Article du mois Sep , 2012

Nouvelle usine dans le parc Théo-Phénix. TECHNO-FAB S’IMPLANTE À SAINT-HYACINTHE ET INVESTIT 5,5 MILLIONS $

Saint-Hyacinthe, le 14 septembre 2012 – Une nouvelle entreprise spécialisée dans la fabrication de produits métalliques s’implantera à Saint-Hyacinthe. Techno-Fab inc., en opération depuis 1993, réalisera un projet d’investissement de plus de 5,5 millions de dollars qui comprend, notamment, la construction de sa nouvelle usine qui sera située dans le parc industriel Théo-Phénix. Le président et le directeur général du CLD Les Maskoutains, Claude Bernier et Mario De Tilly, en ont fait l’annonce aujourd’hui en compagnie de représentants de l’entreprise, dont Guy Côté qui en est le nouvel acquéreur et président.
Les installations de Techno-Fab seront construites sur la rue Émilien-Letarte. Le nouveau bâtiment couvrira une superficie de 12 500 pieds carrés et accueillera désormais la totalité des activités industrielles de l’entreprise. À terme, une vingtaine de nouveaux emplois seront ainsi créés dans notre région, dont huit qui seront transférés de l’usine actuelle de l’entreprise à Sainte-Julie. Les travaux de construction débuteront dans les prochains jours et devraient se terminer rapidement de façon à permettre le début des activités dès décembre.
Techno-Fab est spécialisée, principalement, dans la conception et la fabrication de supports à échelle en aluminium pour véhicules de service de télécommunication, câblage et autres. La nouvelle usine sera dotée d’équipements qui permettront à l’entreprise d’étendre sa gamme de produits et d’augmenter sa production afin de couvrir les besoins de nouveaux marchés.
«Par la réalisation de ces investissements, nous souhaitons demeurer à la fine pointe de la technologie afin de maintenir notre rythme de croissance et de conserver notre statut de leader dans le segment des supports à échelle pour véhicules utilitaires. Nous sommes heureux d'avoir pu réaliser cet investissement à Saint-Hyacinthe et remercions les partenaires qui nous ont supportés dans ce projet, dont le CLD Les Maskoutains et sont équipe », a souligné Ie président de Techno-Fab, M. Guy Côté.
Ce dernier a également précisé que ce projet constitue une première phase d’investissement pour l’entreprise dans la région. D’ici deux ans, on prévoit annoncer le déploiement d’une deuxième phase qui devrait permettre de doubler la superficie de l’usine.
..2
2.
Les représentants du CLD se sont dits aussi très satisfaits de la concrétisation de ce projet d’investissement. «Nous sommes très fiers de voir cette nouvelle entreprise s’implanter dans notre région d’autant plus qu’elle est dirigée par M. Guy Côté, un industriel dont les talents d’entrepreneur et de gestionnaire sont déjà reconnus. II s'agit d'un investissement majeur et riche en création d'emplois qui viendra également supporter la croissance des activités d’autres entreprises du même secteur détenues par le promoteur sur notre territoire », a soutenu Claude Bernier.
-30-
Source : Donovan St-Hilaire
Responsable des communications
CLD Les Maskoutains
450-773-4232, poste 244

Une nouvelle collaboration et expertise légale, une nouvelle adresse, mais la même passion!

À compter d’aujourd’hui, mardi 4 septembre, l’entreprise Cameron ressources humaines
entamera une nouvelle collaboration avec le cabinet d'avocats d’affaires Bernier Beaudry, bien
établi en Chaudière-Appalaches et à Québec depuis 1950.
« Je vois un lien très étroit entre le droit du travail, le droit des affaires et la gestion stratégique des
ressources humaines. Il est donc naturel pour moi et mon équipe de nous joindre à l'escouade
Bernier Beaudry qui mise aussi sur l’expertise, la stratégie, les solutions différentes et les valeurs
humaines. Notre clientèle aura donc dorénavant accès à une expertise légale, à même nos
bureaux, axée sur les réalités d'affaires de chacun », d'expliquer avec enthousiasme madame
Cameron, présidente de l'entreprise.
Cette nouvelle complicité s'exprimera également par le déménagement du point de service de
Saint-Georges dans les locaux de Bernier Beaudry, situés dans l'édifice Canam-Manac.
Une nouvelle adresse, une nouvelle collaboration, mais toujours la même équipe de
professionnels, disponibles via les 4 places d'affaires situées à Lac-Mégantic, Saint-Georges,
Thetford Mines et Lévis.
Bernier Beaudry, des alliés de plus dans l’équipe Cameron ressources humaines!
Rappelons que Cameron ressources humaines a été fondée en 2002. L’entreprise a pour mission
et passion l’accompagnement des gestionnaires dans l’atteinte de leurs objectifs
organisationnels, par le biais d’une gestion stratégique de leurs ressources humaines, incluant le
recrutement de candidats de talent, la réalisation d’exercices d’équité salariale, la gestion de la
rémunération, la réalisation d’enquêtes salariales, l’élaboration de formations sur mesure, le
développement organisationnel et plus encore.
-30-
Pour de plus amples informations, voici les coordonnées :
Nancy Cameron CRHA
Lac-Mégantic 819.583.3239
Lévis 418.446.4162
Saint-Georges 418.228.5008
Thetford Mines 418.338.5006
nancy@cameronrh.com
www.cameronrh.com
passion  expertise  solutions humaines

