Article du mois Fév , 2012

LES RENDEZ-VOUS DE LA DIVERSITÉ Et un 4e!

Centre-du-Québec, le jeudi 16 février 2012 – La Chambre de commerce et d’industrie de Drummond, en collaboration avec Emploi-Québec, les partenaires de l’Entente spécifique en régionalisation de l’immigration du Centre-du-Québec ainsi que le Regroupement interculturel de Drummond (RID) et Accès-Travail, ont tenu leur 4e Rendez-vous de la diversité à l'Hôtel Le Dauphin de Drummondville le mardi 14 février dernier.

Le conférencier invité, M. Zakaria Lingane, a amené les participants à réfléchir sur plusieurs questions d’actualité : Suis-je obligé d'accommoder? Jusqu'où dois-je accommoder? Pourquoi tout le monde n'est pas traité sur le même pied d'égalité? Or, il n’y a pas d’obligation d’accommodement sans la présence d’un des motifs de discrimination visé à l’article 10 de la Charte des droits et des libertés du Québec.

 

M. Lingane, qui est formateur à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), a relaté avec beaucoup de diplomatie différents cas survenus au Québec ces dernières années. En effet, sur les 300 demandes gérées chaque année par la CDPDJ, entre 2000 et 2006, seulement 32 demandes étaient d'ordre religieux et la moitié d'entre elles venaient de religions chrétiennes. (catholique: 1 demande, témoins de Jéhovah: 5 demandes, juive: 7 demandes, musulmane: 9 demandes, protestante: 10 demandes)

 

À noter que la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse est l’instance qui veille au respect des principes et des droits énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec, la Loi sur la protection de la jeunesse, la Loi sur les jeunes contrevenants, la Loi d’accès à l’égalité (programmes d’accès à l’égalité). La CDPDJ possède ainsi la  mission de promouvoir et de gérer ces quatre lois qui sont sa raison d'être.

 

 

Les Rendez-vous de la diversité, qui se tiennent habituellement aux deux mois, visent à outiller les entreprises dans leur gestion de la diversité interculturelle et enrichir les connaissances des dirigeants et des gestionnaires d’entreprises en quête d'une main-d'oeuvre qualifiée.

 

La prochaine conférence aura lieu le 28 mars 2012 et prendra la forme d'un atelier pratico-pratique sur la communication interculturelle en emploi. Les employeurs désireux de s’inscrire à la prochaine formation ou qui souhaitent obtenir de l’information supplémentaire peuvent contacter la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond au 819 477-7822.


 

Pour information :          SylvieVerville

                                   Conseillère aux entreprises – Emploi-Québec

                                   Téléphone : 819 475-8431, poste 370

                                   sylvie.verville@mess.gouv.qc.ca

 

                                   Élodie Kergal

                                   Chargée de projet en immigration

                                   Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec (CRÉCQ)

                                   Téléphone : 819 478-2999

                                   immigrationcq@centre-du-quebec.qc.ca

 

                                   Romy Schlegel

                                   Agente de régionalisation – Regroupement interculturel de Drummond (RID)

                                   Téléphone : 819 472-8333

                                   romy.s@riddrummondville.ca

 

 

 

 

 

Rendez-vous agroalimentaire de la TACA Un succès de foule pour un sujet emballant

Lévis, le 16 février 2012. –  Le 8 février dernier, plus de 90 entreprises agroalimentaires et intervenants ont participé à la journée « L’emballage et ses dessous… », qui se tenait à la salle communautaire de Saint-Apollinaire. La journée a permis un temps d’arrêt pour les entreprises, afin qu’ils s’interrogent sur l’emballage et son importance pour se différencier et rendre attrayant le produit pour les consommateurs.

Légende photo (de gauche à droite) : Alice Richard de la Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches, Élisabeth Bélanger de Maison Orphée, Marie-Claude Michaud de Groupe Dancause, et Daniel Gagnon de Carsona-La Pralinière.

