Drummondville

Marie-Julie Tschiember en lice pour le titre « Meilleure dirigeante d’organisme à but non lucratif au Québec ».

Drummondville, mardi le 25 août 2015– C’est avec beaucoup de fierté que la Fondation René-Verrier voit sa Directrice générale, Marie-Julie Tschiember, se retrouver en nomination pour le titre de « Meilleure dirigeante d’organisme à but non lucratif au Québec.

 

Organisé par le Réseau des femmes d’affaires du Québec, les « Prix Femmes d'affaires du Québec » honorent depuis 15 ans les femmes québécoises qui s’illustrent dans le monde des affaires en étant reconnues pour leur savoir-faire et leur savoir-être, leurs réalisations probantes et leur rayonnement dans toutes les sphères de l'économie québécoise, au plan local, national et international. Le nom de la lauréate du prix sera dévoilé lors du grand Gala Femmes d’affaires du Québec, au Palais des congrès de Montréal, le 4 novembre prochain.

 

La Directrice générale des organismes René-Verrier (Fondation, Maison et Services René-Verrier), en poste depuis maintenant 5 ans, est en effet bien connue pour son dynamisme dans la région. À la tête des organismes totalisant une cinquantaine d’emplois, offrant toujours des services gratuits à toute la communauté drummondvilloise, Marie-Julie Tschiember se déclare à la fois fière et fébrile de se voir en nomination pour ce prestigieux prix québécois. « J’ignore si je décrocherai le titre et même si ça fait très cliché de le dire, le simple fait de voir mon nom parmi les trois finalistes sur tout le lot des candidatures de partout au Québec, me donne l’impression d’avoir déjà gagné. J’espère que tous y voient une belle fierté, à la fois pour notre région et bien sûr, pour les organismes que je représente. Quand une personne de Drummondville rayonne à la grandeur du Québec, c’est toute notre région et notre communauté qui en profite… c’est sûr.» déclare la directrice générale en soulignant que c’est également l’équipe entière de la Fondation, de la Maison et des Services René-Verrier qui brille à travers cette nomination. « Par définition, diriger un OBNL, c’est d’abord une affaire de cœur et de passion parce les profits et les avantages ne sont pas personnels, ils restent à toute la communauté. Le but ultime demeure toujours de donner au suivant. Je suis privilégiée d’être à la tête des organismes René-Verrier parce qu’on sent tellement que la population est derrière nous! Je suis entourée de gens extraordinaires qui ont tous cette même passion pour leur communauté et pour les gens qu’on aide gratuitement. À tous les jours, on change le monde ensemble… et ça marche! » a conclu la finaliste.   

 

Pour plus de détails sur les organismes René-Verrier et l’équipe qui les composent et leurs services gratuits et activités de financement, rendez-vous au www.fondationreneverrier.com.

-       30   -

 

 Source : Marie-Julie Tschiember

                mjtdg@fondationreneverrier.com,  819.477.3044

Drummondville s’illumine; L’Événement ! Le 7 novembre 2015 au Centrexpo

(Drummondville, le jeudi 18 juin 2015) –À quelques jours de la date anniversaire de la fondation de Drummondville, le 29 juin prochain, la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) convie tous les gens d’affaires et la population de la région à une célébration unique; activité intégrée aux festivités du 200e anniversaire de la ville de Drummondville.

 

« En collaboration avec la Société de développement économique de Drummondville (SDED), partenaire majeur, c’est sous le thème « Drummondville s’illumine : L’Événement ! » que se déroulera, le samedi 7 novembre prochain à compter de 18 h 00, un grand banquet festif et dansant regroupant quelque 750 personnes au Centrexpo Cogeco », souligne Me André Y. Komlosy, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID).

 

La tenue du rendez-vous annuel qu’est le Gala des Napoléon se verra donc déplacée au mois d’avril 2016 et viendra clore en beauté la Semaine de l’industrie. Désormais, c’est à cette même période de l’année (avril) que chacune des éditions du Gala des Napoléon se retrouvera; période qui correspond davantage à un certain momentum sur le plan des affaires. Plus amples informations parviendront à compter du mois de septembre pour cette activité.

 

Célébrer Drummondville et ses succès économiques

Depuis de nombreuses années, au-delà de la reconnaissance qui lui est attribuée pour son leadership économique au Québec, notre ville se distingue par son excellence et le savoir-faire de sa communauté d’affaires, la débrouillardise et le sentiment d’appartenance de ses concitoyennes et concitoyens qui n’hésitent pas à mettre l’épaule à la roue afin de contribuer à la réussite de grands événements tels : la 50e finale des Jeux du Québec – hiver 2015, le Mondial des Cultures, etc.

 

Si de nombreux événements ont su marquer le 200e anniversaire de Drummondville au cours de la présente année, la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond entend bien faire vivre l’événement du 7 novembre de façon distincte et exceptionnelle, afin de souligner avec faste ces succès économiques passés et présents et se tourner vers l’avenir qui s’annonce tout aussi brillant.

 

Alors que plusieurs leaders économiques des grandes sociétés au Québec seront également invités à célébrer Drummondville lors de cette soirée, M. Luc Gaudreau, président sortant de la CCID et responsable du comité organisateur de l’événement mentionne : « Déjà depuis plusieurs semaines, les membres du comité organisateur sont à pied d’œuvre afin de créer de toute pièce un happening unique où toutes et tous sont invités à célébrer haut et fort l’incomparable vitalité économique de notre ville et les qualités indéniables de ses gens.»

