Drummondville

Cournoyer communication marketing célèbre ses 25 ans!

25e de Cournoyer communication marketingSorel-Tracy, le 3 mai 2017 – C’est avec fierté et reconnaissance que Cournoyer communication marketing célèbre ses 25 ans d’existence. Cette belle aventure a en effet débuté modestement le 30 avril 1992 dans un petit local de Sorel, offrant uniquement du design graphique.

Peu à peu, la gamme de services s’est élargie. Au fil des ans, les gens d’affaires ont confié des milliers de mandats de toutes sortes à une équipe grandissante tandis que le rayonnement géographique de l’entreprise s’étendait ailleurs au Québec.

Un quart de siècle plus tard, Cournoyer communication marketing est devenu un chef de file dans son domaine d’expertise.

En 2017, l’entreprise est fière d’offrir une multiplateforme unique dans la région pour promouvoir les produits et services des entreprises avec une visibilité 360 º :

  • Une gamme complète de services sous le même toit : marketing, design graphique, impression, publications, Internet, médias sociaux, médias d’affichage, photographie et événementiel;
  • Réalisation de mandats publicitaire complets avec le département « l’Agence »;
  • Convergence de toutes ces activités avec les services radiophoniques de CJSO 101,7 FM, dans une parfaite complémentarité;
  • Développement croissant des services en événementiel.

En ce premier mai 2017, Cournoyer communication marketing célèbrait en grand ses 25 printemps lors d’une soirée-spectacle à l’Hôtel de la Rive de Sorel-Tracy. « Nous avons convié quelque 450 invités dont un bon nombre de nos clients pour les remercier de leur fidélité. Notre 25e anniversaire, c’est aussi l’occasion de leur réitérer notre engagement : continuer à être « La référence de marque » en visant l’excellence, dans une vision innovatrice », déclare le président-directeur général Laurent Cournoyer.

Toujours à l’affût des nouvelles technologies et des dernières tendances, Cournoyer communication marketing se propulse vers l’avenir en nourrissant de nombreux projets de développement.

                                                                                                                -30-

Source : Laurent Cournoyer

               450 746-3914, poste 22

laurent@cournoyer.cc

25e de Cournoyer communication marketing (Raffy et Jérôme Couture)

À nouveau l’Or pour ALPHA Assurances qui se maintient parmi les Mieux Gérées !

2016-11_50Best-Cocktail des finalistes_Alpha Assurances 3

Drummondville, le 9 mars 2017 – Se démarquant à nouveau au sein de l’industrie hautement compétitive de l’assurance de dommages, ALPHA Assurances reçoit le prestigieux titre de Lauréate de la catégorie Or au sein du prestigieux palmarès des sociétés les mieux gérées au Canada, où elle figure pour une 6e année consécutive. « Le programme des Mieux gérées de 2017 reconnaît la crème de la crème des sociétés qui font preuve de stratégie, de compétence et d’engagement pour atteindre une croissance durable. » indiquent les responsables du palmarès.

Fière de sa promesse client « Votre satisfaction totale », ALPHA Assurances est un assureur direct qui met au service de ses assurés toute la passion et l’engagement qui animent son équipe au quotidien. « Nous visons à faire les choses différemment, mieux, continuellement. Chaque décision est pensée pour le client et la valeur ajoutée que cela peut lui offrir. Cette 6e année de reconnaissance signifie que l’entreprise a su maintenir ou améliorer ses performances d’entreprise d’une année à l’autre, puisque les lauréates doivent se soumettre annuellement à un processus indépendant de qualification. » indique Geneviève Verrier, présidente directrice générale d’ALPHA Assurances. Rappelons qu’ALPHA Assurances est une société privée fondée en 1906 et ayant établi son siège social à Drummondville en 1990. Présente au Québec, elle performe au sein de l’industrie de l’assurance en mettant notamment de l’avant ses valeurs d’engagement et de proximité avec sa clientèle.

« Les sociétés bien gérées sont importantes pour la santé économique de notre pays. Elles sont des modèles qui aident toutes les entreprises canadiennes à mieux réussir », a déclaré Brigitte Vachon, associée Deloitte, leader du programme des sociétés les mieux gérées au Canada pour la région du Québec.

