Article du mois Mar , 2016

L’Association des paysagistes professionnels du Québec rend hommage à M. Guy Laliberté, professeur de l’Institut de technologie agroalimentaire

Guy Laliberté Photo Communiqué ITA

Au service de l’ITA depuis 1983, M. Laliberté mérite toute l’admiration de l’ITA pour son engagement au sein de l’industrie horticole. Grand pédagogue, M. Laliberté fait preuve d’une éminente compétence et d’une rigueur professionnelle exceptionnelle. L’Institut tient à lui adresser ses sincères félicitations pour l’hommage que lui rend l’APPQ.

L’Institut peut compter sur une équipe de professeurs hautement qualifiée pour former la relève en horticulture ornementale. Les employeurs reconnaissent la qualité des cours donnés à l’ITA. En effet, près de 100 % des diplômés obtiennent un emploi à leur sortie de l’école.

Rappelons que l’ITA est un établissement d’enseignement collégial offrant sept programmes de formation technique liés aux activités agricoles, horticoles, agroenvironnementales, équines et alimentaires, ainsi qu’un service de formation continue dans ces secteurs d’activité. Pour plus d’information sur l’ITA, on peut visiter le site Internet www.ita.qc.ca.

Légende de la photo :
M. Guy Laliberté, professeur à l’ITA, a reçu le trophée Reconnaissance de l’APPQ.

– 30 –

Source :

Annie Marcotte
Coordonnatrice à l’information
ITA, campus de Saint-Hyacinthe
Tél. : 450 778-6504, poste 6236
annie.marcotte@mapaq.gouv.qc.ca

Annie Mercier
Coordonnatrice à l’information
ITA, campus de La Pocatière
Tél. : 418 856-1110, poste 1358
annie.mercier@mapaq.gouv.qc.ca

L’avenir du Festival de la gibelotte de Sorel-Tracy

chambre de commerceSorel-Tracy, le 29 février 2016 – Depuis quelques semaines, l’avenir du Festival de la gibelotte de Sorel-Tracy (le Festival) a été remis en question. La Chambre se prononçait naturellement en faveur d’une 39e édition d’une envergure suffisante pour conserver les leviers de retombées économiques pour la région, mais voilà qu’au terme de plusieurs rencontres, le CA du Festival de la gibelotte annonce que l’édition 2016 n’aura pas lieu.

La Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy (CCIST) a suivi de près l’évolution du dossier du Festival et tient à réagir sur la situation pour les raisons suivantes : tout d’abord, le Festival touche de près et de loin une grande partie de nos membres et ensuite, parce que cet événement d’envergure rapportait à la région plusieurs millions de dollars en retombées économiques.

Nul besoin de rappeler que le festival rapportait à la plupart des restaurants et tenanciers des revenus non négligeables de leur chiffre d’affaires annuel. Durant les dernières années, le Festival a connu un véritable élan en assurant une visibilité médiatique d’importance pour la région et notamment en étant récompensé par deux prix, dont le Lauréat National Argent dans la catégorie « Festivals et événements touristiques : budget d’exploitation de plus de 1 M$ », des Grands Prix du tourisme québécois.

Il est important de rappeler qu’environ 30 % de l’importante clientèle qui fréquente le festival année après année provient de l’extérieur de la région. Cela représentait un apport d’argent nouveau non négligeable pour notre région et notre santé économique.

Nous sommes attristés de voir que l’édition de 2016 est annulée, certes, mais nous respectons la décision des administrateurs du Festival, sachant qu’ils ont dû prendre la meilleure décision à la lumière des informations et des moyens dont ils disposent.

La Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy tient à rassurer ses membres sur les efforts qui seront déployés au cours des prochains jours afin de travailler de concert avec les représentants et commerçants du centre-ville dans le but de conserver un minimum d’activités économiques au centre-ville durant la saison estivale. Nous saluons l’initiative et les démarches actuelles de certains organismes et acteurs du milieu économique et culturel et sommes prêts à collaborer afin d’allier nos forces aux leurs dans l’optique de proposer à la communauté une alternative à la perte du Festival de la gibelotte 2016. Nous ne sommes pas une agence évènementielle, mais nous ne laisserons pas tomber nos membres et le centre-ville.

Le Festival de la gibelotte était l’événement phare de notre vie touristique régionale, c’est notre marque de commerce, notre identité. Nous devons nous serrer les coudes pour passer à travers cette tempête et nous rallier à une vision commune basée sur le succès et la rentabilité ; voir grand pour faire rayonner la région.

Jean-Christian Clément
Président, Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy