Article du mois Juin , 2012

35e anniversaire d’Armoire Lévis Construire sur la satisfaction

PINTENDRE, LE 12 JUIN 2012.  « Nous construisons chaque jour notre réputation sur la satisfaction de nos clients », c’est le message qu’Alain Patry et Yvan Chamberland, propriétaires d’Armoires Lévis, livraient à leurs invités lors de la célébration du 35e anniversaire de l’entreprise, le 12 juin dernier.

 

80 personnes se sont rassemblées, fournisseurs, parents et amis, pour prendre part à cette soirée soulignant l’excellence du travail maintenue depuis 35 ans. 

 

C’est en 1977 qu’André Patry a lancé son entreprise, Armoires Lévis, dans le petit centre commercial Plaza Saint-Louis à Pintendre.  D’abord distributeur d’armoires de cuisine et de salle de bain, Les Armoires de Lévis étaient l’un des rares distributeurs des prestigieux comptoirs en Corian.  En 1987, elles inauguraient de nouveaux locaux au 785 route du Président-Kennedy à Pintendre, lesquels permettent d’avoir une belle salle d’exposition ainsi qu’une usine de fabrication.  C’est en 1989 qu’Alain, le fils d’André, rejoignait son père dans l’entreprise.  En 2004, alors qu’André prenait sa retraite après 26 ans d’exploitation de l’entreprise, Yvan Chamberland, lui-même cumulant 20 ans d’expérience dans le domaine, s’associait à Alain pour poursuivre la mission d’Armoires Lévis.

 

Aujourd’hui, l’équipe d’Armoires Lévis offre un service de conception sur mesure.  Conseillés pas les designers cuisinistes qualifiées, les clients peuvent visualiser les plans 3D de l’aménagement de leur future cuisine ou salle de bain.  La fabrication se fait à l’atelier avec minutie et soucis du détail par une équipe chevronnée.  Enfin, une équipe d’installateurs fait passer le projet du rêve à la réalité.  On peut voir quelques réalisations sur « armoireslevis.com » et l’estimation de projet est gratuite.

 

« Nous entrevoyons le futur avec confiance.  Nous portons fièrement le nom de Lévis et nos produits sont synonymes de qualité.  Parce que nous offrons des produits faits sur mesure, nous contribuons à améliorer la qualité des maisons et la vie de leurs résidents.  Nous sommes reconnaissants de la confiance de nos clients. » ont tenu à souligner les propriétaire de l’entreprises. MM. Alain Patry et Yvan Chamberland.

                                                        

– 30 –

 

Bas de vignette : Yvan Chamberland, copropriétaire, André Patry, fondateur et Alain Patry, copropriétaire des Armoires Lévis.

 

Pour information, communiquer avec

Martin Bergeron

Publiko marketing

Cellulaire : 581-999-4444

Courriel : mbergeron@publikomarketing.com

PRIX DU MÉRITE MUNICIPAL 2012 SAINT-HYACINTHE RÉCOMPENSÉE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Saint-Hyacinthe, le 13 juin 2012 – La Ville de Saint-Hyacinthe est fière de féliciter Mademoiselle Alexandrine Esquilat, lauréate dans la catégorie « Relève municipale », et Monsieur René Leroux, lauréat dans la catégorie « Citoyen », pour leur prix du Mérite municipal 2012 décerné à l’Assemblée nationale, le 8 juin dernier. Ce prix rend hommage aux personnes et aux organismes qui ont contribué de façon exceptionnelle au mieux-être et au développement de leur communauté.
Alexandrine Esquilat, concernée par la cause environnementale, sensibilise les gens de son école et de la communauté aux bonnes habitudes environnementales et à l’amélioration de la qualité de l’eau et de l’air. Bel exemple à suivre, cette jeune fille fait partie d’une relève qui contribue au mieux-être des Maskoutains en posant des gestes concrets pour protéger l’environnement.
René Leroux, président du Camp Richelieu de Saint-Hyacinthe, est un travailleur bénévole acharné pour la cause qu’il défend : aider et veiller au mieux-être des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Cet administrateur, menuisier, plombier, couvreur, réceptionniste, ne compte pas les heures qu’il consacre au Camp Richelieu et à l’équipe qui en fait sa force. Son slogan est « Aidez-nous à les aider ! ».
La Ville de Saint-Hyacinthe a également été récompensée dans la catégorie « Municipalité et développement durable » pour sa Politique environnementale, se distinguant à l’échelle de la province. Ainsi, les actions posées par les Maskoutains et par l’administration municipale, non seulement portent fruits, mais sont reconnues comme contribuant au développement durable tout en impliquant une participation citoyenne. La Ville de Saint-Hyacinthe a donc été proclamée grande lauréate provinciale dans la classe des villes de 50 000 habitants et plus.
Des mentions d’honneur dont peut être fière toute la collectivité maskoutaine.
– 30 –
Source : Cécile Graillet – Division Communications et Relations publiques – 450 778-8388
Éric Forest, président de l’Union des municipalités du Québec, Alexandrine Esquilat, lauréate, Claude Bernier, maire de la Ville de Saint-Hyacinthe, Bernard Généreux, président de la Fédération québécoise des municipalités, René Leroux, lauréat, Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Émilien Pelletier, député de Saint-Hyacinthe, et Laurent Lessard, ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire.