L’excellence et l’innovation célébrées
Depuis 1993, le palmarès des Mieux Gérées est un symbole de l’excellence et de l’innovation démontrées par des entreprises canadiennes qui se prêtent à un processus d’évaluation indépendant et rigoureux, permettant d’évaluer leurs capacités et leurs pratiques de gestion.

Le processus de sélection des Sociétés les mieux gérées se déroule annuellement sur une période de plusieurs mois, comprenant une analyse poussée par un jury formé d’experts canadiens. Ce sont toutes les facettes de l’entreprise qui sont scrutées à la loupe, tant la stratégie d’affaires que la capacité de gestion opérationnelle, le positionnement et la stabilité dans l’industrie, l’engagement dans la communauté, ainsi qu’une capacité à démontrer des résultats constants et une évolution à long terme. ALPHA a su se démarquer dans chacune de ces catégories.

Un exercice structurant
« Comme nous rejoignons une clientèle en constante évolution, c’est un défi quotidien que de maintenir notre rigueur et la qualité de service auprès des clients, mais nous le relevons avec fierté. Il est donc important de souligner l’engagement exceptionnel de nos 130 employés grâce à qui tout cela est possible. Je tiens également à remercier nos clients pour la confiance qu’ils nous témoignent au quotidien. Merci à tous ! » » termine Mme Verrier.

À propos des sociétés les mieux gérées au Canada
Le programme des sociétés les mieux gérées au Canada demeure le sceau d’excellence pour les sociétés détenues et gérées par des Canadiens dont le chiffre d’affaires dépasse 15 millions de dollars. Chaque année depuis le lancement du programme en 1993, des centaines d’entreprises y participent dans le cadre d’un processus indépendant et rigoureux permettant d’évaluer leurs capacités et leurs pratiques de gestion. Il existe quatre niveaux de prix : 1) les nouvelles lauréates des Mieux gérées au Canada (nouvelles lauréates choisies chaque année); 2) les lauréates des Mieux gérées au Canada (lauréates qui ont soumis leur candidature de nouveau avec succès et conservent le titre de Mieux gérées pendant deux années additionnelles, sous réserve d’un examen annuel de leur exploitation et de leurs finances); 3) les sociétés lauréates de la catégorie Reconnaissance Or (sociétés qui conservent le titre de Mieux gérées pendant trois années consécutives; ces sociétés lauréates ont démontré leur engagement à l’endroit du programme et ont conservé leur titre pour quatre à six années consécutives); 4) les membres du Club Platine (lauréates qui ont conservé le titre de Mieux gérées pendant sept années consécutives ou 6 plus). Les commanditaires du programme sont Deloitte, la CIBC, Canadian Business, la Smith School of Business et MacKay CEO Forums. Pour en savoir plus, visitez www.bestmanagedcompanies.ca
– 30 –

Source et relations médias :
Marie-Pier Vincent,
Coordonnatrice marketing et communications
ALPHA Assurances
819 474.7958 poste 3145
mpvincent@alphaassurances.com
À propos d’ALPHA Assurances
L’ALPHA, compagnie d’assurances inc., est une société privée 100% québécoise, fondée en 1906. Le siège social est situé à Drummondville. Cet assureur direct offre divers produits d’assurance de dommages, dont : assurance automobile et véhicule récréatif, assurance habitation, assurance des entreprises et cautionnement. ALPHA Assurances est lauréate du palmarès des Mieux gérées depuis 2010. Pour plus d’information sur l’entreprise et ses actions, visitez le www.alphaassurances.com.  ALPHA est également présent sur Facebook, Twitter, You Tube et LinkedIn.

Fabspec poursuit sa croissance avec un projet d’expansion majeur

Fabspec (vue aérienne des installations)

