Programme d’éducation à la prévention en milieu scolaire Sécurité Premier emploi et Défi prévention jeunesse : la CSST invite les écoles à soumettre des projets


Saint-Hyacinthe, le 25 septembre 2012– La CSST invite les écoles primaires et secondaires, les centres de formation professionnelle et les cégeps de la région de la Yamaska à soumettre dès maintenant leurs projets dans le cadre duDéfi prévention jeunesse ou de Sécurité Premier emploi. L’objectif du programme d’éducation à la prévention est de sensibiliser les jeunes d’âge scolaire à l'importance de la prévention des accidents dans leurs activités quotidiennes et dans l’exercice futur de leur premier emploi.

Une aide financière de la CSST, pouvant atteindre 300 $ par projet, est prévue pour la réalisation des projets qui seront retenus. L’aide financière sera allouée aux écoles jusqu’à épuisement du budget. La CSST vise ainsi la concrétisation d’un millier de projets éducatifs. Autant de projets qui mobiliseront près de 150 000 jeunes aux quatre coins du Québec. Pour être admissible, un projet doit susciter la participation active des élèves afin qu’ils adoptent des comportements sains et sécuritaires.

Des projets qui font du chemin

Même si encore trop de jeunes se blessent au travail, les efforts des dernières années portent fruit : les accidents chez les travailleurs de 24 ans ou moins sont en baisse constante depuis dix ans. « On souhaite que les jeunes adoptent des comportements sains et sécuritaires dans leur vie de tous les jours. On veut surtout leur inculquer des habitudes de prévention avant qu’ils n’arrivent sur le marché du travail », précise le président du conseil d’administration et chef de la direction de la CSST, M. Michel Després.

Le volet Sécurité Premier emploi est axé sur le monde du travail. Il a été conçu pour sensibiliser les élèves du secondaire, de la formation professionnelle et du cégep aux risques d’accident dans leur premier emploi et aux moyens de les prévenir. Ces projets peuvent se traduire, par exemple, par la préparation des élèves à un stage en milieu de travail, l'organisation d’une conférence présentant la nature d’un métier et les moyens de prévention qui s’y rattachent ou la création d’affiches énumérant les différents risques que représentent les machines dans un atelier.

Quant au Défi prévention jeunesse, ce volet vise à inciter les jeunes de tous les niveaux scolaires, et plus spécifiquement ceux du primaire, à détecter les risques dans leurs activités quotidiennes. Les projets réalisés permettent, par exemple, d'aborder des thématiques comme les déplacements sécuritaires, l'importance du lavage des mains, l'adoption d'une bonne posture en classe, etc.

Chaque année, au Québec, huit travailleurs de 24 ans ou moins perdent la vie au travail et près de 15 000 sont blessés ou mutilés.Le programme d’éducation à la prévention, qui en est àsa 11e année d’existence,fait partie du Plan d’action jeunesse de la CSST visant, entre autres, à réduire les accidents chez les jeunes travailleurs du Québec.

 

Pour tous les détails sur le Défi prévention jeunesse et Sécurité Premier emploi et pour soumettre un projet, visitez le www.jeunesautravail.com.

 

– 30 –

 

 

Source :          Héloïse Bernier Leduc

CSST – Direction régionale de la Yamaska

Tél. : 450 771-3900, poste 3960

heloise.bernier-leduc@csst.qc.ca