Inquiète, la CCID demande au gouvernement du Québec d’agir rapidement


lundi 17 décembre 2012  –  Alors que le milieu des affaires de la MRC de Drummond a cautionné rapidement, il y a 2 ans, le projet de campus universitaire à Drummondville et que l’Université du Québec à Trois-Rivières avait aussi donné son accord, la CCID se dit inquiète aujourd’hui, face à une décision du Gouvernement du Québec qui se fait attendre.

 

Le projet étant, à toutes fins utiles, ficelé avant le déclenchement des élections provinciales de l’automne 2012, la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) s’interroge sur le pourquoi d’une attente si longue alors que ce dossier fait l’objet d’un large consensus.

 

“Nous ne pouvons nous permettre d’attendre plus longtemps dans ce dossier.  Les entreprises et individus qui se sont engagés à verser plus de 9 millions de dollars, dans le cadre de la Campagne de financement appuyant la réalisation de ce projet, ont signé des ententes qui viendront à échéance en mars prochain.  Il y a donc urgence à régler ce dossier.  Le Gouvernement du Québec doit agir et respecter l’engagement qu’il a pris lors de la dernière campagne électorale, en septembre dernier” a déclaré la Présidente de la CCID, Me Geneviève Pelletier-Normand.

 

On se rappellera qu’au cours de la dernière campagne électorale, tous les candidats concernés par ce projet mobilisateur pour notre région se sont prononcés unanimement en faveur de sa réalisation.  Dans un texte signé par Jean-Pierre Boisvert et publié le 27 août dernier dans le journal L’Express, Mme Marois mentionnait:  « Le campus universitaire est un dossier qui est prêt, l'UQTR a donné son accord, le milieu l'appuie, j'aurai donc un accueil favorable à ce projet. »  En d'autres termes, « Ça va se faire si vous êtes au gouvernement ? » s'est-elle fait demander. « Vous avez très bien compris ! », a-t-elle répliqué.

 

« Nous avions été heureux de constater que M. Yves-François Blanchet, député de Johnson et Whip en chef du Gouvernement en octobre dernier mentionnait « que le dossier du Campus de l’UQTR était le premier sur la pile en ce qui a trait à la circonscription de Drummond ».  Les intervenants du milieu avaient espéré qu’une annonce soit effectuée avant la période des fêtes dans ce dossier.  Ce n’est pas le cas et nous souhaitons maintenant que l’on puisse accélérer le pas dans cet important projet.  La tenue du Sommet sur l’Éducation qui arrive à grands pas nous inquiète tout comme les coupures de 140 millions de dollars exigées aux Universités par le gouvernement du Québec d’ici au 31 mars 2013 », a ajouté Me Pelletier-Normand.

 

Selon elle, si le dossier est prêt et qu’il est le premier « sur le dessus de la pile » que manque-t-il au gouvernement du Québec pour annoncer ledit projet ?  Les gens d’affaires de Drummondville ont donné un appui financier important à ce projet et comme ces gens sont dans l’action tous les jours, il n’en exige pas moins de leur gouvernement.  Après les discussions, après les engagements, il est temps de passer à l’action et c’est ce à quoi s’attend la CCID qui représente près de 1 300 membres réparties dans 600 entreprises de la MRC de Drummond.

 

– 30 –

 

Source :   Alain Côté, Directeur général

                 Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

                 Téléphone :                819 477-7822

                 Adresse courriel :       acote@ccid.qc.ca

                 Site internet :              www.ccid.qc.ca