Sorel-Tracy, mercredi 8 mars 2017 – C’est avec fierté que la direction de Fabspec annonce la mise en service d’une ligne de production performante dans l’une de ses trois usines, à SorelTracy en Montérégie, pour réaliser de nouveaux projets en diversifiant son offre de services.
Un nouveau créneau de production En effet, l’entreprise spécialisée en produits mécano-soudés a récemment signé plusieurs contrats importants dans les secteurs des structures lourdes et de l’énergie. Fabspec mise ainsi sur les éléments qui ont bâti sa réputation et son succès depuis plus de quarante ans.
Des investissements majeurs pour l’acquisition d’équipements de pointe Pour réaliser ces commandes, Fabspec vient d’investir plusieurs centaines de milliers de dollars dans de nouvelles stations de travail. Ces équipements de dernière génération, qui constituent un outillage performant, permettront à l’entreprise de répondre aux plus hauts standards de sa clientèle en livrant des produits portant le sceau de qualité FABSPEC, avec une rapidité d’exécution et de livraison remarquable.
Nous embauchons ! Ces opportunités d’affaires nécessitent également une augmentation des effectifs. L’entreprise est activement à la recherche de travailleurs spécialisés pour combler, dès ce printemps, une vingtaine de nouveaux postes de soudage ainsi que des postes techniques spécialisés. Joindre l’équipe Fabspec, c’est relever les défis du dépassement et de l’atteinte de l’excellence !
Une excellente nouvelle Avec cette ligne de production et une équipe qui s’agrandit, Fabspec poursuit donc son essor en consolidant sa position de leader dans son secteur d’activités. Une excellente nouvelle pour l’entreprise et la région de Sorel-Tracy. Chez Fabspec, l’été sera chaud et actif !
– 30 –
Renseignements : Denis Plamondon Directeur des comptes majeurs 450 742-0451, poste 256 denis.plamondon@fabspec.ca
À propos de Fabspec
Fabspec est une entreprise manufacturière qui se spécialise dans la fabrication et l’usinage de pièces de métal de toutes dimensions. Fondée en 1974 et dirigée actuellement par la deuxième génération, ce chef de file fabrique des produits sur mesure et des projets de toutes tailles et complexités, principalement pour les secteurs de l’énergie, la sidérurgie, le minier et la pétrochimie. Comptant sur plus d’une centaine d’employés, Fabspec connaît une croissance, fondée sur la passion, la qualité et l’innovation.
160, rue du Roi, C.P. 130, Sorel-Tracy (Québec) Canada J3P 5N6 fabspec.ca

LES ENTREVUES EXPRESS SOPREMA : L’OCCASION IDÉALE DE METTRE SES COMPÉTENCES EN VALEUR

photo 11 

Drummondville, lundi, 6 février 2017 – Les 17 et 18 février prochains se dérouleront les Entrevues Express SOPREMA. L’entreprise invite toute personne en recherche d’emploi à se présenter au Centrexpo Cogeco Drummondville situé au 550, rue Saint Amant, J2C 6Z3. C’est la deuxième fois que SOPREMA met en place cette activité d’entrevues immédiates à l’aide de laquelle elle espère pourvoir plus d’une trentaine de postes. En raison de l’implantation récente de la nouvelle usine de fabrication de polyisocyanurate et de l’expansion continue de SOPREMA à l’échelle mondiale, un grand nombre de postes de différents secteurs sont offerts : administration, usine, entrepôt, transport, R. et D. et plusieurs autres. Pour plus de renseignements sur l’activité, consultez la section Carrières du soprema.ca ou téléphonez au 819-478-8163.

 

-30-

 

À propos de SOPREMA

SOPREMA est une entreprise manufacturière d’envergure internationale qui se spécialise dans la fabrication de produits d’étanchéité, de végétalisation, d’isolation et d’insonorisation pour la construction et le génie civil. Fondée en 1908 à Strasbourg en France, SOPREMA est maintenant présente dans plus de 90 pays. Chaque année, des centaines de professionnels de la construction choisissent SOPREMA pour la qualité de ses produits et son service humain.
Source et relations avec la presse

Elisabeth Caron
Agente de projets communication marketing

ecaron@soprema.ca

819-478-8166, poste 3291

 

 