Nomination d’un nouveau directeur de campus à l’Institut de technologie agroalimentaire

Saint-Hyacinthe, le 12 septembre 2012Le directeur général de l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), M. Rosaire Ouellet, a le plaisir d’annoncer la nomination de M. Alain Couture à titre de directeur du campus de Saint-Hyacinthe. M. Couture occupe ses fonctions depuis le 10 septembre dernier.

 

Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Laval et en voie d’obtenir une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), M. Couture agissait à titre de directeur du soutien au développement de la main-d’œuvre à la Commissiondes partenaires du marché du travail depuis octobre 2010. Il a également été directeur adjoint de cette même Commission de juillet 2009 à octobre 2010. M. Couture a aussi assumé, au service du Curateur public du Québec, les fonctions de directeur de la coordination et du soutien à la gestion des opérations ainsi que de directeur du Centre de traitement documentaire.

 

Auparavant, il a œuvré comme professionnel au ministère de l’Emploi, de la Solidaritésociale et de la Famille, à la Commissiondes transports et au ministère de la Familleet de l’Enfance.

 

Rappelons que l’ITA est un centre de formation collégiale spécialisé offrant sept programmes à caractère technique liés aux activités agricoles, horticoles, agroenvironnementales, équines et alimentaires, ainsi qu’un service de formation continue dans ces secteurs d’activités.

 

Nous souhaitons à M. Couture beaucoup de succès dans ses nouvelles fonctions.

 

 

– 30 –

 

 

Source :        

 

Annie Marcotte

Coordonnatrice à l’information

ITA, campus de Saint-Hyacinthe

Tél. : 450 778-6504, poste 6236

annie.marcotte@mapaq.gouv.qc.ca

 

 

Annie Mercier

Coordonnatrice à l’information

ITA, campus de

PELLETÉE DE TERRE OFFICIELLE POUR LA CONSTRUCTION DES NOUVEAUX BUREAUX DES CONSTRUCTIONS ALLARD INC.

 

Drummondville, le 11 septembre 2012– C’est ce matin qu’avait lieu la symbolique levée de terre lançant officiellement les travaux de construction des nouveaux bureaux des Constructions Allard sur la rue Power à Drummondville.

 

M. Jacques Allard et M. Stéphen Fortin, président et vice-président des Constructions Allard inc., ont fait la première pelletée de terre en compagnie de M. Jocelyn Gagné ,conseiller municipal, Mme Guylaine Mathieu, directrice de porte-feuille pour Investissement Québec, Mme Guylaine Roy, directrice de compte pour les Caisses Desjardins, ainsi que M. Robert Pelletier, architecte du projet.

 

Le projet représente un investissement de près de 2 M$ et aura plusieurs autres phases d’agrandissement pour des futurs locaux à louer. L’édifice de 12 800 pi² habitable accueillera la quarantaine d’employés que compte l’entreprise ainsi qu’un espace locatif.

 

Depuis la création des Constructions Allard en 1992, une multitude de projets commerciaux, institutionnels et industriels ont été réalisés par l’équipe des Constructions Allard dans la région de Drummondville et ses environs. À travers les années, une relation de confiance s’est installée entre la compagnie et les dirigeants d’entreprises la propulsant parmis les grands entrepreneurs généraux de la région.

 

Depuis 2001, l'entreprise siège sur la rue Sigouin à Drummondville. Rapidement, les travaux d’agrandissement ne tardent à venir et à partir de 2004, les dirigeants investissent dans une série de 4 phases d’agrandissement des bureaux.

 

Avec tout près de 20 années dans le dommaine de la construction, la rénovation et l’entretien d’édifices, l’entreprise grandit encore et s’offre de tout nouveaux bureaux qui ouvriront leurs portes oficiellement en début d’année 2013.

 

"Nous avions besoins de plus d’espace pour raffiner la gestion de notre entreprise et la rendre plus productive. Notre nouvelle bâtisse sera doté d’un entrepôt plus spacieux, d’une grande salle de conférence ainsi que d’une salle de consultation, en plus des nouveaux bureaux" a déclaré M. Fortin.

 

Il est à noter que l’ouverture oficielle des nouveaux bureaux coïncidera avec le vingtième anniversaire des Constructions Allard. Parions que l’événement sera fêté en grand!

 

 

-30-

 

 

Source :           Marie-Eve Bournival

Adjointe de direction

Les Constructions Allard inc.