 

Photo : Éric Forest, président de l’Union des municipalités du Québec, Alexandrine Esquilat, lauréate, Claude Bernier, maire de la Ville de Saint-Hyacinthe, Bernard Généreux, président de la Fédération québécoise des municipalités, René Leroux, lauréat, Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Émilien Pelletier, député de Saint-Hyacinthe, et Laurent Lessard, ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire.

Crédits photo : Louise Leblanc

LE RENDEZ-VOUS DES PAPILLES ET BOOM FM MONTÉRÉGIE LANCENT LE CONCOURS PHOTO AGROALIMENTAIRE 2012

Saint-Hyacinthe, le 11 juin 2012 – Le Rendez-vous des papilles et Boom FM Montérégie sont heureux de lancer à nouveau une invitation aux amateurs d’art photographique de la région à participer au cinquième concours photo, organisé en collaboration avec le Club de photographes amateurs de Saint-Hyacinthe. Le concours, qui a pour thème le monde agroalimentaire de la Montérégie, vise à mettre en valeur les différents aspects de celui-ci. Il fait partie intégrante de la programmation culturelle du Rendez-vous des papilles qui se tiendra les 22 et 23 septembre prochains autour du Marché public de Saint-Hyacinthe et au Parc Casimir-Dessaulles.
En tout, plus de 1 500 $ seront remis en prix aux grands gagnants, le premier étant un voyage pour deux à bord de VIA Rail Canada, destination Toronto ! Les chasseurs d’images sont donc invités à participer en grand nombre et à faire parvenir leur meilleur cliché traitant du thème agroalimentaire en Montérégie, de la production animale ou végétale, de la préparation à la consommation des aliments, en passant par leur transformation et leur distribution.
Les nombreux prix à gagner sont offerts par les prestigieux partenaires de l’activité incluant VIA Rail Canada, le Salon de l’électronique Audette, Photo Film Maska, les Galeries Saint-Hyacinthe, Spa Mont-Saint-Hilaire, ainsi que la pharmacie Jean Coutu Boivin & Daigneault et la Librairie Daigneault de Saint-Hyacinthe.
Les photographies de quinze finalistes, sélectionnées par un jury, feront l’objet d’une exposition aux Galeries Saint-Hyacinthe du 1er au 21 septembre 2012, puis seront exposées lors du Rendez-vous des papilles, au Marché public de Saint-Hyacinthe les 22 et 23 septembre où près de 25 000 visiteurs sont attendus. Les trois grands gagnants du concours ainsi que le prix Coup de coeur voté par le public du Rendez-vous des papilles, seront dévoilés le dimanche 23 septembre à 16h00 sous le chapiteau d’animation Desjardins.
« Le concours photographique du Rendez-vous des papilles est une belle opportunité de découvrir les richesses de notre terroir à travers les yeux des photographes amateurs d’ici», mentionne Monsieur Ray-Marc Dumoulin, président du Rendez-vous des papilles. « Nous invitons la population à y participer en grand nombre», ajoute-t-il.
Le concours est ouvert à toutes et à tous. Vous pouvez envoyer vos photos à l’adresse courriel concours.papilles@gmail.com avant minuit le 29 juillet 2012. Tous les détails du concours photo Boom FM Montérégie et les conditions de participation sont disponibles sur le site Internet de l’événement.
À propos du Rendez-vous des papilles présenté par Desjardins
Dates de l’événement : les 22 et 23 septembre 2012 autour du Marché public de Saint-Hyacinthe et au Parc Casimir-Dessaulles.
9ième édition de ce rendez-vous gourmand de la grande région de Saint-Hyacinthe qui s’adresse aux amateurs de produits du terroir. Destiné à faire connaître les produits agroalimentaires régionaux, l’événement permet un contact direct entre les visiteurs et les producteurs transformateurs, de même que d’assister à des démonstrations culinaires réalisées par des chefs restaurateurs de la Montérégie. Kiosques de dégustation, chapiteau d’animation, démonstrations culinaires, activités pour la famille, spectacles musicaux, concours, sont parmi les activités offertes.
En guise d’ouverture officielle des festivités, un cocktail gastronomique (sur réservation seulement) aura lieu le vendredi 21 septembre au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe. Les billets sont en vente au coût de 75 $.
Surveillez notre site Internet et page Facebook pour plus d’informations sur les activités prévues dans le cadre de la programmation du Rendez-vous des papilles 2012, au
www.rendezvousdespapilles.qc.ca
-30-
Information : Caroline Poussart Directrice générale Rendez-vous des papilles Tél : 450-778-8499 caroline.poussart@ville.st-hyacinthe.qc.ca
..2