SOPREMA ACQUIERT BENOLEC

siege-social-drummondville1SOPREMA ACQUIERT BENOLEC
Drummondville, le 31 octobre 2016 – SOPREMA, une entreprise manufacturière se spécialisant dans la fabrication de produits d’étanchéité, d’isolation, de végétalisation et d’insonorisation pour les domaines de la toiture, de l’enveloppe du bâtiment et du génie civil, annonce l’acquisition de Benolec, une entreprise située à Sainte-Julie au Québec qui se spécialise dans la fabrication de produits cellulosiques : des isolants thermiques et acoustiques.
« Nous sommes fiers d’accueillir Benolec dans notre société. Les valeurs de SOPREMA et de Benolec sont les mêmes : nous sommes deux entreprises familiales ayant à cœur d’offrir des produits de qualité et un service humain à nos clients », a déclaré Richard Voyer, vice-président et chef de la direction, SOPREMA Amérique du Nord.
« Benolec partage des valeurs communes avec SOPREMA, ayant comme priorité la fabrication d’un produit de première qualité tout en offrant un service à la clientèle hors pair. Se joindre au groupe SOPREMA fournira des ressources complémentaires à Benolec afin de poursuivre sa mission et d’atteindre son plein potentiel », a déclaré Normand Carbonneau président de Benolec.
Même si Benolec fait maintenant partie du groupe SOPREMA, l’entreprise continuera de fonctionner comme à l’habitude pour les clients et les marchés qu’elle dessert. Il n’y aura donc aucun changement à la structure actuelle.
Depuis quelques années, SOPREMA Canada a la volonté de bonifier son offre et d’étendre son expertise à d’autres domaines que l’étanchéité, notamment par la production d’isolants à haute performance énergétique et à faible répercussion environnementale. L’objectif est d’avoir une gamme complète de produits qui convient à tous les types d’applications afin de créer des bâtiments durables et avec une empreinte écologique réduite. Avec sa nouvelle usine de fabrication de polyisocyanurate, SOPREMA démontre bien cette volonté, puisque celle-ci est en voie d’obtenir la certification LEED Or.
L’acquisition de Benolec vient donc s’inscrire dans cette vision de diversification écoresponsable. Utilisée pour l’isolation des murs et du grenier, la fibre de cellulose est un produit naturel fabriqué à partir de papier recyclé. Son aspect écologique et sa qualité reconnue et éprouvée ont naturellement poussé la multinationale vers cette technologie. Il faut noter que SOPREMA est familiarisée avec l’isolation soufflée puisqu’elle possède déjà des usines de fabrication de fibre de cellulose en Europe.
-30-
À propos de SOPREMA
SOPREMA est une entreprise manufacturière d’envergure internationale qui se spécialise dans la fabrication de produits d’étanchéité, de végétalisation, d’isolation et d’insonorisation pour la

construction et le génie civil. Fondée en 1908 à Strasbourg en France, SOPREMA est maintenant présente dans plus de 90 pays. Chaque année, des centaines de professionnels de la construction choisissent SOPREMA pour la qualité de ses produits et son service humain.
À propos de Benolec Benolec est une entreprise familiale située à Sainte-Julie au Québec qui se spécialise dans la fabrication de produits cellulosiques : des isolants thermiques et acoustiques. Fondée à Longueuil en 1978 pour ensuite s’établir à Sainte-Julie en 1996, Benolec a été pionnière dans le domaine de l’écoconstruction avec son isolant de cellulose en vrac fait de papier recyclé. L’entreprise, qui compte aujourd’hui une vingtaine d’employés, est devenue une référence dans le domaine de l’isolation thermique résidentielle au Québec.
Source et relations avec la presse
Mylène Tremblay Chef marketing corporatif mtremblay@soprema.ca 819-478-8166, poste 3414

Une entrepreneure de Drummondville remporte le concours « Entrepreneure coup de cœur Banque Nationale » qui s’accompagne d’une bourse de 5 000 $

Drummondville, le 7 juin 2016 – L’entrepreneure de Drummondville, Stéphanie Guilbeault, s’est vu remettre la bourse de 5 000 $ des mains de Jean-François Boyer, directeur principal, Marché PME, pour le Centre-du-Québec. Son entreprise, Les TrOnches, a remporté le prix « Entrepreneure coup de cœur Banque Nationale » suite à un vote du public sur le site de sociofinancement Ulule, entre le 9 et le 17 mai 2016.

 

C’est pendant son congé de maternité que Stéphanie a créé Les TrOnches, des partenaires de l’imaginaire. Faits de polyester, de rubans et d’amour, les jouets accompagnent les tout-petits dans le développement de leurs sens et de leur imagination.