(819) 472-5069

LA FONDATION RENÉ-VERRIER PULVÉRISE SON RECORD AVEC 192 000 $ DE PROFITS GRÂCE À SON « ANNUEL DE GOLF SOPREMA »

Drummondville, le 10 septembre 2012La Fondation René-Verrier est fière d’annoncer que l’objectif de 150 000 $ fixé pour son tournoi de golf annuel a été largement dépassé avec un montant total de 192 000 $ amassé lors de l’événement de vendredi dernier.

 

Des prix d’encan uniques

L’atteinte de ce résultat extraordinaire a été rendu possible notamment grâce à la popularité des prix d’encan offerts aux 320 participants. Il était entre autres possible d’acquérir des billets pour le Gala des Prix Gémeaux ainsi que des vins de qualité exceptionnelle. De plus, avec une contribution exceptionnelle, le Collège St-Bernard a également participé à ce succès en offrant 2 bourses d’études dans cet établissement hautement réputé de la région. Cette généreuse contribution venait directement s’inscrire dans le cadre de la campagne de financement majeure que tient actuellement la Fondation René-Verrier pour son projet de construction d’une maison de soins palliatifs.

 

Soprema

Plus d’une trentaine d’employés de Soprema participent activement à l’activité avec l’organisation et l’animation d’une série de jeux sur le terrain. Cet apport important de l’entreprise permet à l’événement de se classer parmi les activités favorites des participants, lui assurant une popularité sans cesse grandissante.

 

Services de la Fondation René-Verrier

Rappelons que la Fondation œuvre auprès des gens atteints de cancer dans la population du grand Drummond en offrant des services de soutien psychologique, de gardiennage-répit, d’aide financière à l’hébergement en cas de traitements à l’extérieur de la ville ainsi que d’autres ressources en cas de besoins particuliers. La Fondation René-Verrier offre aussi aux patients en fin de vie la possibilité d’être hébergés à l’Unité René-Verrier comprenant 3 chambres de soins palliatifs, situées au Centre d’hébergement Saint-Frédéric (rue Lindsay), en partenariat avec les Résidences Pelletier et le CSSS. 

 

La direction de l’organisme tient à remercier chaleureusement tous les membres du comité organisateur ainsi que tous les commanditaires et bénévoles de l’événement.

-30-

 

Source :

Marie-Julie-Tschiember, directrice générale

(819)-477-3044, mjtdg@fondationreneverrier.com

C’est le temps de s’inscrire au Colloque sur la santé et la sécurité du travail de la Yamaska

Saint-Hyacinthe, le 10 septembre 2012– Employeurs et travailleurs de tous les milieux de travail, la Direction régionale de la CSST de la Yamaska vous invite au 6e Colloque sur la santé et la sécurité du travail, qui se tiendra le 23 octobre prochain à l’Hôtel des Seigneurs de Saint-Hyacinthe. L’événement se déroulera cette année sous le thème « La santé et la sécurité du travail : une valeur pour notre société ». Hâtez-vous de vous inscrire afin de profiter du tarif préférentiel, en vigueur jusqu’au 5 octobre. 

 

Le colloque est organisé par la CSST en collaboration avec des représentants de travailleurs et d’employeurs ainsi qu’avec des partenaires régionaux.

 

Des activités mobilisatrices pour prévenir les accidents

Le colloque s’ouvrira cette année sur une conférence de M. Alain Samson, conférencier et auteur à succès dans le monde du travail. Drôle et inspirant, il vous donnera des conseils pour dynamiser vos journées de travail lors de sa conférence intitulée « Sois positif ou bedon reste chez vous »..

 

En après-midi, le colloque offrira un éventail de conférences portant notamment sur la sécurité des machines, la manutention, les risques électriques, la santé psychologique et plus encore. Tout au long de la journée, les participants pourront également visiter le salon des exposants qui regroupera une trentaine de spécialistes offrant divers produits et services en santé et sécurité du travail.

 

Nouveauté cette année, des activités sont organisées spécialement pour des élèves de la région. Une soixantaine de futurs travailleurs de la construction provenant de l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe sont attendus en après-midi pour assister à des ateliers et à des conférences sur la prévention dans leur domaine.

 

Par ailleurs, ce sera l’occasion pour la CSST d’honorer les trois gagnants régionaux des Grands Prix santé et sécurité du travail dans les catégories PME, Grandes entreprises et Organismes publics. Quatorze entreprises de la Yamaska sont en lice pour avoir mis en place une solution simple et efficace afin de prévenir les accidents dans leur milieu de travail.

 

Comment s’inscrire?

Pour tous les détails sur le programme du colloque et pour vous inscrire, consultez le site Web de la CSST au www.csst.qc.ca, section À l’agenda. Vous pouvez également téléphoner au 450 771-3900, poste 3960 ou, sans frais, au 1 800 668-2465, poste 3960. Le tarif préférentiel, en vigueur jusqu’au 5 octobre, est de 75 $ pour la journée, incluant le repas du midi. Après cette date, le tarif sera de 85 $.