 

Les gens et les entreprises d’ici à l’honneur

Afin de connaître et de reconnaître l’apport des gens et des entreprises qui ont façonné le développement de Drummondville et celles qui y contribueront tout autant, la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond demande aux entreprises de déposer une candidature dans les catégories suivantes : 15 ans et plus, 25 ans et plus ou plus de 50 ans. Le processus de candidature se fait via le site internet www.ccid.qc.ca, à compter d’aujourd’hui, 18 juin 2015.

 

Sous la rubrique « Drummondville s’illumine; L’Événement ! » la ou le représentant qui souhaite inscrire son entreprise n’aura qu’à répondre aux questions relatives à l'année de fondation de l'entreprise, le nom du ou des fondateurs, le nombre d'employés à ses débuts, le nombre d'employés actuellement, en prenant soin d’y ajouter l'adresse de l'entreprise ou les adresses qu'elle a connues, un ou des faits anecdotiques et/ou marquants: (exemples: une entreprise transmise depuis 4 générations….- un incendie majeur en 19xx qui entraîne un déménagement… – cinq agrandissements en x années, etc.). Rappelons ici que la seule façon de voir l’apport de son entreprise souligné, lors de cette soirée du 7 novembre, est de remplir le formulaire à cet effet.

 

Le comité étant à terminer la sollicitation des partenaires majeurs qui assureront, de leur soutien financier, la réalisation et le succès de cet événement; les noms de ceux-ci seront connus au cours des prochaines semaines et recevront toute la visibilité propre au montant de leur commandite.

 

À peine quatre mois séparent la présente conférence de presse de la réalisation de cette soirée mémorable et unique dans les anales de Drummondville qui se déroulera le samedi 7 novembre 2015. À ce titre, les billets de cet événement grandiose sont en vente sur le site Internet de la CCID au coût de 200 $ par personne ou de 1 800 $ pour une table de 10 personnes. Le tout comprend le coquetel, le repas cinq services et le vin, et l’assurance de prendre part à une soirée exceptionnelle, dont toutes et tous se souviendront et qui aura marqué la présente année du bicentenaire de Drummondville. Soulignant l’attrait unique de « Drummondville s’illumine; L’Événement ! » M. Gaudreau invite les gens d’affaires et la population à se faire nombreux pour célébrer ensemble toute la fierté qui habite notre belle collectivité.

 

 

- 30 -

Dépôt du rapport officiel du Colloque du Bicentenaire par la CCID Vers une vision commune pour Drummondville !

(Drummondville, le 15 juin 2015) – La Chambre de Commerce et d’Industrie de Drummond (CCDI) dévoile aujourd’hui le Rapport officiel du Colloque du Bicentenaire sur l’avenir de Drummondville qui s’est déroulé le 14 avril dernier en présence de quelque 200 leaders issus de tous les secteurs d’activités.

 

Sous le thème « Misons sur notre capital pour le futur – Drummondville 2015-2040 », la CCID a voulu profiter de l’année du bicentenaire afin de faire un exercice de prospective avec les leaders issus de tous les secteurs d’activités.  Cet exercice de mobilisation sans précédent dans l’histoire de Drummondville avait pour objectif d’élaborer l’amorce d’une vision commune pour Drummondville dans un horizon de 25 ans.

 

Une vaste consultation

Afin  de réaliser cette importante mobilisation des acteurs du milieu, la CCID mit sur pieds 11 comités sectoriels composés des leaders de chacun des secteurs d’activités suivants : Agroalimentaire – Arts et culture – Commerces et services – Développement régional – Développement social – Éducation et formation de la main-d’œuvre – Environnement et développement durable – Industries et services aux entreprises – Santé et services sociaux – Sports, loisirs et saines habitudes de vie- Tourisme. 

 

« Ces comités ont travaillé chacun de leur côté pendant plusieurs mois afin d’identifier les principaux enjeux, ce qui a servi à alimenter les discussions lors du Colloque pendant les ateliers de travail et lors de la plénière. Cette somme de travail considérable aura permis d’aboutir à une vision qui a fait consensus au sein de chaque comité et auprès de l’ensemble des participants » a déclaré Monsieur Luc Gaudreau, président sortant de la CCID. C’est lors de la planification stratégique qui s’est tenu en mai 2014 que la CCID a décidé de mettre sur pieds la tenue de ce colloque. L’objectif, outre d’établir une vision sur un horizon de 25 ans, se voulait un exercice de concertation, l’une des forces de la CCID aux dires de Monsieur Gaudreau.

 

 

Les grandes lignes du rapport

Bien que chacun des 11 comités sectoriels ait établi les enjeux et la vision propre à son secteur d’activité, le rapport dégage cinq grandes forces qui distinguent Drummondville et qui ont été mentionnées d’une façon ou d’une autre par l’ensemble des tables sectorielles. « C’est à partir de ces forces que sera bâtie la ville de Drummondville de 2040.  Regrouper ensemble, ces forces feront de la ville de Drummondville, une grande ville de plus de 100 000 habitants, mais en gardant sa dimension humaine et son accessibilité tout en demeurant un leader du développement» a déclaré Monsieur Gerry Gagnon, premier vice-président de la CCID et responsable du Colloque.