 

Inspirantes, dynamiques, innovantes, créatrices de valeur : de nombreuses entrepreneures ont créé leur activité ou lancé de nouveaux produits sur Ulule depuis son lancement au Canada en mai 2015. La Banque Nationale, partenaire majeur d’Ulule au Canada, souhaitait souligner le caractère exceptionnel de ces projets en apportant un soutien financier à une entrepreneure.

 

Trois entreprises finalistes, qui avaient préalablement financé leur projet sur la plateforme de sociofinancement Ulule, entre le 1er mai 2015 et le 1er mai 2016, ont été sélectionnées par un jury de la Banque Nationale. Le public était ensuite appelé à voter pour son coup de cœur parmi les entreprises Blanc de gris, Épicerie LOCO et LesTrOnches. La Banque Nationale remercie les nombreux participants.

 

 

À propos de la Banque Nationale du Canada

Forte d’un actif de 221 milliards de dollars au 30 avril 2016, la Banque Nationale du Canada, avec ses filiales, est l’un des plus importants groupes financiers intégrés canadiens. Elle emploie près de 20 000 personnes et est un employeur de choix reconnu. Ses titres sont cotés à la Bourse de Toronto (TSX : NA). Suivez ses activités sur bnc.ca ou par l’entremise de réseaux sociaux comme Facebook, LinkedIn et Twitter

 

 

– 30 –

 

Renseignements (Le numéro de téléphone ci-dessous est à l’usage exclusif des journalistes et des autres représentants des médias.:

 

Jean-François Lauzon Conseiller, Affaires publiques Banque Nationale Tél. : 514 394-6097Remise chèque

 

La MRC de Drummond verse près de 45 000 dollars en subventions dans le cadre du Fonds d’aide et de soutien aux organismes

cheque_rpad_mai_2016_recadreeLe 31 mai 2016  La MRC de Drummond est fière d’annoncer l’octroi de subventions totalisant 44 500 dollars à quatre organisations actives dans son milieu. Ces sommes proviennent du Fonds d’aide et de soutien aux organismes (FASO) de la MRC. La plus importante contribution, de l’ordre de 29 500 dollars, est versée à Réseaux plein air Drummond (RPAD). Elle permet de compenser une partie des pertes subies par RPAD à la suite de la décision du gouvernement du Québec, en novembre 2014, d’abolir le programme d’entretien de la Route verte. Le gouvernement a toutefois réintroduit ce programme en 20162017, mais les sommes disponibles ont été réduites. Avec un appui financier de 8000 dollars, la MRC devient le partenaire principal des journées portes ouvertes du Village québécois d’antan, qui auront lieu les 18 et 19 juin prochains. Sur présentation d’une preuve de résidence, les citoyens des municipalités de la MRC de Drummond auront alors accès gratuitement au site. La MRC invite la population de son territoire à profiter de l’occasion pour découvrir ou redécouvrir le Village. La Fondation du Cégep de Drummondville s’est vu accorder 5000 dollars pour l’acquisition de matériel obligatoire pour le Centre collégial d’expertise en gérontologie, tandis que le Carrefour d’entraide Drummond obtient 2000 dollars en guise de soutien à sa mission auprès des personnes à faible revenu. Le FASO de la MRC de Drummond vise à favoriser la mobilisation des communautés et la réalisation de projets structurants pour améliorer les milieux de vie, notamment dans les domaines social, culturel, économique et environnemental. -30- Information : Danielle Ménard Coordonnatrice au développement rural et aux projets spéciaux MRC de Drummond 819 477-2230, poste 107 Source : Jean Dufresne Conseiller en communication MRC de Drummond 819 477-2230, poste 101

Légende de la photo :
Réseaux plein air Drummond reçoit la plus grande contribution de la MRC, soit 29 500 dollars. On reconnaît, au centre, le président de l’organisme, monsieur André Béliveau, et le préfet de la MRC, monsieur Jean-Pierre Vallée. Ils sont accompagnés de la directrice générale de la MRC, madame Christine Labelle, et du directeur général de Réseaux plein air Drummond, monsieur Laval Carrier.  