UNE PHARMACEUTIQUE DE SPÉCIALITÉ S’INSTALLE À SAINT-HYACINTHE

Saint-Hyacinthe, le 11 juin 2012 – La direction de Nadurel Pharma annonce son établissement dans la Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale de Saint-Hyacinthe. Spécialisée dans la mise en marché de produits de santé naturels homologués et ayant des applications thérapeutiques qui ont fait l’objet de preuves cliniques probantes, l’entreprise a investi 1,1 M$ afin de réaliser la première phase de son projet de développement.
Nadurel Pharma se distingue des autres joueurs de son secteur par le modèle d’affaires qu’elle a adopté dès ses débuts. En effet, comme dans le cas des médicaments traditionnels, les produits et services de Nadurel Pharma sont proposés directement aux médecins et aux pharmaciens.
Trois produits et un service de clinique musculosquelettique sont présentement offerts par Nadurel Pharma, soit l’analgésique Pavosic™, les capsules d’Oméga – 3 Clearwater et le Liquical D-Mayaka, seul calcium proposé en gel. Pour ce qui est des cliniques musculosquelettiques en place depuis 2010, elles permettent aux médecins d’offrir à leurs patients la possibilité de consulter toute une gamme de spécialistes dans un délai de deux semaines, alors qu’habituellement, l’attente se traduit souvent en termes de mois, voire même d’années. En septembre, Nadurel Pharma mettra en marché le Gelomyrtol, un produit pour traiter les sinusites et les bronchites, aussi efficace qu’un antibiotique, mais sans les effets négatifs.
L’entreprise dirigée par Martin Dufour, président et chef de la direction, repose aussi sur l’expertise de Charles Farrar, vice-président finances et développement des affaires et Stéphan Lessard, vice-président ventes et marketing. Ensemble, ils cumulent plusieurs années d’expérience dans le secteur pharmaceutique. Nadurel Pharma fournit un emploi à onze personnes depuis son implantation à Saint-Hyacinthe en mars 2012.
Cette jeune compagnie pharmaceutique de spécialité a obtenu des services-conseils du CLD Les Maskoutains et une somme de 100 000 $ du Fonds FLI-FLS pour son projet. Elle a choisi de s’implanter dans la Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale de Saint-Hyacinthe, un milieu dynamique qui, au cours des dix dernières années, a accueilli une trentaine de sociétés privées innovantes.
Les personnes intéressées à obtenir plus de renseignements peuvent communiquer avec monsieur Martin Dufour au 514 862-6856.
Source :
Denyse Bégin
Agente de communication
CLD Les Maskoutains
450 773-4232, poste 224

Photo. De gauche à doite, M. Charles Farrar, v.-p. finances et développement des affaires, M. Martin Dufour, président et chef de direction et M. Stéphan Lessard, v.-p. ventes et marketing.

