Investissement de 20,2 millions $ LA CITÉ DE LA BIOTECHNOLOGIE ANNONCE LA CONSTRUCTION D’UN CENTRE DE DÉVELOPPEMENT PHARMACEUTIQUE


Saint-Hyacinthe, le 19 septembre 2012 – Le président et le directeur général de la Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale de Saint-Hyacinthe, messieurs Claude Bernier et Mario De Tilly, ont annoncé aujourd’hui la concrétisation d’un projet d’investissement de 20,2 millions de dollars, avec le début des travaux de construction du Centre de développement pharmaceutique dans le parc technologique maskoutain.
Ainsi, la Cité procédera à la construction d’un tout nouveau bâtiment de 67 000 pieds carrés, répartis sur deux étages, sur la rue José-Maria-Rosell près de l’angle du boulevard Casavant. Celui-ci sera destiné à accueillir des entreprises en démarrage ou en forte expansion dans les secteurs liés à la pharmaceutique. Cette nouvelle infrastructure qui, à terme, représentera l’un des plus importants investissements réalisés dans les limites de la Cité de la biotechnologie, a suscité un très fort intérêt de la part de l’industrie, puisque la totalité de l’espace rendu disponible fait déjà l’objet de projets d’implantations industrielles.
La construction du bâtiment débutera dans les prochains jours. Celle-ci nécessitera des travaux qui s’étendront sur les 24 prochains mois, puisque l’édifice répondra aux plus hauts standards demandés dans le secteur par Santé Canada, la Food and Drug Administration américaine et les normes de bonnes pratiques de laboratoire et de production (GLP et GMP). De plus, il sera conforme aux exigences de la norme LEED.
La réalisation de ce projet a été rendue possible grâce à l’appui d’un consortium financier qui regroupe Investissement Québec, la Banque de développement du Canada et le Centre financier aux entreprises Desjardins Vallée du Richelieu-Yamaska, qui est également le partenaire officiel de la Cité de la biotechnologie.
« L’industrie pharmaceutique est incontestablement un secteur d’avenir pour la Cité de la biotechnologie de Saint-Hyacinthe. Déjà, nous comptons sur la présence de plusieurs belles sociétés dans cette filière qui devrait connaître une forte croissance au cours des prochaines années. L’investissement que nous annonçons ce matin, avec l’ensemble des activités scientifiques qui se déroulent sur notre territoire, en facilitera l’essor et améliorera encore notre avantage concurrentiel par rapport aux autres pôles du genre au Canada et en Amérique du Nord », a affirmé Monsieur De Tilly.

Saint-Hyacinthe, avec sa Cité de la biotechnologie, continue de s’imposer comme leader de l’industrie innovante. Les quelque 600 millions de dollars d’investissements enregistrés dans le parc technologique depuis sa création et les projets audacieux mis de l’avant pour assurer son développement en sont la preuve. Ce n’est pas sans raison qu’elle a reçu, au cours des derniers mois, plusieurs consécrations internationales, dont certaines sans précédent au Québec », a souligné M. Bernier, qui est également Maire de Saint-Hyacinthe.
Rappelons que la firme PricewaterhouseCoopers et la Commission européenne ont présenté récemment le parc technologique maskoutain comme un exemple de succès en le classant au même niveau de développement que les pôles de Paris, Oslo et Munich. De même, en décembre dernier, l’organisation maskoutaine s’est vue décerner le prix du « Meilleur parc technologique en émergence au monde » de l’AURP Awards of Excellence 2011. Saint-Hyacinthe s’est ainsi démarquée parmi une dizaine d’autres parcs technologiques à travers la planète également en nomination.
-30-
Source : Donovan St-Hilaire
Responsable des communications
CLD Les Maskoutains
450-773-4232, poste 244