 

 

SOPREMA PREND SOIN DE SON MONDE

Siège social - DrummondvilleDrummondville, le 25 mai 2016 – Entreprise en santé Élite, SOPREMA se fait un devoir de prendre soin de ses quelque 500 employés au Canada, dont plus de 350 à Drummondville. Que ce soit par l’accès au gymnase de la compagnie, les avantages sociaux compétitifs, le fonds de pension ou encore par le vaste choix d’activités sportives, familiales et sociales, SOPREMA offre un environnement de travail qui favorise le développement d’une carrière stimulante et enrichissante.
De ce fait, SOPREMA a récemment revu les conditions salariales de ses journaliers et caristes en augmentant le salaire d’entrée de 1$ de l’heure. De plus, le taux horaire est revu à la hausse aux 6 mois pour les deux premières années et la prime de nuit peut maintenant aller jusqu’à 3 $ de l’heure. Ces nouvelles conditions salariales s’inscrivent dans la philosophie de l’entreprise de toujours vouloir en faire plus pour ses employés.
En raison de son expansion continue, SOPREMA est constamment à la recherche de nouveaux talents que ce soit pour des postes d’usine ou de bureau. Pour plus de renseignements : www.soprema.ca/rh.
Rappelons que SOPREMA a été nommée «entreprise de l’année» au Gala des Napoléons de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond qui s’est déroulé le 30 avril dernier. Ce prix est remis à l’entreprise qui s’est démarquée tout au long de l’année notamment pour les nombreux projets de développement et pour l’implication au sein de la communauté.
-30-
À propos de SOPREMA SOPREMA est une entreprise manufacturière d’envergure internationale qui se spécialise dans la fabrication de produits d’étanchéité, de végétalisation, d’isolation et d’insonorisation pour la construction et le génie civil. Fondée en 1908 à Strasbourg en France, SOPREMA est maintenant présente dans plus de 90 pays. Chaque année, des centaines de professionnels de la construction choisissent SOPREMA pour la qualité de ses produits et son service humain.
Source et relations avec la presse Mylène Tremblay Chef marketing corporatif mtremblay@soprema.ca 819-478-8166, poste 3414

2015 : 253 M$ en investissements industriels, un record ! Selon le bilan de la Société de développement économique de Drummondville (SDED)

SDEDDrummondville, le vendredi 13 mai 2016 – Le secteur industriel aura de nouveau établi un record incontestable en 2015, avec des investissements industriels de 253 M$, selon les chiffres rendus publics par la Société de développement économique de Drummondville (SDED). Au chapitre de l’emploi, 834 postes de travail ont été créés, ayant pour effet de clore l’année en hausse avec un total de 16 164 emplois.

 

« Une fois de plus, notre bilan économique démontre que notre stratégie de diversification économique porte ses fruits et nous permet même de fracasser des records, année après année. Si, au Québec, le secteur manufacturier vit des heures plus difficiles, nous nous réjouissons, chez nous, de cette relative stabilité, explique le président de la SDED, Alexandre Cusson. Rappelons que chaque année, l’équipe de la SDED effectue une mise à jour économique auprès des 633 entreprises industrielles de la MRC de Drummond, afin d’en dresser un portrait et analyser les tendances de l’économie locale et régionale. »

 

Selon le directeur général, Martin Dupont, 2015 aura été une année d’exception pour le secteur économique de la MRC Drummond. « Un total de 253 M$ en investissement industriels, c’est exceptionnel pour une région comme la nôtre. Ce résultat nous permet d’atteindre un sommet historique, surpassant même les records des dernières années. Il s’agit donc de chiffres très encourageants quant à la confiance des entreprises envers l’économie et leurs perspectives de développement. Les chiffres de cette année démontrent bien la vitalité économique de notre ville et de notre région. »

 

Faits saillants

Les efforts de prospection de la SDED auront permis de pérenniser les jumelages internationaux et conclure la signature d’ententes entre les Incubateurs industriels respectifs de La Roche-sur-Yon (France) et Jiaxing (Chine).

 

Ayant nécessité des investissements de plus de 8,5 M$, la première pelletée de terre lançant officiellement les travaux d’aménagement de la Vitrine 55 constitue la première phase de développement de ce parc industriel disposant de 20 millions de pieds carrés, considéré comme l’un des plus grands parcs industriels au Centre-du-Québec. Cet investissement permettra des retombées financières importantes, sans compter la création d’emplois qu’entraînera l’arrivée de nouvelles entreprises. Les prochaines phases de développement seront d’ailleurs entamées au cours de l’année 2016.