Le nouveau conseil d’administration de la Chambre de commerce

Saint-Hyacinthe, le 5 juin 2012 — C’est devant une quarantaine de membres que
la 120e assemblée générale annuelle de la Chambre de commerce et de l’industrie Les
Maskoutains vient de se clore sous le grand chapiteau du Jardin Daniel A. Séguin.
À la mi-parcours de son mandat, Claude Corbeil, président de la Chambre a présenté
un bilan financier positif aux membres présents. Les nombreux projets mis sur pied au
cours de l’année passée ont tous été des succès. On parle ici du livre de
recettes À table avec nos chefs, du Tournoi de golf, du Gala Révélation Affaires, du programme
Passion Détail, mais surtout de tout ce qui entoure le grand chantier des
États généraux.
Voici la composition du conseil d’administration pour la prochaine année :
· Monsieur Claude Corbeil, Président (CLD des Maskoutains, Ferme Copor)
· Madame Manon Robert, 1re Vice-présidente (Les Passions de Manon)
· Monsieur Philippe Laverdière, 2e vice-président (Sylvestre & Associés Avocats)
· Monsieur Pascal Courchesne, Trésorier (Samson, Bélair, Deloitte & Touche
S.E.N.C.R.L.)
· Madame Mélissa Pelletier, Secrétaire (Therrien Couture, avocats S.E.N.C.R.L.)
· Monsieur Philippe Barnabé (CLD Les Maskoutains)
· Monsieur Stephen Carroll (boom Montérégie 106,5)
· Monsieur Guy Dubuc (BMO Nesbitt Burns)
· Monsieur Louis Gendron (Synor, Cégep de Saint-Hyacinthe)
· Madame Josianne Jodoin (Centres d'achats Beauward/Galeries St-Hyacinthe)
· Monsieur Patrick Lagacé (Financière Banque Nationale)
· Monsieur François Malo (Arpenteur-géomètre)
· Madame Geneviève Poirier (Club voyages Boislard Poirier et Agena)
· Monsieur Jonathan Robin (Groupe Robin)
-30-
Source d’information : Nicole Laverrière, directrice générale
450-773-3474 poste 222
nlaverriere@chambrecommerce.ca

ACQUISITION ET MISE EN SERVICE DE NEUF DÉFIBRILLATEURS EXTERNES AUTONOMES

Saint-Hyacinthe, le 29 mai 2012 – La Ville de Saint-Hyacinthe a procédé à l’acquisition et à la mise en service de neuf défibrillateurs externes autonomes (DEA). Ceux-ci seront installés dans les 3 véhicules d’intervention du service de Sécurité incendie, au Centre aquatique Desjardins, au Centre des Arts Juliette-Lassonde, au parc Les Salines, aux stades L.-P.-Gaucher et C.-A.-Gauvin, ainsi qu’au Pavillon de la Jeunesse. Trois d’entre eux sont commandités par la Fondation des maladies du Coeur, la Fondation Cardio Montérégienne et la compagnie d’ambulance de Saint-Hyacinthe Dessercom.
Sécuritaires et faciles à utiliser, les défibrillateurs externes automatisés servent à rétablir les battements cardiaques chez les personnes dont le coeur a cessé de battre. Ils peuvent être manipulés de façon efficace aussi bien par des professionnels que par des personnes qui ne sont pas spécialisées, mais qui ont suivi une formation au préalable. Par ces acquisitions, la Ville de Saint-Hyacinthe met ainsi un équipement de pointe à la disposition de son personnel qualifié, pompiers, sauveteurs et employés des stades, mais elle permet aussi un accès au public, afin que plus de gens témoins d’arrêt cardiaque puissent agir.
Au Canada, près de 45 000 arrêts cardiaques surviennent chaque année, soit environ un toutes les 12 minutes, et près de 85 % d’entre eux se produisent dans les lieux publics ou à la maison. Or de longues minutes s’écoulent avant que les secours soient prévenus et arrivent sur les lieux (une ambulance possédant un temps de réponse de plus de 9 minutes). Sachant que lors d’un arrêt cardio-respiratoire, la rapidité d’intervention est primordiale, les chances de survie diminuant de 10 % à chaque minute, l’utilisation de défibrillateurs accompagnés des gestes de réanimation cardio-pulmonaire de base peut donc fortement augmenter les chances de survie. Leur installation devient alors une exigence de santé publique, semblable à la sécurité que représente celle des extincteurs.
– 30 –
Source : Cécile Graillet – Division Communications et Relations publiques – 450 778-8388
Monsieur Daniel Dubois, directeur du service de Sécurité incendie, Madame Chantal Frigon, directrice générale adjointe, Monsieur Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe, Monsieur Eric Leuenberger, directeur général de la Corporation aquatique maskoutaine.
Photos : Robert Gosselin