 

La première force est l’emplacement unique de Drummondville grâce à sa géographie avantageuse. Cet emplacement stratégique, au croisement de deux autoroutes majeures, permet à Drummondville d’atteindre un marché de plus de 6 millions de personnes dans un rayon de moins de 200 kilomètres. L’implantation de leviers de développement majeur tel que le Centrexpo Cogeco, le campus universitaire ou des centres de distributions, confirme cet avantage unique et la ville de Drummondville doit continuer à capitaliser sur ceux-ci.

 

La deuxième force est le rôle de leader manufacturier de Drummondville. Déjà l’une des locomotives de l’économique Québécoise, Drummondville doit poursuivre sa stratégie de diversification et apporter une attention particulière à la promotion d’une image de marque en tant que leader incontestable du secteur manufacturier au Québec et au Canada.  « Ce rôle pourra être pleinement assumé si l’enjeu de la productivité et de la technologie est bien adressé. Nous nous devons d’être reconnus comme le cœur manufacturier du Québec et un centre d’excellence au Canada. À cet égard, un centre d’excellence en productivité, unique au Québec, pourrait, par exemple, constituer un élément tangible pour venir supporter cette stratégie de leadership à assumer » précise, Monsieur Gerry Gagnon qui voit très bien Drummondville championne de la productivité en 2040 … et même avant !

 

La troisième force est le dynamisme entrepreneurial qui, grâce à un tissu manufacturier diversifié et dynamique, pourrait voir devenir Drummondville comme l’endroit de prédilection pour l’entrepreneuriat manufacturier au Québec. En plus du secteur manufacturier, cette force englobe également le secteur du commerce et des services. Drummondville devra, pour se faire, entrer de pleins pieds dans l’économie numérique et se doter d’une politique agressive d’achat local. « Ces deux éléments peuvent sembler contradictoires, mais ils sont intimement liés, car le succès local dépend de notre capacité à conquérir les marchés mondiaux grâce au commerce électronique et autres outils technologiques », selon le responsable du colloque.

 

La quatrième force est la qualité du cadre de vie afin d’y attirer une main-d’œuvre qualifiée et de retenir celle déjà sur place. Selon le rapport, plus que jamais, les gens choisiront d’abord un milieu de vie. Voilà pourquoi il s’agit d’une condition de réussite d’une vision gagnante et rassembleuse pour Drummondville selon la CCID.

 

Enfin, la cinquième force est sans contredit la solidarité du milieu et sa capacité de mobilisation pour faire avancer des projets et ainsi faire grandir la ville. C’est cette mobilisation qui permet l’implantation de projets majeurs, la tenue d’événements au rayonnement national et international, le choix d’orientations qui détermine la ville et que sa population souhaite voir se réaliser.

 

Suivi et stratégie de réalisation

Bien que le dépôt du rapport constitue une étape importante, tout le travail reste à faire selon la CCID. « Un important exercice de mobilisation a été réalisé avec ce colloque et nous entendons poursuivre sur cet élan avec succès. Nous devons maintenant faire un suivi et identifier les pistes de solution afin, qu’en 2040, Drummondville soit reconnue comme étant la ville la plus dynamique et prospère au Québec, où il fait bon vivre et passer du temps » a déclaré Me André Y. Komlosy, président de la CCID.

 

Pour ce faire, un comité de suivi sera mis en place au début de l’automne et sera composé d’un représentant de chacune des 11 tables sectorielles. De plus, la CCID transformera les 11 comités sectoriels en comités permanents afin de l’alimenter sur les enjeux et permettre la synergie entre tous les secteurs d’activités. La composition de ces comités sera également dévoilée au début de l’automne. Me Komlosy considère qu’il faut agir à court, moyen et long terme et la concertation demeure la meilleure façon d’obtenir des résultats tangibles. Il insiste : ces comités devront toujours avoir à l’esprit les cinq forces qui ont été identifiées par les leaders du milieu et qui font consensus.

 

« En agissant de cette façon, la CCID joue son rôle d’organisme de concertation et sera en mesure de mobiliser les acteurs du milieu pour faire avancer les intérêts de notre ville, peu importe le secteur d’activité.  Nous l’avons fait par le passé dans de nombreux dossiers et enjeux et nous entendons le faire encore, mais de manière plus efficace et redoutable. Nous sommes fiers de notre ville, de nos succès, de notre rayonnement. Nous devons poursuivre sur cette lancée et nous dépasser. C’est comme cela que nous demeurerons des leaders », a conclu le président de la CCID.

 

-30-

Le Colloque Les Femmes et l’Argent appuyé par des entreprises de la région.

 

Le 26 mai 2015–  Des entreprises s’unissent à Partance pour offrir un événement unique : le colloque Les Femmes et l’Argent, présenté le 12 juin 2015 au Centrexpo de Drummondville. Ce colloque mettra en vedette Christine Michaud, auteure de Sexy, Zen et Happy et Annie Létourneau, coach de réussite spécialisée dans la relation des femmes à l’argent. Ces deux communicatrices éloquentes partageront des techniques éprouvées pour amener les femmes à mieux se positionner pour accueillir toujours plus d’argent dans leur vie.