 

La SDED a procédé à la construction d’un nouvel et dernier Incubateur industriel d’une superficie de 14 000 pi², pour l’ajout de 7 nouveaux locaux dont l’espace variera entre 1 400 et 2 250 pi². Avec cette troisième phase, ce sont plus de 38 locaux et près de 100 000 pi² de superficie dédiée au démarrage d’entreprises, confirmant ainsi notre position de chef de file en incubation industrielle au Québec et au Canada.

 

Au service des entreprises

Dans le cours de nos activités quotidiennes, un soutien professionnel fut offert auprès de 346 dossiers, qu’il s’agisse d’expansion ou de démarrage d’entreprises sur notre territoire. La SDED a également accordé 591 750 $ en prêts et subventions provenant de ses différents fonds. Cette somme aura permis la réalisation de 42 projets dans toute la MRC de Drummond et près de 5,9 M$ en investissements dans la MRC de Drummond.

 

Secteur touristique

Comme nous nous en attendions, l’année 2015 a bénéficié des efforts de développement effectués dans les secteurs du tourisme d’affaires et du tourisme sportif au cours des dernières années.

 

Le Centrexpo Cogeco a joué un rôle de premier plan au niveau du tourisme d’affaires en obtenant des résultats dignes de mention. Depuis son ouverture, le bilan fait état d’un achalandage de 71 992 personnes et 160 événements, comparativement à 75, estimés la première année. Ce qui explique pourquoi les retombées économiques directes pour les congrès, expositions et événements de 50 nuitées et plus atteignent un nouveau sommet à 4,2 M$ soit une augmentation de 49 % par rapport à l’année dernière. De ce nombre, il y a eu 83 congrès, expositions et événements (+73 %) pour un total de 18 201 nuitées (+41 %). Une nette progression par rapport à 2014.

 

Véritable retombée économique directe du Centrexpo Cogeco, le Grand Hôtel Times de Drummondville aura nécessité des investissements privés de 22 M$ et créé une quarantaine d’emplois. Avec 744 chambres dorénavant à offrir, il ne fait aucun doute que l’offre touristique et hôtelière de la région est bonifiée par l’arrivée de ce nouvel acteur touristique.

 

Drummondville a livré une 50e Finale des Jeux du Québec indéniablement réussie sur les plans sportif et organisationnel avec 100 000 $ de surplus et près de 400 000 $ de legs en équipements aux associations sportives et aux écoles. Un exploit en soit et cité en exemple auprès de Sports Québec.

 

 

 

Les festivités du 200e anniversaire ont également été une réussite. Au total, 73 activités ont été organisées et un peu plus de 2 M$ ont été investis dans les différents événements qui ont ponctué cet anniversaire et plus de 430 000 personnes ont pris part à toutes ces activités. Et que dire du succès de Passion Avion, organisé par la SDED – Division Aéroport de Drummondville, qui a couronné la saison touristique avec 100 000 spectateurs et touristes sur le site et en dehors de celui-ci, devenant ainsi le plus important événement touristique jamais organisé à Drummondville au cours d’une même fin de semaine.

 

Orientations 2016

Afin de guider ses actions, la SDED s’est fixé 7 grandes orientations qui marqueront l’année 2016, soit :

  • Le Forum international sur l’économie verte : De concert avec PALME Québec, la SDED participera activement à l’organisation du premier forum international Enviro Business qui se tiendra du 7 au 9 juin 2017 au Centrexpo Cogeco Drummondville.
  • Cellule Anges Québec: Les anges investisseurs membres de cette nouvelle cellule se verront présenter des projets novateurs et des opportunités d’affaires de la région, mais aussi des autres territoires du Québec. Ces investisseurs contribueront ainsi au lancement et à la croissance d’entreprises dans des domaines variés.
  • Développement Europe : L’accord économique et commercial global (AECG), qui devrait entrer en vigueur pour 2016, éliminera presque tous les droits de douane sur les produits échangés avec l’Union européenne. La SDED entend profiter de cette entente pour accroître les opportunités d’affaires et pour effectuer la prospection d’entreprises européennes.
  • Dans l’Oeil du Mentor : Sous la forme d’un spectacle, des entrepreneurs présélectionnés devront présenter leur projet en 15 minutes pour convaincre les mentors-dragons de leur octroyer une bourse. Cette activité de réseautage, grand public, offrira l’opportunité de mettre en valeur de jeunes entrepreneurs de la région.
  • Projet de symbiose industrielle pour une réduction des matières résiduelles: De concert avec la Ville de Drummondville, la SDED entend rendre possible le maillage des entreprises entre elles par des échanges de matières diverses et ainsi augmenter leur efficacité économique, réduire leurs impacts environnementaux et accroître leur responsabilité sociale.
  • Recrutement de main-d’oeuvre : Compte tenu des besoins de main-d’oeuvre toujours grandissants dans nos entreprises, la SDED entend organiser un 11e Défi Emploi. Cet événement d’envergure permettra de rassembler 60 employeurs et proposer plus de 1000 emplois. De plus, deux missions de recrutement à l’étranger seront organisées afin de pourvoir les postes non comblés dans nos entreprises.

