Marc Dutil, président fondateur de l’École d’entrepreneurship de Beauce, s’adressera aux membres de la CCID


Drummondville, le jeudi 27 octobre 2011) Si l’entrepreneuriat vous intéresse, vous ne manquerez certainement pas d’assister à la conférence de Marc Dutil, président fondateur, de l’École d’entrepreneurship de Beauce (EEB), établissement totalement dédié à l’entrainement et la formation de la relève entrepreneuriale au Québec. Cette activité sera présentée  dans le cadre d’un souper-conférence de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond, le mardi 15 novembre prochain à 17 h 15 à l’Hôtel & Suites Le Dauphin`.

 

La formation offerte par cette école fondée en septembre 2010 est entièrement  appuyée sur l’expérience entrepreneuriale des plus grands dirigeants d’entreprises au Québec. M. Marc Dutil est de cette catégorie, celle des grands entrepreneurs québécois. Il est président et chef d’exploitation du Groupe Canam de St-Georges-de-Beauce depuis 2002 et le 19 septembre 2011, Radio-Canada et le journal La Presse lui ont d’ailleurs attribué à juste titre, le titre de Personnalité de la semaine au Québec.

 

Tous les programmes développés à l’École d’entrepreneurship de Beauce ont été conçus pour maximiser les performances des entrepreneurs en devenir. Les élèves sélectionnés par l’équipe de l’EEB sont des décideurs en quête d’outils performants pour développer leur entreprise et surtout, pour développer leur esprit entrepreneurial. Les candidats font l’objet d’une sélection serrée et le nombre maximum d’étudiants est seulement de 30 par cohorte. À l’EEB, on les appelle les entrepreneurs-athlètes. Ces personnes doivent s’engager pour 15 séances d’entrainement, réparties sur 100 jours sur une période de 2 ans.

 

Comme l’a mentionné M. Dutil dans un article du journal La Presse du 19 septembre 2011 et signé par Marc Beauséjour, « Contrairement aux autres formations sur le sujet, à l’École d’entrepreneurship de Beauce on travaille sur la taille des gouvernails, plutôt que sur la taille des voiles. Pour être un bon entrepreneur, il faut plus que calculer ses crédits et ses débits. Les gens croient qu’on devient entrepreneur pour avoir de l’argent ou pour être son propre patron. Les vrais entrepreneurs le deviennent pour des raisons plus grandes qu’eux-mêmes » de conclure Marc Dutil.

 

Pour ceux qui veulent développer leur fibre entrepreneuriale, voici donc l’occasion rêvé d’entendre et de rencontrer un grand québécois qui met sa passion et toute son énergie à développer une relève entrepreneuriale au Québec, un futur Québec inc.. Ce souper-conférence est une commandite du Journal L’Impact.

 

Pour s’inscrire, on doit le faire directement en ligne sur le site Internet de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond au www.ccid.qc.ca. Les coûts d’inscription sont de 45 $ pour les membres, 55 $ pour les non-membres et 320 $ pour une table de 8 personnes, plus les taxes applicables.

 

—30—

 

Photo : M. Marc Dutil

 

 

Source :

 

Alain Côté, CRIA

819-477-7822

acote@ccid.qc.ca