 

À propos de la CSST

La CSST est l’un des principaux acteurs de l’économie, qui soutient les travailleurs et les employeurs du Québec en matière de prévention en santé et sécurité du travail. En 2011, plus de 200 000 employeurs cotisaient à la CSST et plus de 3,6 millions de travailleurs bénéficiaient de sa couverture d’assurance. Plus de 90 000 accidents du travail et maladies professionnelles ont été recensés et les prestations versées par la CSST aux victimes de lésions professionnelles totalisaient environ 1,8 milliard de dollars. Par ses plans d’action et ses programmes d’information, elle fait de la prévention un engagement quotidien et de la sécurité du travail une valeur de société. Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs.

 

 

– 30 –

 

 

Source :          Héloïse Bernier-Leduc

Direction régionale de la Yamaska CSST

Tél. : 450 771-3900, poste 3960 ou 1 800-668-2465

Cell. : 450 778-4495

heloise.bernier-leduc@csst.qc.ca

Deux nouveaux foyers de groupe à Saint-Hyacinthe pour les jeunes du Centre jeunesse de la Montérégie

Longueuil, 22 août 2012 — Le président du conseil d’administration du Centre jeunesse de la Montérégie, monsieur Marc Rodier et le directeur général, monsieur Camil Picard, inaugurent aujourd’hui les nouveaux foyers de groupe L’Orchidée et Le Voilier, situés à Saint-Hyacinthe.
Ces foyers offrent un environnement chaleureux à neuf jeunes filles âgées de 15 à 17 ans et à neuf garçons âgés de 10 à 13 ans. « Avec le travail quotidien des intervenants et avec ces demeures adaptées aux besoins des jeunes, nous souhaitons leur offrir le meilleur milieu de vie possible et leur faire vivre une multitude d’activités riches en apprentissages pour leur intégration dans la communauté », a annoncé le directeur général du Centre jeunesse de la Montérégie, monsieur Camil Picard.
Depuis déjà quelques mois, les jeunes résident aux foyers et se familiarisent avec les lieux : « J’ai une bien plus grande chambre et nous avons beaucoup d’espace pour nos activités. Je me sens bien ici », a expliqué Thomas (nom fictif), 11 ans, qui vit au Voilier.

La mission derrière le foyer de groupe
Rappelons que L’Orchidée permet à de jeunes filles qui deviendront majeures sous peu d’acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires pour atteindre l’autonomie. Les intervenants travaillent avec elles pour leur permettre de se créer un réseau social « fort » afin qu’elles poursuivent leurs études ou intègrent le marché du travail.
Avec cette nouvelle demeure, L’Orchidée détient maintenant deux appartements supervisés qui permettent à ces jeunes filles d’apprivoiser la vie autonome tout en bénéficiant du soutien des intervenants à proximité.
La mission du Voilier est d’offrir à de jeunes garçons un environnement de réadaptation où l’organisation du milieu de vie et l’accompagnement tiennent compte des capacités individuelles de chaque jeune dans le but de permettre la reprise de leur développement. Ce foyer se rapproche le plus possible de ce que l’on peut vivre à l’intérieur d’un milieu familial et il utilise une panoplie de services offerts dans la communauté.

-30-
Source : Centre jeunesse de la Montérégie
Renseignements : Emmanuelle Choinière, agente d’information, Tél. 450 928-5154

 

Photo inauguration foyers:
De gauche à droite: Chantal Beauregard, directrice des services de réadaptation en internat du Centre jeunesse, Stéphanie Reader et l'équipe d'Action Nouvelle Vie, monsieur Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe, monsieur Camil Picard, directeur général du Centre jeunesse de la Montérégie, Catherine Lemay, directrice générale adjointe du Centre jeunesse et monsieur Émilien Pelletier, député de Saint-Hyacinthe.

La Chambre de commerce de Lévis fait sa Rentrée 2012-2013 !!!

Lévis, le 5 septembre 2012) – C’est devant un parterre de plus de 200 personnes du milieu des affaires que la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a présenté, à l’occasion de son Assemblée générale annuelle, le rapport d’activités de l’année 2011-2012 et a dévoilé sa nouvelle programmation d’activités. Elle a également procédé à l’élection du conseil d’administration, qui sera présidé cette année par Monsieur Christian Guay, comptable associé en certification et évaluation d’entreprise chez Lemieux Nolet.