 

  • Aéroport de Drummondville : La SDED procédera, de concert avec la Ville de Drummondville, à la réfection et à l’agrandissement de la piste d’atterrissage qui passera de 4 000 à 6 000 pieds de longueur et qui sera du même coup élargie de 75 à 150 pieds, en plus d’y ajouter une voie de circulation et un chemin d’accès. Ce également l’amélioration du drainage, du terrassement, de la signalisation et des systèmes d’aide à la navigation.

 

 

« À titre de président de la SDED, mais également maire de Drummondville, je tiens à souligner l’esprit entrepreneurial de nos gens d’affaires. Vous savez, nous sommes souvent cités en exemple à travers le Québec pour la vitalité de notre secteur industriel, mais notre développement et notre succès sont largement tributaires de leur contribution et de leur engagement. Si 2015 était encore une fois une année d’exception, 2016 s’annonce fort prometteuse! », a dit M. Cusson pour le mot de conclusion.

 

— 30 —

 

Renseignements:

Francis Jutras

Responsable des communications

Société de développement économique de Drummondville

819 477-5511, poste 212  /   f.jutras@sded-drummond.qc.ca

 

Une conférence au profit du RDDS – Le tourisme accessible : Un marché en pleine expansion.

ATT00717

 

Puisqu’il y a des personnes à mobilité réduite qui font appel aux services du RDDS, la question de l’accessibilité est un sujet que l’organisme trouvait important de promouvoir. « Faciliter les déplacements et l’accès à tous les services favorise la participation sociale des citoyens et le dynamisme des communautés. De plus, ça stimule l’économie locale, » explique la vice-présidente du RDDS, Dézy Guimont.  La clientèle du tourisme accessible comprend les personnes ayant un handicap, les aînés et les familles avec bébés.

 

C’est après avoir complété une maîtrise en Sciences en matière de handicap au Trinity College de Dublin, en Irlande, que Stéphanie Martin s’est spécialisée dans le domaine du tourisme accessible. « Avoir étudié à l’étranger me donne une vue unique sur le monde et sur le tourisme.  Ayant vécu des difficultés et obstacles en tant que personne avec un handicap physique, j’informerai, par cette conférence, l’industrie du tourisme de l’importance de l’accessibilité au niveau social et économique. »

 

Le RDDS s’est allié de précieux partenaires pour l’événement : L’Hôtel et Suites Le Dauphin, CogecoTV, Les Résidences Pelletier et le député de Drummond François Choquette. Rappelons que le RDDS est un organisme de défense collective des droits qui a pour mission d’améliorer les conditions de vie des personnes sans emploi, de fournir de l’information et de la formation sur les droits sociaux et de sensibiliser le milieu sur les problèmes que vivent les personnes sans emploi. Le RDDS remercie Centraide Centre-du-Québec pour son soutien financier à sa mission.

 

Les places pour cette conférence sont offertes au coût de 20 $. Tous les profits seront versés au RDDS. Vous pouvez réserver vos places par téléphone au 819 472-8601 ou par courriel : administration@rddsdrummond.net.  Pour en savoir plus sur le RDDS, visitez le site

www.rdds-drummond.net.

-30-

Source:

Annick Corriveau, coordonnatrice des communications

Tél: 819 850-2749   Courriel : info@annickcorriveau.com