des télécommunications et des services publics.

 

 

Finalement, une subvention de 6 000 $ a été accordée àCarl Dupuis, afin de compléter le financement nécessaire au démarrage de son entreprise Unigrav. Spécialisée dans l’usinage de pièces de bois et de plastiqueen 2D et 3D, Unigrav utilise untype de procédé numérique qui permet de créer des produits décoratifs, pratiques, promotionnels et/ou industriels. L’entreprise occupera 600 pieds carrés dans les anciens locaux d’Ébénisterie Généreux, à Saint-Cyrille-de-Wendover.

 

 

Le Fonds jeunes promoteurs a été créé pour aider les jeunes entrepreneurs de 18 à 35 ans en contribuant au financement du démarrage de leur entreprise par le biais d'une subvention.

 

Les gens désirant obtenir de l’information sur le fonds peuvent contacter la SDED par téléphone au 819 477-5511 ou par courriel à info@sded-drummond.qc.ca.

 

– 30 –

 

Renseignements:

Francis Jutras

Responsable des communications

Société de développement économique de Drummondville

819 477-5511, poste 212

f.jutras@sded-drummond.qc.ca