 

Une participation des entreprises qui n’a rien d’un hasard

Le thème de l’emballage a suscité l’engouement auprès des entreprises, confirmant le fait que c’est un besoin criant d’information et d’expériences vécues par des entreprises. Aux dires de Mme Alice Richard, conseillère en développement régional à la TACA, « Les entreprises ont apprécié que les intervenants présentent différents aspects de l’emballage. Des tendances aux pièges à éviter, des normes réglementaires au cycle de vie des produits, nous voulions que les entreprises voient la thématique de l’emballage dans son ensemble avec les experts du domaine. » Elle ajoute que : « Cette année, le sujet était « emballant » au point où nous avons accueilli plus du double d’entrepreneurs. C’est une expérience individuelle enrichissante, mais également collective par la mise en commun et l’apprentissage ».

 

Des exemples venus d’entreprises d’ici et d’ailleurs

 

Trois entreprises se distinguant dans le choix de leurs emballages ont présenté des témoignages, et ont expliqué aux participants comment leur stratégie d’emballage a aidé à la croissance de leurs ventes. Tout d’abord, Élisabeth Bélanger de Maison Orphée suivie de Daniel Gagnon de Carsona-La Pralinière, ont témoigné de leur expérience pour développer une image novatrice et différenciée. Par la suite, Renée Fillion de la Laiterie Coaticook s’est distinguée des autres témoignages par la tradition qui entoure l’image de l’entreprise et son emballage, donnant ainsi un caractère artisanal à la crème glacée.

 

Une telle journée n’aurait pas été possible sans le soutien financier de Desjardins et d’autres partenaires financiers : Emploi Québec, le Réseau Agriconseils de la Chaudière-Appalaches, la Financière agricole du Québec, et Capital Financière agricole.

 

Rappelons que la Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches (TACA) a pour mission de favoriser le développement agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches par la concertation des acteurs régionaux et la coordination des actions mises en oeuvre dans un cadre de pérennité de l'agriculture, d'occupation du territoire et de développement durable.

 

-30-

Information :

 

Alice Richard, conseillère en développement régional

Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches (TACA)

Tél. : 418 837-9008, poste 247

Courriel : a.richard@taca.qc.ca

DES CALINS ET DES DÉJEUNERS GRATUITS QUI RAPPORTENT 1 721 $ À LA FONDATION RENÉ-VERRIER

Drummondville le 14 février 2012 – C’est ce matin qu’avait lieu la nouvelle activité « Déjeuner et câlins gratuits » au profit de la Fondation René-Verrier.

L’initiative, organisée en partenariat avec le restaurant le Roy Jucep et l’équipe de la populaire émission de radio matinale, le Drummond matin NRJ 92,1 a permis d’amasser une belle somme pour l’organisme qui vient en aide aux gens atteints de cancer dans la région et qui opère également une unité de soins palliatifs, gratuite pour tous. Le montant de 1 721 $ sera d’ailleurs directement injecté dans le projet de construction de la Maison René-Verrier, soins palliatifs pour adultes et enfants de la région.

On estime que l’activité aura ainsi attiré plus de 225 personnes qui ont pris place tour à tour dans la salle à manger du célèbre restaurant. Le caractère ludique de l’activité a donc su charmer les participants qui en auront profité pour faire le plein de câlins en ce matin de St-Valentin, tout en faisant preuve de générosité envers la Fondation René-Verrier.

La direction de la Fondation René-Verrier tient à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui se sont déplacés pour l’occasion. Elle salue aussi la générosité des commanditaires, la radio NRJ 92, 1, le Roy Jucep et ses fournisseurs (Aliments Baril, Automates Ven, Laiterie Chagnon, Boulangerie Pelletier, Olymel, Les Œufs Pétrin et Larocque & fils) qui ont offert gratuitement leurs produits pour l’occasion.

Déjà, l’organisme confirme que c’est une activité qui reviendra à l’agenda de ses activités officielles, afin de célébrer la St-Valentin tout en encourageant une bonne cause!

-30-

Ancre Marie-Julie Tschiember, directrice générale

mjtdg@fondationreneverrier.com

Le Fonds du Pacte rural maskoutain attend vos projets!