Une année sous le signe de la reconnaissance
À plusieurs points de vue, l’année 2011-12 qui se termine en fut une de reconnaissance pour la Chambre de commerce de Lévis. Le point saillant fût sans contredit la nomination de la CCL à titre de « Chambre de commerce de l’année » lors du dernier congrès de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ). Cette reconnaissance par notre Fédération témoigne de l’extraordinaire travail et du dynamisme des dernières années de nos administrateurs, nos permanents, nos bénévoles et nos partenaires.
De surcroît, la CCL a entrepris dans la dernière année de mettre en valeur les bâtisseurs économiques de Lévis dans le cadre des Fêtes de Célébrations Lévis 2011. En effet, une cinquantaine de gens d’affaires lévisiens, contemporains ou anciens ont fait l’objet d’une mise en valeur sur des oriflammes installées sur les deux principales artères commerciales de Lévis. Cet hommage a culminé en novembre dernier lors d’une soirée d’hommage aux bâtisseurs organisée en collaboration avec la Société de développement économique de Lévis (CLD) dans le cadre de la Semaine québécoise de l’entrepreneuriat.

En mars dernier, nous avons célébré les 140 ans d’existence de notre chambre de commerce. Cette célébration avait principalement pour but de présenter notre riche histoire et de remettre de l’avant les anciens présidents ainsi que les enjeux économiques qui les ont marqués pendant leur mandat.
Finalement, une place accrue a été faite à l’Aile jeunesse de la CCL dans la dernière année. À ce titre, il faut souligner la mise en place d’un nouveau statut de membre pour toutes les personnes âgées de moins de 35 ans et la présentation d’activités davantage orientées vers les jeunes. Nous avons également annoncé la création de la Bourse des Gouverneurs, cette bourse sera remise annuellement au gagnant des Pléiades dans la catégorie Jeune en Émergence.

Une chambre présente dans les enjeux économiques
Lors de l’année 2011-12, la CCL a consacré davantage de temps à intervenir dans les enjeux qui concernent les gens d’affaires. Ainsi, pour la première fois, la Chambre s’est jointe à la Chambre de commerce et d’industrie de Québec et à Québec international dans la parution de l’étude portant sur les perspectives économiques dans la grande région de Québec et l’indice de confiance des gens d’affaires. « La participation à cette étude, qui se poursuivra dans les prochaines années, nous permet de bien connaître les perceptions de nos membres par rapport à l’économie et ainsi de mieux les représenter dans la sphère publique » a mentionné Christian Guay.
Qui plus est, la CCL intervient davantage dans la promotion de l’entrepreneuriat. À cet effet, elle a été désignée comme gestionnaire du programme « Prêt à entreprendre » pour le territoire de Chaudière-Appalaches. Ce programme de prêts d’honneur et de mentorat s’adresse aux nouveaux entrepreneurs. Ce programme s’inscrit dans notre offre de service afin d’accompagner nos entrepreneurs.

Une Chambre en bonne santé
En termes un peu plus organisationnels, la Chambre a poursuivi sa croissance en 2011-2012. En ce qui a trait à ses finances, la Chambre a augmenté ses revenus d’environ 6 % dans la dernière année et a presque triplé son surplus annuel par rapport à l’année précédente pour s’établir à 5240 $.
En ce qui concerne les activités, la Chambre a connu une très bonne année puisqu’elle a organisé une quarantaine d’activités qui ont réuni 4766 participants, une excellente augmentation de 19 % par rapport à l’année précédente.
Le nombre de membres de la Chambre s’est accru de 5 % dans la dernière année pour s’établir à 1175 au 30 juin dernier. L’objectif consiste toujours à atteindre 1250 membres, alors l’équipe du comité de recrutement consacrera les efforts nécessaires cette année afin que la Chambre soit davantage représentative du milieu des affaires lévisien.
Christian Guay a aussi tenu à souligner que la Chambre de commerce de Lévis a été désignée comme candidate au Prix du recrutement 2011-2012 remis par la FCCQ à la chambre de commerce ayant connu la plus belle progression de son membership. Le lauréat de ce titre sera connu le 28 septembre prochain, lors du Congrès de la FCCQ qui se tiendra à Montréal.

Un nouveau président
La Chambre de commerce de Lévis a profité de l’occasion pour annoncer la nomination de Jean-Philippe Grondin à titre de président pour l’année 2012-2013. M. Grondin est co-propriétaire des entreprises Btel, Bleu Pelican et Avantage Auto. Il est membre du conseil d’administration de la Chambre depuis 2009 et il a été impliqué dans plusieurs comités au sein de la Chambre.
Pour l’année 2012-13, M. Grondin se donne comme objectif de poursuivre le positionnement de la CCL dans les enjeux qui concernent de près les gens d’affaires. À cet effet, le transport en commun et la promotion de l’achat local constituent les enjeux qui le préoccupent.
De plus, M. Grondin envisage l’implantation de mesures concrètes pour stimuler l’achat local. La CCL travaille d’ailleurs depuis quelques mois sur la création d’un programme simple et efficace qui s’adressera à tous les lévisiens et qui les incitera à acheter ici. La CCL a procédé à plusieurs rencontres avec les commerçants afin de sonder leur intérêt à ce sujet et les impressions sont positives. La CCL lancera le programme au cours de l’automne si elle réussit à réunir les fonds nécessaires.
« Mes racines et mon attachement envers la région sont profonds. Mon désir de travailler au développement économique et de participer à l’enrichissement collectif de la région, m’a incité à m’impliquer au sein de la Chambre. À plusieurs reprises, j’ai bénéficié du soutien et de l’expérience des gens de mon milieu. Maintenant, je souhaite redonner, à mon tour » a mentionné Jean-Philippe Grondin.