 

Maryse Fortier, copropriétaire du Garage J. Fortier, s’est empressée de soutenir la démarche de Partance. « Comme on exerce un métier non-traditionnel, on a eu envie de partager que tout est possible dans la vie. En tant que femmes, on a notre place partout, » affirme-t-elle. John P. Lauzière, partenaire du Groupe comptable C.F.L., abonde dans le même sens. Membre de plusieurs conseils d’administration, il remarque que les femmes ne sont pas encore assez présentes dans le monde des affaires, tant au niveau local que provincial. « Cet événement est une excellente occasion de démontrer qu’il est possible pour les femmes de prospérer en affaires et de se tailler une belle place! »

 

La Caisse de Drummondville et l’Imprimerie F.L. Chicoine se sont aussi jointes à cette initiative, en plus de la direction du Spa Bioterra, dont Geneviève Poirier est porte-parole. Selon elle, il est temps que le tabou de l’argent soit démantelé. « Un nombre croissant de femmes dirigent des entreprises et plusieurs mères de famille gagnent maintenant plus que leur mari. Pourtant, jamais on ose parler de ce qu’on ressent par rapport à l’argent, même si c’est important dans notre vie! »

 

Fière de présenter deux personnalités exceptionnelles dans le cadre de ce colloque, la présidente de Partance, Julie Martel, invite la population à venir rencontrer Christine Michaud et Annie Létourneau, à profiter du contenu de leurs conférences et à créer de nouveaux contacts en participant à l’événement. En boni, chaque personne inscrite se verra remettre le lien pour accéder à un livre numérique signé Annie Létourneau.

 

Vous pouvez vous inscrire par téléphone au 819 472-3351 ou sur le site www.emploi-partance.com au coût de 147 $ (taxes en sus). Les profits du colloque seront remis à Partance, un organisme de notre région qui, depuis plus de 30 ans, accompagne chaque année plus de 200 femmes dans l’atteinte de leur autonomie professionnelle et favorise leur intégration dans des secteurs prometteurs d’emploi.

 

Partance est soutenu par Emploi-Québec.

 

Sur la photo, de gauche à droite:

Maryse Fortier (Garage J. Fortier)

Josianne Lauzière (Caisse Desjardins de Drummondville)

Geneviève Poirier (Spa Bioterra)

John P. Lauzière (Groupe Comptable C.F.L.)

Dominique Chevalier (Partance)

Absente de la photo: Line Chamberland (Imprimerie F.L. Chicoine)

 

-30-

 

Source :

Dominique Chevalier, directrice générale

tél : 819 472-3351     

courriel : d.chevalier@emploi-partance.com

 

55e tournoi de golf / cyclo-tour de la CCID

 

Une journée festive grâce à l’appui de partenaires majeurs

 

(Drummondville, 8 mai 2015)C’est le mercredi 3 juin prochain que la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) présentera son 55e tournoi de golf / cyclo-tour annuel au Club de golf et Curling de Drummondville, lequel sera teinté, pour l’occasion, de clins d’œil historiques. Une journée festive remplie de fructueuses rencontres d’affaires pour près de 300 participants, le tout rendu possible grâce à la générosité de fidèles partenaires.

 

Près de 200 golfeurs prendront part au tournoi de type « Vegas », composé de « sixomes », nouveauté de cette année. Depuis maintenant trois ans, les adeptes de vélo de route peuvent également participer à cette journée en réalisant un parcours de 50 ou 80 km. Les organisateurs précisent que la portion golf est désormais complète, mais qu’il reste toujours des places pour le vélo. Les gens intéressés ne doivent pas tarder à s’inscrire via le ccid.qc.ca. 

 

Comme à l’habitude, un coquetel dînatoire de clôture avec remise de prix aura lieu dans la salle à dîner du Club de golf et curling de Drummondville et accueillera tous les participants (golf et vélo) de la journée sous une formule 5 à 7. Plusieurs prix, dont quatre forfaits voyage seront remis durant la soirée.

 

La CCID compte sur le généreux appui de partenaires majeurs pour la réalisation de cette activité annuelle. Les représentants des commanditaires majeurs se sont tous réunis pour donner le coup d’envoi à cette activité annuelle de la Chambre, comme le démontre la photo officielle. Ces derniers sont Me Jean-François Brouillard, associé au cabinet d’avocats Cain, Lamarre, Casgrain, Wells, Mme Diane Fortin CA, associée chez FBL Comptables professionnels agréés, M. Sylvain Paré, premier vice-président, opérations d'assurancede UV Mutuelle, ainsi que M.François Martin, contrôleur chez SOPREMA. Ces quatre représentants des partenaires majeurs posent avec M. Patrick Marion, directeur du comité Golf et administrateur à la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond et Me André Y. Komlosy, président de la CCID.

 

—30—

 

Crédit photo : Véronique Saint-Amand

 

Source :

Julie Thomassin

Coordonnatrice communication et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca

 

Dîner-conférence sur l’entrepreneuriat québécois

 

Entreprendre : partout pareil au Québec ?