Saint-Hyacinthe, le 14 février 2012 – La MRC des Maskoutains lance un nouvel appel de projets dans le cadre du Fonds du Pacte rural. Les membres du comité de gestion encouragent les organisations locales à élaborer des projets structurants en ce qui a trait au soutien à l’entrepreneuriat collectif, à l’économie sociale et à la création d’emplois dans leur milieu.
Il s’agit de l’une des cinq orientations stratégiques pour 2007-2014. Les autres sont : le soutien à la relève, la rétention des jeunes et l’importance de leur implication dans notre milieu; le soutien au projet à caractère environnemental et de mise en valeur des secteurs d’intérêt naturels; l’animation du milieu par le soutien aux projets récréotouristiques, culturels et récréatifs et enfin, la promotion et le développement du secteur agroalimentaire.
Véritable levier pour le soutien et le renforcement des milieux ruraux, le Fonds est destiné aux municipalités, organismes à but non lucratif, coopératives, organismes des réseaux de l’éducation, de la santé, de la culture, de l’environnement, du patrimoine et des services sociaux qui couvrent, en tout ou en partie, le territoire rural. Les projets doivent être déposés avant le 15 mars 2012, à 16 h.
Les détails sur les critères d’admissibilité et les procédures à suivre se trouvent sur le site Internet de la MRC des Maskoutains au www.mrcmaskoutains.qc.ca.
Pour plus de renseignements ou pour obtenir de l’aide lors du montage de votre requête, vous pouvez communiquer avec Steve Carrière, agent de développement rural pour le territoire de la MRC des Maskoutains à l’adresse courriel suivante : carrieres@cld-cite.qc.ca ou par téléphone au 450 773-4232 poste 257.
-30-
Source : Denyse Bégin
Agente de communication
CLD Les Maskoutains
450 773-4232, poste 224

Communiqué de presse pour la venue de Kim Thúy à la Boutique Buropro

Kim Thúy est une auteure d’origine vietnamienne qui a charmé le Québec en son entier avec son histoire, mais aussi avec sa personnalité lumineuse et pétillante de gaieté. C’est tout un honneur pour la Boutique Buropro et pour les libraires de l’ancienne Librairie du centre du Québec de la recevoir dans le cadre des rencontres d’auteurs animées par Michel Morin, ce samedi 25 février à 14h.   
Avant de se consacrer entièrement à l’écriture, Kim Thúy a été couturière, interprète, avocate, restauratrice et réalisatrice. Son premier livre, Ru, a reçu tout un accueil de la part du public. Il a reçu de nombreuses récompenses, dont le prestigieux Prix du Gouverneur général. Il a été vendu à plus de 80 000 exemplaires au Québec et connaît un succès international, avec des traductions en 15 pays.
Avec une lumineuse sensibilité,  elle y raconte son expérience de «boat people» alors qu’elle n’avait que 10 ans. En effet,  avec ses parents et 200 autres personnes, entassés dans une cale de bateau, elle et sa famille ont quitté Saïgon pour venir s’établir à Granby, au Québec. Un sujet grave traité par petit tableau touchant, dans une langue où la beauté et la sensibilité du regard prennent le dessus sur les situations.   
Cet automne, elle a fait paraître «À toi», une magnifique correspondance avec l’écrivain franco-slovaque Pascal Janovjak. Un livre que l’on savoure, page après page. La rencontre avec cette personnalité hors du commun risque d’être un moment unique et tout à fait remarquable. Le journaliste Michel Morin animera cette deuxième rencontre de la saison, avec le professionnalisme qu’on lui connaît. Préparez vos questions, l’animation sera entrecoupée par des questions du public!
Hélène Leclerc
Coordonnatrice en librairie chez Buropro

Le 14e Concours québécois en entrepreneuriat est lancé LES CANDIDATS ONT JUSQU’AU 19 MARS POUR S’INSCRIRE