Le nouveau conseil d’administration
Jean-Philippe Grondin a de plus présenté les membres du conseil d’administration de la Chambre pour l’année 2012-2013.
Président du Conseil, M. Christian Guay, associé chez Lemieux Nolet comptables agréés, s.e.n.c.r.l.,
Président de la Chambre de commerce de Lévis, M. Jean-Philippe Grondin, directeur général de Btel,
1er Vice-président, Me Jérôme Jolicoeur, directeur Développement et Affaires juridiques du Groupe AMT,
 Vice-président, M. Michel Lambert, président du Groupe SPL,
Vice-président, M. Martin Pellerin, ingénieur chez Génivar,
Vice-président, M. Jérôme Ratté, architecte chez St-Gelais, Montminy et associés architectes,
Trésorière, Mme. Magalie Lebel-Lemire, directrice principale de Raymond Chabot Grant Thornton,
Secrétaire, Mme Lisa Fournier, avocate chez KSA société d’avocats,
Mme. Caroline Boilard, de Construction Maurice Bilodeau,
Mme. Renée Coulombe, de la Caisse populaire Desjardins de Lévis,
M. Gaston Déry, de Roche Limitée Groupe conseil,
M. Martin Durand, du CFE Desjardins Lévis-Lotbinière-Bellechasse,
Mme. Lisa Kennedy, du Groupe Perspective,
Mme. Karine Laflamme, de Novicom Technologies,
M. Daniel Lincourt, de la Banque Nationale Groupe financier,
M. Michel Montminy, du Journal Informes Affaires,
Me Jean-François Nolet, de Gosselin Lagueux Roy notaires,
M. Serge Raymond, de Lemieux Assurances,
M. Simon Valin, de Valin Confection.

-30-
Source : Jérôme Gaudreault
Directeur général
Chambre de commerce de Lévis
Téléphone : 418.837.3411 # 226
Cellulaire : 418.261.3656

Photo : Jean-Philippe Grondin

Allocution M. Ray-Marc Dumoulin Président du conseil d’administration Rendez-vous des papilles 2012 Conférence de presse vendredi 31 août 11h00 – Entrée principale du Marché public de Saint-Hyacinthe

Aujourd’hui, nous vous avons conviés au lancement de la programmation du 9ième Rendez-vous des papilles, présenté par Desjardins, lequel aura lieu les 21, 22 et 23 septembre prochain ici-même au centre-ville de Saint-Hyacinthe. Pour une deuxième année, cette grande fête gourmande se réalisera autour du marché public, de même qu’au Parc Casimir-Dessaulles.

La croissance du Rendez-vous des papilles se poursuit

Fort de ses 27 000 visiteurs en 2012, le Rendez-vous des papilles attire un nombre croissant d’exposants qui voient en cet évènement de belle ampleur une vitrine incomparable pour faire la promotion de leurs produits et faire connaître au grand public l’immense richesse qu’offre le secteur agroalimentaire du terroir québécois.

Les festivités débuteront le vendredi 21 septembre, au Parc Casimir-Dessaulles où seront présents une vingtaine d’exposants, de même que le chapiteau Desjardins, où seront présentés des spectacles pour tous les goûts. 

Les 22 et 23 septembre, plus de 90 exposants, tant producteurs transformateurs, artisans que commerçants, installés au Parc Dessaulles, autour du Marché public ou ayant pignon sur rue au cœur du centre-ville de Saint-Hyacinthe, accueilleront les visiteurs et partageront leur saveur-faire et leur passion.

L’année 2012 est une année de consolidation et de développement de partenariats importants pour le Rendez-vous des papilles, qui permettent d’offrir une programmation de qualité et attrayante, pour célébrer l’abondance et la diversité des récoltes.  La programmation 2012 est aussi résolument le résultat de notre désir de présenter un produit à l’image de la société maskoutaine d’aujourd’hui : couleurs bigarrées, saveurs d’ici et d’ailleurs, sons de partout et de tous âges.  Nous tenons à remercier tant nos partenaires financiers que nos partenaires de mise en œuvre, dont plusieurs organismes de la grande région de Saint-Hyacinthe, qui font de cet évènement une démonstration éloquente de l’accueil des Maskoutains et de leur désir de faire connaître leur région et leur ville-centre.

Les principales nouveautés

1.      Exposants

Cette année, plus de 90 exposants seront présents, dont près de 20 nouveaux, offrant une variété de produits de plus en plus vaste :

·      Une quinzaine d’exposants présenteront des produits alcoolisés et divers breuvages : vins, cidres, mistelles, hydromels.