 

(Drummondville, 30 avril 2015) Pour une deuxième année, la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) participe à la 3e édition de la Tournée de l’Indice entrepreneurial québécois en collaboration avec La Caisse de dépôt et placement du Québec et la Fondation de l’entrepreneurship. La tournée entrepreneuriale réitère l’activité dans le cadre d’un dîner-conférence le 14 mai prochain dès 11 h 30 à l’Hôtel et Suites le Dauphin de Drummondville, sous la thématique « Entreprendre au Québec : le même « terreau » dans toutes les régions ». Seront présents à titre de panelistes, l’homme d’affaires et investisseur, M. Serge Beauchemin, ainsi que deux entrepreneurs drummondvillois; M. Carl Binette président d’Aéronergie et M. Richard Bourbeau, président de Sixpro. La CCID invite les gens intéressés à s’inscrire en ligne au ccid.qc.ca pour assister à cette activité.

 

Plusieurs villes et MRC du Québec prennent conscience de l’importance de l’entrepreneuriat. Cependant, les grands centres et régions vivent des dynamiques hétérogènes dont l’impact n’est pas négligeable sur le dynamisme entrepreneurial de la province. Comment jauger ce que sera notre futur entrepreneurial si ce n’est en analysant l’accompagnement aux entrepreneurs et la culture entrepreneuriale des régions? Avons-nous partout au Québec le même « terreau entrepreneurial »? L’Indice entrepreneurial québécois 2015 propose de faire la lumière sur la question.

 

Lors de cette activité animée par Mme Rina Marchand de la Fondation de l’entrepreneurship, des conférenciers viendront d’abord présenter les chiffres nationaux de l’Indice 2015 et dévoileront les indicateurs de la région, liés à l’accompagnement et à  la culture entrepreneuriale. Cette introduction sera suivie du témoignage sur les résultats de l’Indice et sur la thématique avec les panelistes invités, deux entrepreneurs dynamiques de la région; messieurs Binette et Bourbeau, ainsi qu’un entrepreneur de renommée nationale; M. Beauchemin.

 

 

À propos de la Fondation

Fondée en 1980, la Fondation de l’entrepreneurship est un agent actif de premier plan dans la transformation du développement économique et social du Québec. Forte de son expertise dans le développement de la culture entrepreneuriale, elle offre des produits et services incontournables pour les entrepreneurs tels que le Réseau M – mentorat pour entrepreneurs et la plus vaste collection de livres de langue française consacrée au démarrage, à la gestion et à la croissance des entreprises. En février 2009, la Fondation de l’entrepreneurship a créé et lancé l’Indice entrepreneurial québécois, le plus important sondage sur les entrepreneurs actuels et en devenir jamais réalisé au Québec. Cet indice permet de mesurer l’ensemble du processus entrepreneurial (culture entrepreneuriale, intention de créer, démarche de création, propriétaire d’entreprise, fermeture d’entreprise, relève entrepreneuriale, intention de croissance et d’innovation, exportation, développement durable, environnement externe, etc.), en plus de préciser l’horizon temporel dans lequel ce processus se déroule.

 

p.j. Photos de M. Serge Beauchemin.

 

                                                     

—30—

 

 

Source :

Julie Thomassin

Coordonnatrice communication et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca

Assemblée générale annuelle de la CCID et Souper-conférence du maire de Québec

 

Nomination de Me André Y. Komlosy à titre de président

 

(Drummondville, 27 avril 2015) C’est dans le cadre de l’assemblée générale annuelle du lundi, 27 avril 2015 que Me André Y. Komlosy fut nommé à la présidence du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) pour le mandat 2015-2016. L’assemblée fut suivie d’un souper-conférence avec comme invité, nul autre que M. Régis Labeaume, maire de la Ville de Québec qui a présenté avec l’éloquence qu’on lui reconnait, une conférence intitulée : « L’importance des grands événements pour l’économie d’une ville ». Comme le veut la tradition, cette soirée bien remplie donne ainsi le coup d’envoi aux activités de la 40e Semaine de l’industrie qui se poursuit jusqu’au 2 mai.

 

Avocat de formation et Président de Vision Stratégik Cabinet-Conseil, Me Komlosy a été élu au conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond en 2009, il accède, dès 2011, au bureau de direction, à titre de vice-président et, en 2014, au poste de premier vice-président. Au cours de ces dernières années, Me Komlosy s’est impliqué de façon engagée au développement et à la gestion de nombreux dossiers importants pour la Chambre et notre région. « C'est un honneur pour moi de présider la CCID pour sa 113e année d'existence. Je veux remercier les membres de leur confiance et leur dire à quel point je prends cette responsabilité avec sérieux, enthousiasme et détermination », a-t-il mentionné lors de son allocution. 

 

Nouveau conseil d’administration

Les membres présents à l’assemblée générale annuelle de la CCID ont également entériné la nomination de leurs représentants au conseil d’administration pour le terme 2015-2016. À ce chapitre, mentionnons que Me Komlosy sera secondé par le premier vice-président, M. Gerry Gagnon de Deloitte, ainsi que par les deux vice-présidents, M. Nicolas Martel de la Banque Laurentienne, également trésorier et Mme Véronik Bordeleau de Volcanik Marketing. Le nouveau bureau de direction sera donc composé de ces quatre administrateurs ainsi que de M. Luc Gaudreau, du Collège Saint-Bernard qui agira à titre de président sortant. Les membres du conseil d’administration ont d’ailleurs souligné le dévouement et le travail exemplaire accompli par M. Gaudreau lors de son mandat.