Saint-Hyacinthe, le 13 février 2012 – Le CLD Les Maskoutains, la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains et la Corporation de développement commercial de Saint-Hyacinthe convient les nouveaux entrepreneurs maskoutains à prendre part au 14e Concours québécois en entrepreneuriat.
Le thème de cette nouvelle édition, dont la présidence d’honneur est assurée par madame Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro, est « Transformer le Québec de projet en projet ». Depuis sa création, le Concours a recueilli les inscriptions de près d’un million de participants et il a remis plus de 7 M$ en bourses, facilitant ainsi le démarrage de 60 000 projets réalisés partout au Québec.
Les candidatures admissibles au volet Création d’entreprise sont des projets d’affaires ou des entreprises qui n’ont pas obtenu de revenus de vente avant le 1er avril 2011. Les candidatures visant la création d’une nouvelle entreprise dont le démarrage est prévu au plus tard le 31 décembre 2012, sont également admissibles.
Les entreprises doivent être situées au Québec et classées dans l’une ou l’autre de ces catégories : bioalimentaire; commerce; économie sociale; exploitation, transformation, production; innovations technologique et technique; services aux individus et enfin, services aux entreprises.
Pour ce qui est des participants, ils doivent être âgés de 18 ans et plus, résidés au Québec et avoir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent. Ils devront produire un plan d’affaires détaillé qui permettra de bien évaluer le potentiel de leur idée.
Des prix en argent sont offerts aux gagnants, sur les plans local, régional et national, mais ce sont tous les participants au concours qui profitent de la visibilité majeure accordée aux entreprises dans le cadre de cet événement annuel.
Les jeunes entrepreneurs ayant fait l’acquisition d’une entreprise existante ou inopérante peuvent également s’inscrire au Prix transmission d’entreprise de la FTQ et du Ministère de Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) pour lequel une bourse de 10 000 $ sera attribuée au niveau national. À l’échelon régional, une bourse de 1 000 $ sera remise dans chacune des 17 régions du Québec, et ce, grâce à la contribution financière de SAJE, accompagnateur d’entrepreneurs.
La date limite d’inscription est fixée au 19 mars 2012, à 16 h. Les inscriptions doivent se faire par Internet sur le site www.concours-entrepreneur.org. Une activité de remise de prix, qui se tiendra en avril prochain, couronnera les lauréats et lauréates au niveau local. À ce niveau, les partenaires offrent quatre bourses de 500 $ chacune dont un Prix Coup de coeur.
Pour toute autre information, veuillez communiquer avec Mme Nathalie Delorme, agente de développement entrepreneurial au CLD Les Maskoutains, au 450 773-4232, poste 276.
-30-
Source :
Denyse Bégin
Agente de communication
CLD Les Maskoutains
 

Photo : Les partenaires du Concours québécois en entrepreneuriat au niveau local, dans l'ordre habituel,

madame Nicole Laverrière, directrice générale de la Chambre de commerce et de l'industrie Les

Maskoutains, monsieur Sylvain Gervais, directeur général de la Corporation de développement

commercial de Saint-Hyacinthe et madame Nathalie Delorme, agente de développement

entrepreneurial au CLD Les Maskoutains.

FRIMA STUDIO ET PATRICE DROUIN DE GESTEV SERONT PARMI LES 20 CONFÉRENCIERS DU PLUS IMPORTANT COLLOQUE EN GESTION DE PROJET DE L’EST DU QUÉBEC !

Québec, le mercredi 8 février 2012. La 8e édition du Colloque en gestion de projet, présenté le 24 avril 2012 au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, offre une programmation exceptionnelle réunissant au-delà de 20 conférenciers au parcours tout aussi singulier que remarquable. En effet, certains d’entre eux jouissent d’une réputation internationale, dont Michael J. Hugues, qualifié de véritable gourou du réseautage et reconnu mondialement pour son expertise de l’utilisation du réseautage comme stratégie d’entreprise.

 

Le comité organisateur du Colloque, formé par le PMI Lévis-Québec, l’Université du Québec à Rimouski et l’Association des Maîtres en gestion de projet, convie tous les professionnels en gestion de projet à s’inscrire à cet événement incontournable. Inspirés par les thèmes «Synergie, stratégies et succès», les participants pourront assister à divers ateliers ou conférences offerts par des experts provenant des domaines aussi variés que la santé, l’ingénierie, la construction, l’événementiel, l’informatique, les arts et le jeu vidéo.

 

Pour Catherine Fontaine-Sugère, directrice générale du PMI, «C’est l’occasion idéale pour tous les professionnels de la gestion de projet du domaine privé ou public, chefs d’entreprise, chercheurs ou relève universitaire d’en apprendre davantage sur des projets déjà réalisés. Des ateliers et conférences pragmatiques hors du commun».