Vent de changement au Bureau de tourisme et des congrès de Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe, le 4 juin 2012. – Afin de souligner ses 25 ans d’existence, le Bureau de tourisme et des congrès entreprenait, au cours des derniers mois, la refonte complète de son image et de son site Internet.

 

Nouveau site Internet

 

C’est avec beaucoup de fierté que l’équipe de Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe dévoilait ce matin son tout nouveau site Internet, mis en ligne juste à temps pour la saison estivale!

 

Avec une image beaucoup plus actuelle, ce dernier a été revu en entier afin d’en améliorer le contenu, en gardant toujours en tête l’accessibilité et la facilité de consultation pour les internautes.

 

Véritable mine d’informations sur les établissements touristiques de la grande région de Saint-Hyacinthe, on y retrouve encore et toujours un calendrier des événements, une liste de restaurants et d’hébergement, de lieux de rassemblement, et une foule d’autres informations pertinentes aux visiteurs ainsi qu’aux résidents qui désirent se tenir informés de ce qui passe dans leur ville.

 

En primeur, Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe dévoile également la toute première version de son site Internet mobile. Convivial et facile de consultation tout comme le site complet, il sera certainement très apprécié des utilisateurs de téléphones intelligents à la recherche d’informations sur la grande région de Saint-Hyacinthe.

 

Le www.tourismesainthyacinthe.qc.ca : résolument à ajouter à vos favoris!

 

Nouveau logo

 

Qui dit Saint-Hyacinthe, dit Marché public! Véritable attraction touristique, le doyen des marchés publics du Québec a su conserver sa vocation agroalimentaire et, au fil des ans, il est devenu le fleuron de cette industrie dans la région. Sonimpressionnante stature, qui donne tout son cachet au centre-ville de Saint-Hyacinthe, a contribué à faire de lui le symbole visuel tout indiqué pour représenter l’image graphique de Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe.

 

Stylisé, épuré et actuel, le visuel du Marché embrasse une signature corporative forte. Les choix typographiques et le positionnement des éléments visuels, créent une image équilibrée et significative.

 

Nouvelle appellation

 

Enfin, le Bureau de tourisme et des congrès de Saint-Hyacinthe s’allège en devenant Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe, une appellation plus dynamique et actuelle, permettant entre autres une utilisation visuelle beaucoup plus épurée, tout en conservant un vocable fort et représentatif.