 

Les autres postes d’administrateurs seront occupés par les personnes suivantes : Me Serge Bernier, de Bernier Fournier avocats, Mme Brigitte Bourdages du Cégep de Drummondville, M. Yves Chabot de Buropro,Mme Stéphanie Fontaine, de Soprema, Me Isabelle Graton de Jutras et associés, avocats, M. Patrick Marion de Raymond Chabot, Grant Thornton, M. Dominic Mercier de Gestion Fauvel, Mme Sonia Picard, de Développement Charlesmont.

 

Mme Élodie Kergal,photographe maquilleuse chez Studio K et présidente de la Jeune Chambre de commerce de Drummond (JCCD) siège comme administratrice nommée et M. Alain Côté, directeur général, siège d’office au bureau de direction et au conseil d’administration, à titre de secrétaire. À noter que ces deux derniers n’ont pas de droit de vote.

 

Planification stratégique annuelle

Afin de toujours mieux servir ses membres et défendre les intérêts des gens d’affaires de la MRC de Drummond, les administrateurs de la Chambre, ainsi que l’équipe de la permanence se réuniront, au mois de mai, dans le cadre d’une journée de planification stratégique annuelle. Le plan d’action qui sera établi fera suite à la planification stratégique triennale entamée lors de la saison précédente. Rappelons que différentes actions se poursuivront durant la prochaine année, notamment en ce qui à trait au développement d’une nouvelle image de marque pour la CCID, ainsi qu’au déploiement de comités de travail permanents issus des onze tables sectorielles du Colloque du bicentenaire du 14 avril dernier. « À titre d'organisme de concertation, nous avons initié cette réflexion. Nous entendons bien entendu la poursuivre », a précisé Me Komlosy en rappelant que les conclusions de cet exercice seront rendues publiques d’ici quelques semaines.

 

p.j. Photo du nouveau président de la CCID, Me André Y. Komlosy

 

                                      —30—

35e gala Les Mercuriades: La Ferme des Voltigeurs de Drummondville récompensée pour son excellence

 

Drummondville le 19 avril 2015— La Chambre de commerce et d’industrie de Drummond est fière d’annoncer que la Ferme des Voltigeurs de Drummondville a été récompensée lors du 35e gala du prestigieux concours d’affaires Les Mercuriades, qui a rassemblé plus de 900 personnes, dont le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, au Palais des congrès de Montréal le 16 avril dernier.

 

Au sein d’entreprises émérites, La ferme des Voltigeurs a remporté les grands honneurs dans la catégorie Entrepreneuriat – Raymond Chabot Grant Thornton, volet PME. Cette catégorie vise à récompenser les accomplissements d’une entreprise en matière de performance entrepreneuriale.

 

 « Le dynamisme entrepreneurial de nos lauréats et finalistes est une source d’inspiration pour l’avenir du Québec », déclarent la présidente-directrice générale de la FCCQ, Mme Françoise Bertrand, et M. Luc Gaudreau, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond. « Reconnaître à leur juste valeur les efforts et les résultats des entrepreneurs leur donne la confiance nécessaire pour s’imposer et continuer de se démarquer.  Nos entreprises sont la clé de la création de richesse pour le Québec, mais aussi une source de fierté pour tous ses citoyens », ajoutent-ils.

 

La soirée marquait le 35e anniversaire des Mercuriades, organisées par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).Un hommage vidéo aux instigateurs du concours, MM. Marcel Côté, Marcel Baril et Luc Beauregard, ainsi qu’aux lauréats des éditions passées, a notamment été présenté lors du gala. Plusieurs de ces anciens lauréats ont ensuite formé sur la scène une haie d’honneur, afin d’accueillir les représentants de Waste Management et de la Ferme des Voltigeurs ainsi que tous les autres finalistes du concours 2015. Un extrait en primeur de la comédie musicale Grease, qui sera à l’affiche cet été, a également été présenté, pour le plus grand bonheur des invités.

 

Au total, ce sont 20 entreprises qui ont vu leurs réalisations exceptionnelles honorées dans 13 catégories lors des Mercuriades 2015. Les titres d’Entreprise de l’année ont été décernés à Air Transat dans le volet grande entreprise, et à la Ferme des Voltigeurs de Drummondville dans le volet PME.

 

Remerciements

 

La FCCQ et la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond transmettent tous leurs remerciements au jury des Mercuriades, constitué de membres respectés d’organismes et d’entreprises de toutes les sphères de l’économie, présidé par Mme Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l’Université McGill, ainsi qu’à la firme BDO, évaluateur officiel du concours,pour leur rigoureux et indispensable travail.

Le succès de la 35e édition des Mercuriades a été rendu possible grâce à la participation des partenaires de la FCCQ : RBC Banque Royale, Alcoa, Banque de développement du Canada, BDO, Caisse de dépôt et placement du Québec, CN, CSST, Financière Sun Life, Gaz Métro, Groupe Investors, Hydro-Québec, Investissement Québec, Office québécois de la langue française, Raymond Chabot Grant Thornton, TELUS Québec, Agropur Coopérative, Association de la construction du Québec, AstraZeneca Canada, La Coop fédérée, Desjardins Entreprises, Fonds de solidarité FTQ, Power Corporation du Canada, Rio Tinto Alcan, Clientis développement d’affaires, Metro, Mobilia, Osisko, Air Canada, ESG UQAM, Cogeco Diffusion, La Presse + et ICI RDI.