 

S’ajoute aux conférences de Frima Studio L'univers des jeux vidéoet de Patrice Drouin L’événement sportif urbain et responsable, une pléiade de conférenciers abordant des thèmes actuels: Denis Pellerin Tout sur l’organisation des célébrations du 75e anniversaire de Radio-Canada, Normand Hudon Coup de projecteur sur des projets d’envergure, Dominic Denault et Guy Barthell, auteurs du livre «Québec sur le podium» Les projets dans les planifications stratégiques ainsi que Claude Morin du MTQ Le succès du projet pilote, photos radars.

 

Nous tenons à remercier Desjardins Assurances générales comme étant le partenaire majeur du Colloque 2012 pour une deuxième année consécutive. À titre de partenaires importants, notons la participation de ABna services conseils, CGI et Sirius conseils alors que la société conseil Lamdba, R3D, DELL, GP3 Groupe conseil, Fujitsu Canada et LGS appuient de diverses façons ce rendez-vous unique dans l’Est du Québec.

 

Tous les détails sur colloquegp2012.com

 

 

-30-

Source :

Daniel Plante

Daniel Plante Communication

plante.daniel@videotron.ca

418 563-6369

Parce qu’une relève se planifie, se concrétise et se célèbre « À TOI, GENEVIÈVE, DE MENER ALPHA ASSURANCES VERS D’AUTRES HORIZONS » – Michel Verrier, président du C.A., ALPHA Assurances

Drummondville, le 25 janvier 2012 – C’est en présence de l’éditeur émérite du Journal Les Affaires, monsieur Jean-Paul Gagné, et de la mairesse de Drummondville, madame Francine Ruest Jutras, que monsieur Michel Verrier, président du conseil d’administration d’ALPHA Assurances a officiellement passé à sa fille, madame Geneviève Verrier, le flambeau de ce fleuron de l’entrepreneurship québécois.
Devant un parterre de quelque 150 invités provenant de tous horizons, Michel Verrier a expliqué en quoi cet événement représente une facette importante de l’histoire de l’entreprise. « C’est avec beaucoup de fierté et d’émotions que je transmets à ma fille Geneviève la présidence de l’entreprise familiale. J’ai moi-même vécu un transfert d’entreprise en 1974 avec mon père Robert. Ce sont des étapes déterminantes dans la vie d’une entreprise », de souligner Michel Verrier qui précise, à juste titre, qu’une relève se planifie, se concrétise et, surtout, se célèbre.
Pour la nouvelle présidente directrice générale, madame Geneviève Verrier, il s’agit d’un moment charnière pour l’entreprise, pour la famille et pour elle-même. « On dit souvent que pour savoir où l’on va, il est essentiel de savoir d’où l’on vient. Quand je regarde le chemin parcouru par mes prédécesseurs, je suis en mesure d’apprécier tous les efforts qu’ils ont consenti, mais surtout, je comprends et partage les valeurs sur lesquelles ils ont fondé et fait prospérer cette entreprise. Aujourd’hui, forte de cette tradition, je suis outillée pour poursuivre mon implication dans l’entreprise et l’amener vers de nouveaux sommets », précise Geneviève Verrier qui a imprégné sa marque dans l’entreprise depuis plusieurs années déjà.
Soulignant que la relève constitue le plus grand défi auquel fait face l’entrepreneurship québécois, l’éditeur émérite du Journal Les Affaires, monsieur Jean-Paul Gagné, a salué cette passation du flambeau chez ALPHA Assurances. Il a également fait valoir la nécessité d'une plus grande valorisation des entrepreneurs par les médias, dans le milieu scolaire et au sein de la société en général. Selon monsieur Gagné, plus de jeunes se lanceront en affaires ou acquerront une entreprise s'ils sentent qu'ils se mériteront l'estime de la société. Au sujet de la relève familiale dans les PME, monsieur Gagné a insisté sur l'importance de préparer avec soin le transfert de l'entreprise. « Une bonne planification et une bonne exécution du transfert sont des facteurs de succès de l’entreprise cédée », a-t-il déclaré.
Pour sa part, la mairesse de Drummondville, madame Francine Ruest Jutras, s’est réjouie du succès du transfert de cette entreprise familiale qui occupe une place importante dans l’économie de la région; elle constitue pour madame Ruest Jutras un exemple à suivre pour les milliers d’autres entreprises en région dont dépendent la vitalité et la diversité économique du Québec. « Joueur majeur dans le secteur des services à Drummondville et au Québec, ALPHA Assurances a su régler de façon efficace le défi stratégique de la relève en entreprise. Il est également intéressant de noter que cette responsabilité sera maintenant assumée par une jeune femme dynamique et aguerrie », a-t-elle mentionné.
« Les prochaines années devraient être témoins d’une exceptionnelle croissance pour ALPHA Assurances puisque nous souhaitons multiplier notre présence dans les régions et bonifier notre offre avec des produits innovateurs et complémentaires. Cependant, nous nous assurerons de ne pas dévier de ce qui anime ses gens au quotidien : une culture entrepreneuriale et une grande place au jugement humain dans la gestion des risques, 2 forces dominantes chez nous qui, dans notre industrie, font toute la différence » de conclure madame Geneviève Verrier.
À propos d’ALPHA Assurances
L'ALPHA, compagnie d'assurances, est une société privée familiale, 100% québécoise, dont le siège social est situé à Drummondville depuis 1990. C'est un assureur direct qui possède un lien sans intermédiaire avec ses assurés, en lui offrant divers produits d'assurance de dommages. Elle possède aujourd’hui 9 points de service au Québec. Présentement finaliste québécois au prestigieux concours Les 50 sociétés les mieux gérées au Canada, elle se classe également parmi les compagnies d'assurances les plus solides financièrement au Canada.
Sur la photo, de gauche à droite : Monsieur Fernand Roger, entrepreneur et homme d’affaires averti, monsieur Jean-Paul Gagné, éditeur émérite du Journal Les Affaires, madame Geneviève Verrier, présidente directrice générale, ALPHA Assurances, madame Francine Ruest Jutras, mairesse de Drummondville et monsieur Michel Verrier, président du conseil d’administration, ALPHA Assurances.