·      Plus de 15 kiosques présenteront différentes viandes : canard de Barbarie, pintades, faisans, cerf rouge, gibiers, oie, dindon, poulet, veau, porc, agneau, chevreau.

·      Produits à base de sureaux, de bleuets, de raisins verts et bleus

·      Poudre de topinambour biologique, thés et tisanes, confiseries, chocolat, pâtes fraîches, etc.

Mil et une saveurs pour tous les palets!

 

2.      Des gastronomes s’ajoutent à nos chefs pour réaliser des démonstrations culinaires :

Plus d’une douzaine de chefs et gastronomes nous démontreront leurs astuces pour concocter des plats exquis.  En 2012, nous avons invités des amants de bonne chère issus de la communauté immigrante de la région maskoutaine à se joindre à nos chefs, pour qu’ils nous fassent découvrir les saveurs d’ailleurs, cuisinés à partir de produits d’ici!  Une belle occasion de chatouiller nos papilles avec des combinaisons inhabituelles!

 

3.      Activités pour la famille

Le Rendez-vous des papilles conserve un engagement profond envers l’offre d’une expérience culinaire accessible à toute la famille.

Diverses animations au parc Casimir-Dessaulles sauront capter l’intérêt de nos jeunes épicuriens :

·        La Caravane du goût revient cette année avec des ateliers éducatifs portant sur le chocolat, la concoction de « smoothies » … à la force des jambes (il faudra venir au parc le samedi ou le dimanche pour découvrir de quoi il s’agit!), et sur la préparation du pain.

·        3D Artistyro, pour une 2ième année consécutive, offrira des ateliers de dessin et de peinture, ayant pour thème l’agroalimentaire.

·        Jeunes en santé, organisation communautaire de Saint-Hyacinthe, présenteront le vendredi 21 septembre des ateliers pour l’initiation des jeunes à la cuisine santé.

·        Fannie Le Vasseur, présente en 2010, revient pour nous faire rigoler avec ses caricatures à base de chocolat!

·        Et deux spectacles visant particulièrement les jeunes auront lieu au chapiteau Desjardins : CréaSon le vendredi 21 septembre et Gribouille Bouille le dimanche 23 septembre.

Une nouveauté importante cette année est la présence d’une halte-garderie, résultat d’un beau partenariat avec un organisme du milieu, soit la Maison de la Famille des Maskoutains.  Cette halte sera disponible les 22 et 23 septembre, face au Marché public, pour les jeunes de 2 à 10 ans.  Le service sera fourni gratuitement, en respectant évidemment la capacité des lieux, de 10h à 17h pendant les deux jours de la fin de semaine! 

 

4.      Activités pour les chasseurs d’idées :

Résultat d’un partenariat avec l’Université de Montréal et ORANGE, le Rendez-vous des papilles présente deux activités bien particulières :

a.      Conférences et discussions « Nous sommes tous des mangeurs ». Depuis quelques années, la place accordée à la cuisine et aux recettes connaît une croissance significative dans les médias québécois. Un nombre grandissant d’ouvrages mettant en valeur les artisans et les chefs d’ici. À une époque où manger rassemble les citoyens de toute allégeance sur la place publique, la nourriture pourrait-elle être envisagée comme une nouvelle balise identitaire pour le Québec contemporain ?

b.      « La tablée des conteurs » : Partout au monde et depuis toujours, autour d’une table, au coin du feu, un verre à la main… on aime se faire raconter des histoires. Faits vécus, anecdotes, récits de vie, légendes ou contes traditionnels… les histoires ont traversé le temps et l’espace. Cinq voyageurs du pays des mots vous invitent à la tablée des conteurs. Issus de divers horizons, ils vous offrent un imaginaire gourmand qui se déguste lentement des oreilles à la bouche.

 

Les valeurs sûres qui ont fait la réputation du Rendez-vous des papilles :

À la programmation, il y a bien sûr nos incontournables :

·        Le chapiteau Desjardins, présentateur officiel de l’évènement : Plusieurs des spectacles ont déjà été mentionnés.  Plusieurs autres artistes seront présents offrant une grande diversité de musique, et plusieurs mariages de sons et de style.  Jazz; bossas novas; djembé; musique classique; rythmes pop, rock, urbains et latins; musique folklorique actuelle …  Nous vous invitons à consulter notre dépliant décrivant en détail la programmation de l’évènement.

·        Notre concours photo – présenté par BOOM FM Montérégie.  Les 15 photos finalistes seront exposées aux Galeries de Saint-Hyacinthe du 1er au 21 septembre, puis à l’intérieur du Marché public les 22 et 23.  Les visiteurs du Rendez-vous seront invités à indiquer leur cliché préféré, lequel déterminera le prix Coup de cœur du public!