 

LISTE DES LAURÉATS – CONCOURS LES MERCURIADES 2015

Entreprise de l’année

·         PME

o    Ferme des Voltigeurs

·         Grande entreprise

o    AIR TRANSAT

Accroissement de la productivité – Banque de développement du Canada

·         PME

o    Rodeo FX

·         Grande entreprise

o    MEGA Brands

Développement durable

·         Grande entreprise

o    AIR TRANSAT

Engagement dans la collectivité – Groupe Investors

·         PME

o    La Tablée des Chefs

·         Grande entreprise

o    La Société Canadian Tire

Entrepreneuriat – Raymond Chabot Grant Thornton

·         PME (ex aequo)

o    Ferme des Voltigeurs

o    Wajam Internet Technologies

·         Grande entreprise

o    Benny & Co.

Gestion proactive de la main-d’œuvre

·         PME

o    Dépanneur Super Sagamie Pétro T Le Campagnard

·         Grande entreprise

o    Financière Sun Life, Québec

Innovation – Investissement Québec

·         PME

o    ASDR Environnement

·         Grande entreprise

o    TELUS Santé

Contribution au développement économique et régional

·         PME

o    Paber Aluminium

Exportation et développement des marchés internationaux

·         AccelLAB inc.

Formation professionnelle et technique

·         Olymel SEC en partenariat avec le Collège de Bois-de-Boulogne

Transfert d’entreprise – Caisse de dépôt et placement du Québec

·         Charbon de bois Feuille d’érable inc.

Santé et sécurité du travail

·         Grande entreprise

o    Bonduelle Canada inc.

Leadership – Germaine Gibara

·         PME

o    Louise Richer,

École nationale de l’humour

·         Grande entreprise

o    Isabelle Marcoux,

Transcontinental inc.

Mérite du français

·         Allstate du Canada, compagnie d’assurance

 

-30-

 

Source :

Marilyne Marcoux

Conseillère aux communications

Fédération des chambres de commerce du Québec

514 844-9571, poste 3227

Cellulaire : 514 647-4745

marilyne.marcoux@fccq.ca

Retour sur le Colloque du bicentenaire de la CCID

 

Une mobilisation historique pour le développement de Drummondville

 
(Drummondville, 15 avril 2015) Le mardi, 14 avril dernier au Best Western PLUS Hôtel Universel de Drummondville avaient lieu le Colloque du bicentenaire ayant pour thème : Misons sur notre capital pour le futur. Cet évènement intégré aux festivités du bicentenaire de Drummondville a permis aux leaders des différents secteurs d’activités, soit près de 170 gens d’affaires de notre collectivité, de réfléchir à l’avenir de Drummondville en se projetant sur un horizon de 25 ans.
 
Durant la matinée, Mme Françoise Bertrand, présidente directrice générale de la Fédération des Chambres de commerce du Québec (FCCQ), s’est adressée aux participants quant aux défis du développement régional, rappelant au passage l’importance que chacun se fasse partenaire de changement et transforme les défis en opportunités. Sa conférence fut suivie de celle de M. Mario Polèse, professeur et chercheur auprès de nombreuses entités de recherche au Québec, notamment, à l’INRS, qui a mis en lumière une prospective économique sur Drummondville des plus complètes.
 
Par la suite, les coprésidents des onze secteurs ont présenté tour à tour leurs visions sectorielles, découlant de rencontres réalisées au préalable, ce, afin de partager le fruit de leur travail avec les autres participants. Un vote en direct avec l’aide de la téléphonie cellulaire a permis aux leaders d’exprimer leur appréciation des présentations. Par la suite, inspirés par ces présentations, les 11 groupes sont retournés en réunion afin de raffiner leurs énoncés de vision et identifier des synergies possibles avec les autres tables. 
 
Lors de cette journée bien remplie, près de 100 personnes se sont jointes aux participants du Colloque pour assister au dîner-conférence en compagnie du ministre des Infrastructures, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et Ministre de l’Agence de Développement Économique du Canada pour les régions du Québec, M. Denis Lebel qui n’avait que de bons mots à adresser aux gens réunis et qui a rappelé que le Colloque constituait une mobilisation majeure pour la région de Drummondville. Il a d’ailleurs souligné combien les gens étaient dédiés à la cause, ce qui est caractéristique du dynamisme de la région. 
 
En après-midi, tous les participants se sont à nouveau réunis en plénière afin de bâtir une vision commune sur l’avenir de Drummondville. Cet exercice interactif supporté par le système de vote en temps réel a permis de débattre en groupe de l’importance des enjeux qui doivent mobiliser toute une région.
 
Pour  clôturer cette importante journée, un Coquetel sur l’avenir de Drummondville, ouvert au public, a permis au maire, M. Alexandre Cusson de commenter cette journée et de remercier les participants de chacune des tables de travail qui se sont véritablement engagées dans cette démarche en investissant généreusement de leur temps pour l’évolution de la Ville de Drummondville ainsi que le comité organisateur. Comme le mentionnait M. Cusson, le rapport du Colloque produit au cours des prochaines semaines par la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond  sera certainement un des outils utilisés dans l’exercice de planification stratégique de la Ville de Drummondville. Il a également souligné l’importance pour la communauté de se prendre en main pour que de nombreux éléments de cet exercice se réalisent. La Ville de Drummondville continuera dans la mesure de ses moyens, à encourager et supporter les projets mobilisateurs pour la communauté et le développement de Drummondville de conclure le maire, assurément encouragé par le mouvement citoyen généré par cette journée.
 
