Drummondville

50e anniversaire de Cascades Drummondville rend hommage aux frères Lemaire

 

Drummondville, le 15 octobre 2014 – La Ville de Drummondville a souligné aujourd’hui les 50 ans de l’entreprise Cascades en dévoilant une plaque commémorative au Parc Antonio-Lemaire. En compagnie de conseillers municipaux, le maire de Drummondville, Alexandre Cusson,  a procédé au dévoilement en présence des frères Bernard, Laurent et Alain Lemaire, du président et chef de la direction, Mario Plourde.

 

«La Ville de Drummondville est heureuse de rendre hommage à des Drummondvillois avant-gardistes sur le monde, des pionniers du développement durable et de fiers centriquois, qui ont su allumer ici l’étincelle d’une entreprise à dimension humaine. En 1957, Antonio Lemaire jetait les bases d’une première entreprise de récupération de rebuts ménagers et industriels, la Drummond Pulp & Fibre avant de fonder, en 1964, Cascades, qui compte aujourd’hui près de 12 000 employés au Canada, aux États-Unis et en Europe. Présentes dans le portrait régional depuis 50 ans, Cascades et la famille Lemaire contribuent à la vitalité économique du Centre-du-Québec et s’impliquent auprès de différents organismes, dont le Village Québécois d’Antan, pour qui Cascades est le principal commanditaire. Nous saluons aujourd’hui l’engagement et la vision d’une grande famille de chez nous », a déclaré le maire Alexandre Cusson.

 

Drummondville reconnaît depuis plusieurs années l’apport exceptionnel de la famille Lemaire au développement durable et à l’économie locale et régionale. En effet, en 2006, la Ville inaugurait le Parc Antonio-Lemaire en l’honneur du fondateur de Cascades. C’est dans ce parc, considéré comme un trésor caché de Drummondville, que s’élève aujourd’hui la plaque commémorant les 50 ans de l’entreprise. Un reportage du Service des communications de la Ville est disponible au http://bit.ly/50ansCascades.

 

 

-30-

 

 

BDV : Le maire de Drummondville, M. Alexandre Cusson, pose en compagnie du président et chef de la direction de Cascades, M. Mario Plourde et des frères Lemaire, Laurent, Bernard et Alain Lemaire lors du dévoilement du panneau commémoratif soulignant les 50 ans de Cascades.

 

Source :

Sébastien Lépine

Cabinet du maire

Ville de Drummondville

819 478-6553

slepine@ville.drummondville.qc.ca

Information :

Sonia Collard

Service des communications

Ville de Drummondville

819 850-1331

scollard@ville.drummondville.qc.ca

La programmation du 200e sera dévoilée le 11 novembre

Drummondville, le 10 octobre 2014 – La Corporation des fêtes du 200e de Drummondville dévoilera la programmation des festivités le 11 novembre prochain où plus de 300 personnes seront conviées. Lors de ce lancement, les trois volets de la programmation, soient les Grands Événements, les Éditions Spéciales ainsi que les Événements Intégrés seront présentés.

 

La programmation s’échelonnant sur toute une année devrait en surprendre plus d’un par sa qualité, sa diversité et son côté festif. Au lendemain du lancement, les citoyens pourront découvrir le calendrier de la programmation et les détails reliés aux événements en consultant le site internet au www.d200.ca .
 
 
Rappelons que plus de 130 activités ont été suggérées afin de bâtir une partie de la programmation et d’animer la Ville durant le bicentenaire. « La Corporation s’affaire maintenant à finaliser les ententes entre tous les organismes et les acteurs impliqués afin d’accréditer officiellement les événements et d’assurer le bon déroulement » précise Mme Johanne Marceau, directrice générale.
 
 
Quelques statistiques
Toutes les activités seront accessibles à la population. Près de 300 000 personnes vivront l’expérience des Fêtes du 200e de Drummondville et plus de 75% des événements seront gratuits. De tous les projets, une trentaine toucheront particulièrement les créneaux des arts et de la culture, de l’histoire et du communautaire. Les créneaux économiques, touristiques, éducatifs et sportifs ne seront pas en reste. Certains « Événements Intégrés » seront récurrents, mais comporteront une belle saveur 200e, alors que plus d’une vingtaine d’événements nouveaux verront le jour en 2015.
 
 
Coup d’envoi des festivités
Annoncée depuis plusieurs mois, l’ouverture des festivités se déroulera le 31 décembre, marquant le premier Grand Événement du 200e. Célébrations et animations extérieures attendent les citoyens dans une atmosphère à caractère urbain, vivant et festif. « Tous les Drummondvillois, leurs familles ainsi que leurs amis sont invités à participer à cet événement marquant du 200e. Inscrivez le 31 à vos agendas et invitez déjà la visite à venir festoyer avec vous! » lance le président de la Corporation, M. Richard Voyer.
 
 
-30-
 
 
 
 
 
Source :
Anne-Claire Benoit,
Coordonnatrice aux communications,
Corporation des Fêtes du 200e de Drummondville
C : acbenoit@d200.ca |
T : 819-445-2015 ext. 18 |
M : 819-475-5288

La Ville accueille la quatrième plus importante compétition de tennis au Canada

 

Drummondville, le 8 octobre 2014 – La Ville de Drummondville est fière d’accueillir la première édition du Challenger de tennis de Drummondville, qui aura lieu du 14 au 22 mars 2015. Ce tournoi masculin, sous la présidence d’honneur de feu M. René Verrier, regroupera environ 75 athlètes de quelque 20 pays. Il s’agit de la quatrième compétition de ce genre en importance au Canada, après la Coupe Rogers de Montréal, le tournoi de Vancouver et le tournoi de Granby.
 