Crédits photo : Madame Véronique St-Amand
– 30 –
Source : Marie-Pier Vincent
Coordonnatrice marketing et communications
ALPHA Assurances
1 888 525.7428 poste 3145 | 819 474.7958
mpvincent@alphaassurances.com
Pour entrevues :Dominique Bélanger
RADAR Communications et affaires publiques inc.
418 455-0091

LES RENDEZ-VOUS DE LA DIVERSITÉ Une 4e invitation est lancée

Centre-du-Québec, le mercredi 8 février 2012 – La Chambre de commerce et d’industrie de Drummond, en collaboration avec Emploi-Québec, les partenaires de l’Entente spécifique en régionalisation de l’immigration du Centre-du-Québec ainsi que le Regroupement interculturel de Drummond (RID) et Accès-Travail, vous invitent à leur 4e Rendez-vous de la diversité à l'Hôtel et suites Le Dauphin de Drummondville le mardi 14 février prochain à 7h30. Sous le thème: Les accommodements raisonnables, pour qui? pourquoi?, le formateur livrera un message axé sur l'ouverture pour une meilleure compréhension de l'autre.

M. Lingane, formateur à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, viendra nous exposer comment mieux travailler ensemble dans un contexte de diversité de genre, de religion et de culture. Fort de sa grande expérience internationale, M. Lingane outillera les gestionnaires présents en les invitant à participer à la résolution de problèmes concrets en contexte multiculturel.

Ces Rendez-vous de la diversité, qui se tiennent aux deux mois environ, viennent enrichir les connaissances des dirigeants et des gestionnaires d’entreprises en quête d'une main-d'oeuvre qualifiée et visent à les outiller dans leur gestion de la diversité interculturelle. La conférence du 29 novembre dernier, qui abordait Le recrutement de personnes immigrantes : au delà des pièges interculturels, a connu un franc succès. D’ailleurs, une autre rencontre est prévue possiblement le 28 mars 2012 et prendra la forme d'un atelier pratico-pratique sur la communication interculturelle en emploi.

Les employeurs désireux de s’inscrire à la prochaine formation ou qui souhaitent obtenir de l’information supplémentaire peuvent contacter la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond au 819 477-7822.
 