 

-30-

 

Source :

 

Isabelle Cordeau, adjointe au tourisme

Tourisme et congrès Saint-Hyacinthe

450 774-7276 poste 229

cordeaui@tourismesainthyacinthe.qc.ca

www.tourismesainthyacinthe.qc.ca

 

6 SPECTACLES GRATUITS AUX BEAUX MARDIS DE CASIMIR À SAINT-HYACINTHE

Saint-Hyacinthe, le 1er juin 2012 – La Ville de Saint-Hyacinthe dévoile la programmation estivale de sa 32e saison des Beaux Mardis de Casimir. Ce sont 6 concerts gratuits en plein air, au Parc Casimir-Dessaulles à Saint-Hyacinthe, débutant à 19 h 30 et se déroulant beau temps, mauvais temps.
Au programme :
3 JUILLET : LE PHILHARMONIQUE
10 JUILLET : MISTEUR VALLAIRE
17 JUILLET : LES BB
24 JUILLET : KAÏN
7 AOÛT : MICHEL LOUVAIN
14 AOÛT : SYLVAIN COSSETTE
Comme chaque été depuis 32 ans, ces spectacles sont gratuits et accessibles à tous. La programmation variée convient à toute la famille, des plus jeunes au moins jeunes. « Chaque année, le service des Loisirs, en partenariat avec le Centre des arts Juliette-Lassonde, met sur pied des spectacles de qualité qui, rappelons-le, sont totalement gratuits, déclare Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe. Depuis le lancement, il y a 32 ans, l’objectif est en effet de démocratiser l’accès à la culture, ici musicale. En 32 ans, le public a même dépassé les limites de notre ville. »
Une affluence de spectateurs, de 5 000 à 10 000 personnes par soir, profite de productions de grande renommée offertes dans une ville dont la vitalité culturelle attire de plus en plus de monde, venant de plus en plus loin. Ces nombreux visiteurs ont ainsi 6 belles occasions d’assister à des spectacles gratuits de qualité, tout en découvrant les richesses maskoutaines et en passant d’agréables moments au centre-ville.
Information : www.ville.st-hyacinthe.qc.ca
– 30 –
Source : Cécile Graillet
Division Communications et Relations publiques
450 778-8388
Information : Louise Brunet
Service des Loisirs
450 778-8350

200 000 VISITEURS AU CENTRE AQUATIQUE DESJARDINS

Le 21 mai en avant midi, Jacynthe Daigle passait le tourniquet du Centre aquatique Desjardins avec sa fille pour participer au bain libre. Elle devenait alors la 200 000e personne à accéder aux nouvelles instal-lations aquatiques de Saint-Hyacinthe.
La Corporation aquatique maskoutaine gère les activités du CAD depuis le 24 septembre 2011, il n’a donc suffit que de 235 jours pour atteindre cette fréquentation record. C’est une moyenne de 850 personnes par jour pour laquelle madame Daigle a contribué quelques fois puisqu’elle participe aux bains libres mais également à des activités de la Sclérose en plaques St-Hyacinthe-Acton (SEPSHA). Madame Daigle coordonne différentes activités dont une en piscine pour des personnes atteintes de cette maladie. Madame Daigle est heureuse d’avoir accès aux nouvelles installations aquatiques qui assurent à ses clients un service de qualité et améliorent leur qualité de vie.
Le premier mois d’ouverture gratuite avait attiré de nombreux curieux, mais la fréquentation quotidienne reste en moyenne à plus de 750 personnes avec des pointes à plus de 1200 la fin de semaine.
Maude Lamoureux, présidente du conseil d’administration de la CAM, est heureuse de constater que le Centre aquatique Desjardins répond bien aux besoins des Maskoutains. Cette fréquentation dépasse de loin les attentes du conseil d’administration. Réseau aquatique Drummondville, gestionnaire du nouvel l’Aqua complexe a annoncé dernièrement l’arrivée éventuelle d’un 100 000e participant. C’est donc dire que la nouvelle installation maskoutaine aura accueilli deux fois plus de participants pour la même période.
Pour souligner cet événement particulier et cette participation formidable, Madame Daigle se mérite différents présents, tels des accès à la baignade libre, des lunettes de natation, un casque de bain, un chandail de sauveteur et un abonnement familial au bain libre.
Pour plus d’information sur les activités libres et les activités programmées offertes par la CAM au Centre aquatique Desjardins, il est possible de joindre le 450 778-8335.
Maude Lamoureux, présidente de la Corporation aquatique maskoutaine, Jacynthe Daigle, 200 000e visiteuse, Marie Duhamel, coordon-natrice de la Corporation aquatique maskoutaine