Visiblement heureux, le président de la CCID, M. Luc Gaudreau, au nom des membres du comité organisateur du Colloque, félicite les quelque 170 leaders des onze tables sectorielles pour leur incroyable synergie mis au service de Drummondville et de sa région. « À titre de président de la Chambre, au nom de mes collègues du comité organisateur et du conseil d’administration, je ne peux être que très heureux et fier de cet important leg de la CCID envers notre collectivité. Au-delà de la vision qui sera partagée à la suite de ce Colloque, la CCID aura su mettre sur pied un modèle de concertation différent et dont l’efficacité sera redoutable puisqu’il nous permettra de consulter rapidement les différents secteurs sollicités, nous donnant les moyens d’être davantage proactifs pour les gens de Drummondville et de sa région », ajoute-t-il. 
 
Par ailleurs, la CCID déposera, au cours du mois de mai, dans le cadre d’une conférence de presse, les résultats de cette mobilisation, qui, entre autres, servira à alimenter la planification stratégique de la Ville. 
 
Mentionnons que cet évènement d’envergure, à l’échelle du Centre-du-Québec, n’aurait pu se faire sans le support de précieux partenaires et collaborateurs. La Chambre de commerce et d’industrie de Drummond tient à remercier Desjardins, le partenaire majeur du Colloque, ainsi que ses collaborateurs : la Ville de Drummondville, l’Ordre des Comptables professionnels agréés (CPA) et la Corporation des Fêtes du 200e de Drummondville pour leur indispensable soutien financier. Remercions également les membres* du comité organisateur du Colloque qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour livrer un évènement de grande qualité.
 
 
—30— 
 
P.j. Photo officielle du dîner-conférence du Colloque 
 
Descriptif :
Le ministre fédéral, M. Denis Lebel accompagné à sa droite du président de la CCID, M. Luc Gaudreau, ainsi que du premier-vice-président de la CCID, M. André Komlosy et à sa gauche de la directrice générale de la Corporation des Fêtes du 200e de Drummondville, Mme Johanne Marceau, ainsi que du maire de Drummondville, M. Alexandre Cusson. 
 
 
Source :
Julie Thomassin
Coordonnatrice communication et marketing
Chambre de commerce et d’industrie de Drummond
Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca
 
 

Le Souper-Reconnaissance pour clôre la saison des activités Affaires au féminin de la CCID

 

Des femmes inspirantes et des témoignages d’espoir pour l’entrepreneuriat au féminin

 

(Drummondville – Le 8 avril 2015) C’est le 15 avril prochain qu’aura lieu le Souper- Reconnaissance organisé par le comité Affaires au féminin de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond à l’Hôtel & Suites le Dauphin, où les convives sont attendus afin de reconnaître trois femmes d’influence de la région : mesdames Jocelyne Bérubé (Centre Normand Léveillé), Diane Fortin (Le cabinet de comptables FBL) et Huguette Paré (Académie de massage scientifique et Spa Bioterra). Les trois femmes d’affaires bien connues recevront un vibrant hommage pour leur qualité de leaders et leur implication. Elles se prêteront au jeu en acceptant de répondre à diverses questions concernant, notamment, la conciliation de leur carrière et leur vie personnelle, ainsi que leur vision de l’entreprenariat au féminin.

 

La soirée sera également marquée par un hommage aux femmes « Coup de cœur » de la saison 2014-2015 et qui seront présentées par les membres du comité Affaires au féminin. Nous en apprendrons davantage à propos de mesdames, Claudia Désilets, Kathy Desloges, Sonia Gauthier, Josianne Lauzière, Any Levasseur, Elizabeth Pellerin, Paule Setlakwe et Marie-Julie Tschiember.

 

Pour la responsable du comité Affaires au féminin et administratrice de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond, madame Véronik Bordeleau : « Les femmes qui font le choix de se lancer en affaires est une tendance qui augmente graduellement. Le fait d’avoir de plus en plus de modèles féminins entrepreneures ou impliquées au sein des conseils d’administration et dans la gestion d’entreprises aura certainement un effet d’entraînement et elle s’entend pour dire qu’il n’y avait aucune raison pour que les femmes ne prennent pas leur place en affaires » témoigne-t-elle.

 

Ce sera une occasion de réseautage traitant d’entreprenariat au féminin qui s’inscrit parfaitement dans la mission du comité Affaires au féminin et constituera sans aucun doute un évènement à répéter en 2016.

 

Pour s’inscrire à ce souper-reconnaissance, il suffit de compléter le formulaire d’inscription à cet effet en visitant le www.ccid.qc.ca

 

 

—30—

 

 

Photo 1 :De gauche à droite – Les trois femmes reconnues, Mesdames Diane Fortin, Jocelyne Bérubé et Huguette Paré.

 

Source :

Geneviève Allaire

Agente de développement – services aux membres

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

Téléphone : 819 477-7822

Adresse courriel : gallaire@ccid.qc.ca

Site internet : www.ccid.qc.ca