·        Notre fameux cocktail gastronomique, qui aura lieu le vendredi 21 septembre au Centre des arts Juliette-Lassonde de St-Hyacinthe (Espace Rona) – des billets sont disponibles au coût de 75 $. Ceux qui connaissent notre cocktail savent qu’ils ne peuvent manquer cet événement spécial « produits de notre terroir » qui aussi nous permet de découvrir le talent de huit chefs de la région, dont trois sont présents aujourd’hui. Avec tout achat de billet, vous pouvez participer au concours « Gagner un chef à la maison »!  Le chef en question est monsieur Richard Marquis, chef-propriétaire du Restaurant l’Espiègle, présent ici aujourd’hui et qui d’ailleurs nous offrira une bouchée à la conclusion de cette conférence de presse.

 

Autres trésors à découvrir en attendant de se régaler du 21 au 23 septembre :

·        Les sorties gourmandes : Réaliser votre épicerie à la ferme! Cinq circuits, dont un se réalisant à vélo et les autres en autocar, ont été conçus pour vous faire vivre le savoir-faire et la passion inspirante des artisans, producteurs et transformateurs agroalimentaires de la vallée maskoutaine.  Au gré de visites commentées, découvrez et savourez leurs produits tout en vous laissant charmer par la campagne montérégienne.

·        Le Circuit des restaurateurs Cacao Barry : Du 1er au 23 septembre, dégustez les mets identifiés « Rendez-vous des papilles » à partir des produits de notre terroir dans les restaurants participants de Saint-Hyacinthe.  Vous pourriez courir la chance de gagner l’un des neuf certificats cadeaux « Un repas pour deux personnes ». Les restaurants participants sont indiqués dans le dépliant de la programmation du RVP.

·        Septembre mois Agro : Comme en 2010 et 2011, le Rendez-vous des papilles s’est allié plusieurs collaborateurs afin d’offrir à la population un calendrier bien rempli d’activités agroalimentaires à découvrir dans la grande région maskoutaine. Les détails sont présentés dans le dépliant.

 

Voilà qui conclut ma présentation de la programmation de l’édition 2012 du Rendez-vous des papilles.  Je vous invite, ainsi que l’ensemble de la population, à venir festoyer avec nous les 21, 22 et 23 septembre prochain.

UNE 9IÈME ÉDITION QUI CHATOUILLERA VOS CINQ SENS : LE RENDEZ-VOUS DES PAPILLES VOUS INVITE AU CENTRE-VILLE DE SAINT-HYACINTHE LES 21, 22 ET 23 SEPTEMBRE!

Saint-Hyacinthe, le 31 août 2012 –Le 9ième Rendez-vous des papilles, présenté par Desjardins, convie épicuriens, gourmets et amateurs de musique, petits et grands, au centre-ville de Saint-Hyacinthe. Outre les activités gourmandes proposées aux visiteurs, il sera possible d’assister à divers spectacles et animations présentés gratuitement tout au long de la fin de semaine, beau temps, mauvais temps!

Le coup d’envoi sera donné au parc Casimir-Dessaulles le 21 septembre. Dès 9 h, une vingtaine d’exposants vous feront découvrir leurs succulents produits. Plusieurs spectacles seront présentés au chapiteau Desjardins qui, cette année, sera situé sur la rue Girouard. Des activités d’éveil du goût enchanteront les jeunes dans le parc, le barbecue du midi comblera vos appétits, une manière originale de profiter de ce congé journée pédagogique!

Le samedi 22 et dimanche 23 septembre, les festivités prendront de l’ampleur : vous serez comblés par les saveurs des produits du terroir à travers des dégustations servies par plus de 90 exposants, des démonstrations culinaires par 13 chefs et gastronomes ainsi que des ateliers gourmands pour les enfants. Un heureux brouhaha de saveurs, de couleurs et de sons envahira la place du Marché public et le parc Casimir-Dessaulles, harmonieusement concocté pour l’enchantement de vos cinq sens!

Puisque nourriture et musique vont souvent de pair, le Rendez-vous des papilles propose une programmation répondant à tous les goûts et tous les âges sous le chapiteau Desjardins. Plusieurs artistes agrémenteront le parcours gourmand des festivaliers offrant une grande diversité de musique, mariant plusieurs sons et styles : Jazz, bossas novas, djembé, musique classique, rythmes pop, rock, folk, urbains et latins. Des conférences et des contes populaires compléteront notre programmation. Venez reposer vos pieds sous le chapiteau tout en dégustant les bières de la micro-brasserie locale Le Bilboquet.

Toutes les activités présentées dans le cadre du Rendez-vous des papilles auront lieu beau temps mauvais temps, sous chapiteaux. Elles sont offertes gratuitement, tout comme notre service de halte-garderie. Toutefois, les dégustations présentées par les exposants pourront être consommées en échange de coupons-dégustation, en vente sur le site.

Pour plus d’information sur les exposants présents et les activités prévus, consultez la programmation en visitant le rvpapilles.ca

-30-

Information :    Caroline Poussart
Directrice générale
Tél : 450 778-8499
caroline.poussart@ville.st-hyacinthe.qc.ca