– 30 –

 

Pour information:

Sylvie Verville
Conseillère aux entreprises – Emploi-Québec
Téléphone : 819 475-8431, poste 370
sylvie.verville@mess.gouv.qc.ca

Élodie Kergal
Chargée de projet en immigration
Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec (CRÉCQ)
Téléphone : 819 478-2999
immigrationcq@centre-du-quebec.qc.ca

Romy Schlegel
Agente de régionalisation – Regroupement interculturel de Drummond (RID)
Téléphone : 819 472-8333
romy.s@riddrummondville.ca

SOPREMA EN PLACE À SINGAPOUR

Drummondville, mardi 7 février 2012 – SOPREMA Amérique du Nord est heureuse d’annoncer la concrétisation d’une autre étape de son plan de développement en Asie, soit l’établissement à Singapour d’une personne responsable de l’essor des activités de l’entreprise dans cette région du globe. Ce positionnement stratégique assure ainsi à SOPREMA Amérique du Nord une présence active sur ce territoire dont le potentiel commercial ne se dément pas.

Singapour, une importante porte d’entrée vers l’Asie du Sud-Est
Lors de la conférence de presse tenue au siège social de l’entreprise, monsieur Daniel Nadeau, directeur du développement des affaires internationales, a d’abord expliqué aux personnes présentes que, par cette action, Soprema profite de la poussée de croissance de l’Asie pour intensifier sa présence sur ce continent, plus particulièrement en Asie du Sud, par l’ouverture de Soprema Singapour.

En effet, les occasions d’affaires se sont multipliées à la suite de la croissance fulgurante de l’Asie au cours des dernières années. C’est d’ailleurs après l’ouverture de Soprema Chine en 2005 que Soprema a constaté que les marchés voisins, dont l’Asie du Sud, offraient de plus en plus d’occasions d’affaires pour le marché de l’étanchéité.

Soprema, qui, par des ventes irrégulières, avait déjà une présence timide en Inde, en Indonésie, au Vietnam, en Thaïlande et à Singapour, a alors décidé d’intensifier sa présence en mettant sur pied Soprema Singapour. Ce nouveau bureau assurera donc le développement des affaires dans ce marché en pleine expansion. Il va sans dire qu’un bassin de population composé de deux milliards de personnes assure aux dirigeants de Soprema la création de plusieurs chantiers, ce qui rime avec toitures, fondations, ponts, stationnements. L’établissement de SOPREMA à Singapour ouvre donc une porte sur tous ces projets.

Sur le terrain

Soprema Singapour compte actuellement un employé, Mme Catherine L’Heureux, conseillère aux ventes, embauchée en novembre 2010 par l’entreprise, mais en poste à Singapour depuis octobre 2011. Évidemment, Soprema a l’intention d’augmenter cette force de vente au fur et à mesure de la croissance. Ces nouvelles ventes aideront à consolider tous les emplois de Soprema en Amérique du Nord, une très bonne nouvelle en soi. Depuis l’embauche de Mme L’Heureux, plusieurs projets ont pris forme à Singapour, à Bali et au Vietnam.

 

À propos de SOPREMA

SOPREMA est une entreprise manufacturière d’envergure internationale qui se spécialise dans la fabrication de produits et de revêtements d’étanchéité pour la construction et le génie civil. SOPREMA est implantée dans plus de 80 pays. Le siège social se trouve à Strasbourg, en France, depuis 1908. Depuis son implantation au Canada en 1978, SOPREMA a fabriqué et vu installer des millions de mètres carrés de ses membranes, d’un océan à l’autre. Chaque année, des centaines de professionnels de la construction choisissent SOPREMA pour la qualité de ses produits et l’expertise de son équipe de travail.

– 30 –

Source :

M. Dominic Jacques
Coordonnateur Marketing et Communication
SOPREMA
Téléphone : 819-478-8166, poste 3245
Télécopieur : 819-478-8044
Courriel : djacques@soprema.ca
www.soprema.ca

 

Photo : Dans l'ordre habituel, vous reconnaîtrez Richard Voyer, vice-président et directeur général Soprema Amérique du Nord; Catherine L'Heureux, représentante Développement des affaires Asie du Sud-Est; et Daniel Nadeau, directeur Développement des affaires internationales.