Le Centre de foires de Drummondville enfin Dévoilé!


Drummondville, le lundi 16 septembre 2013 – C’est en présence de nombreux invités que les travaux du futur Centre de foires de Drummondville ont été lancés, ce lundi matin, au 550 de la rue Saint-Amant. Sous la gestion de la Société de développement économique de Drummondville (SDED), ce projet majeur d’infrastructure économique, évalué à près de 30 M$, prévoit dynamiser le secteur du tourisme d’affaires et accueillir d’importantes retombées économiques évaluées à près de 10 M$ par année, et ce, seulement après 3 années d’exploitation. Le plan d’affaires fait d’ailleurs mention du soutien de 221 emplois lors de la construction, sans compter une vingtaine d’emplois directs par la suite. Selon l’échéancier, l’ouverture est prévue pour décembre 2014.

 

Survol technique

Localisé sur le site de l’ancienne exposition agricole, près des hôtels et restaurants, le Centre de foires aura une superficie de 138 640 pi² répartis sur 3 niveaux (sous-sol, RDC et étage)et possédera une salle d’exposition de 60 000 pi², divisible en trois salles de 20 000 pi². Chacune des salles sera accessible par le hall principal, dont celui-ci sera entièrement vitré et ouvert sur deux niveaux.

 

Au rez-de-chaussée, en plus de la salle d’exposition, on y retrouvera une salle à manger pouvant accueillir 250 personnes et une cuisine commerciale pouvant desservir des banquets de 3000 personnes, ce qui n’était pas encore possible au Centre-du-Québec. Afin de faciliter l’accueil de foires d’envergure, le secteur débarcadère comprendra 4 quais de déchargement, configurés de façon à permettre le montage et le démontage des expositions rapidement. De plus, la circulation de camions à l’intérieur des salles d’exposition sera possible afin de faciliter le transport et le montage d’éléments de présentation imposants, comme une maison modèle par exemple.

 

Le sous-sol, quant à lui, servira principalement de local technique, dont un tunnel, permettant la distribution des services requis aux exposants en tout temps (eau, électricité, fibre optique, téléphonie, Internet, etc.), et ce, pour une préparation de salles plus rapide et une plus grande flexibilité d’usage.

 

À l’étage, nous y retrouverons deux salles de réunions divisibles en trois, l’une pouvant accueillir 280 personnes et l’autre 140 personnes. Les bureaux administratifs ainsi qu’une cuisine d’appoint seront accessibles pour les traiteurs. Finalement, les visiteurs auront également accès à une terrasse extérieure pouvant accueillir 60 personnes, sous le principe d’une toiture verte, c’est-à-dire recouverte de végétation, contrairement à des matériaux couramment utilisés, comme les tuiles, le bois ou les tôles.

 

Fait intéressant, la configuration du Centre de foires et son implantation sur le site permettront l’ajout de 60 000 pi² de salles d’exposition supplémentaires advenant des besoins futurs et en fonction de la demande.Bien entendu, la possibilité de doubler la capacité d’espace disponible fait de ce projet une ébauche d’avenir idéal. De plus, la configuration du site extérieur permettra d’avoir plus de 1200 cases de stationnement.

 

 

 

 

 

 

Réactions des intervenants

En compagnie du ministre fédéral Denis Lebel, et du ministre provincial Yves-François Blanchet, la mairesse de Drummondville et présidente de la SDED, Francine Ruest Jutras, s’est jointe à Martin Dupont, directeur général, pour exprimer la fierté de voir enfin démarrer un projet majeur qui affectera de façon très significative tant le marché des expositions que celui du tourisme d’affaires.

 

« Il s’agit d’un projet de grande envergure qui a été marqué par une mobilisation et une adhésion remarquables de la part de notre milieu. L’ajout d’une infrastructure comme un centre de foires ouvre des perspectives de développement de premier plan pour notre ville et notre région », a déclaré Mme Francine Ruest Jutras.

 

Pour le directeur général de la SDED, Martin Dupont, le Centre de foires de Drummondville (CFD) sera le plus actuel de tous les centres de foires au Québec : « Ce bâtiment traduira le côté avant-gardiste de Drummondville en projetant une image à la fois actuelle et contemporaine tant à l’échelle locale que nationale.  Les concepteurs ont décidé de proposer une architecture évolutive au fil des heures, un bâtiment largement vitré laissant transparaître les activités et le dynamisme des lieux dont la fenestration, de différentes opacités, permettra de filtrer la lumière naturelle. »

 

Rappelons que le financement fédéral et provincial provient du volet Grands projets du Fonds Chantiers Canada qui vise à financer l’infrastructure publique ayant un impact national ou régional. La contribution maximale des gouvernements du Canada et du Québec s’élève à 6,59 millions de dollars chacun, représentant une aide conjointe Canada-Québec d’un peu plus de 13 millions de dollars accordée à la Société de développement économique de Drummondville pour la réalisation de ce projet.

 

Les travaux de construction permettant la réalisation du Centre de foires de Drummondville (CFD) seront sous la supervision du gérant de construction Decarel, tandis que le mandat d’architecture a été octroyé au Consortium BCM² Architectes (Côté Chabot Morel Architectes et Bilodeau Baril Architectes) et celui d’ingénierie au Consortium SMI-EXP.

 

— 30 —

 

Source :

Francis Jutras

Responsable des communications

Société de développement économique de Drummondville (SDED)

f.jutras@sded-drummond.qc.ca

www.sded-drummond.qc.ca