 
« Je salue la décision de Tennis Canada de tenir un tournoi de l’envergure du Challenger à Drummondville. Le conseil municipal fait de l’accès au tennis une priorité. Depuis l’été dernier, la Ville rend accessible gratuitement la majorité de ses terrains de tennis extérieurs. Le tennis est certainement un sport qui gagne en popularité chez nous et le Challenger contribuera assurément à sa promotion. Le jour n’est pas loin où nous pourrons nous targuer d’être la capitale québécoise du sport! », mentionne le maire Alexandre Cusson.
 
 
Rôle de la Ville
Pour accueillir un tel tournoi, l’implication de gens déterminés est nécessaire. La Ville tient à souligner le travail de messieurs Pierre Desrosiers, Stéphan Hamel et Alain Caillé ainsi que de leur comité organisateur. Pour contribuer au bon fonctionnement du Challenger, la Ville fournira les plateaux de tennis intérieurs situés au Complexe sportif de la rue Montplaisir. La Ville s’est assurée que les plateaux répondent aux standards pour la tenue d’un tel évènement.
 
 
Outre les retombées économiques qu’il engendrera, le Challenger donne une visibilité remarquable à Drummondville et la positionne comme destination des grands rendez-vous sportifs. Rappelons que la Ville accueillera entre autres de grandes compétitions telles la 50e Finale des Jeux du Québec du 27 février au 3 mars 2015, la Coupe Canada BMX en 2015 et les Jeux nord-américains des policiers et pompiers en juillet 2016.
 
La Ville souhaite donc que la tenue de ce Challenger soit un rendez-vous régulier dans le calendrier sportif drummondvillois!
 
 
 
 
-30-
 
 
 
 
BDV : Tennis intérieurs du Complexe sportif de Drummondville.
 
 
Source :
Steve Bazinet, directeur
Service des loisirs et de la vie communautaire
Ville de Drummondville
819 478-6565
sbazinet@ville.drummondville.qc.ca
 
 
Information :
Sonia Collard
Service des communications
Ville de Drummondville
819 850-1331
scollard@ville.drummondville.qc.ca

Drummondville double la construction de logements

Drummondville, le 9 octobre 2014 –La Ville de Drummondville a présenté, en séance du conseil le 6 octobre, les résultats des permis émis pour les mois de septembre 2014. 302 permis ont été émis pour une valeur de 24 M$. Une baisse comparativement à pareille date l’an passé, où 347 permis avaient été émis pour une valeur de 42, 8 M$.

 

Trois faits saillants

Constatons une forte augmentation du nombre de logements construits, soit près du double qu’à pareille date l’an passé. Ce sont 84 logements qui étaient en construction en septembre 2014, pour une valeur de près de 12 M$, comparativement à 43 dont la valeur se chiffrait à 6, 4 M$ en septembre 2013. C’est un permis accordé pour la construction d’un bâtiment résidentiel de 61 chambres, sur la rue des Tours, au coût de 3 M$ qui est la raison de cette augmentation.

 

Deux autres projets retiennent l’attention en matière de valeur de permis en septembre. Notons celui de la rénovation de la polyvalente Marie-Rivier, dont le permis émis est au montant de 4, 5 M$ ainsi que les rénovations à l’édifice qui abritera le commerce Réno-Dépôt, sur la rue Hains, au coût de 1, 3 M$

 

Septembre 2014

En tout, ce sont 290 permis préparés par le Service de l’urbanisme en septembre 2014, pour une valeur est de 24 M$. Pour le même mois en 2013, 333 permis avaient été  accordés, représentant un montant de 42,8 M$.

 

Détails des divers permis émis en septembre 2014 :

 

·      39 nouvelles constructions dont la valeur est de près de 12 M$ ;

·      67 permis pour des rénovations et modifications évaluées à un peu plus de 5,2 M$ ;

·      73 permis pour des bâtiments accessoires pour près de 1,2 M$ ;

·      18 agrandissements et transformations formant un total de 5, 2 $ ;

·      82 permis divers représentant près de 445 000 $ ;

·      11 permis d’enseignes pour une valeur de 68 700 $ et 12 autorisations commerciales.

                                                                      

-30-

 

Source :

Service de l’urbanisme

Permis et inspection

Ville de Drummondville

819 478-6571

mdesrosiers@ville.drummondville.qc.ca

 

Information :

Sonia Collard

Service des communications

Ville de Drummondville

819 850-1331

scollard@ville.drummondville.qc.ca

 

Première pelletée de terre du nouveau campus universitaire

 

« Nous changeons le visage de Drummondville pour les prochaines générations! » -  Alexandre Cusson, maire

 

Drummondville, le 7 octobre 2014 – « Aujourd’hui, nous procédons à bien plus qu’une simple pelletée de terre; nous posons la première pierre qui élèvera les bases d’un immense chantier, celui du savoir et de la diffusion des connaissances au Centre-du-Québec. C’est le début d’une ère nouvelle qui changera le visage de Drummondville pour les prochaines générations. C’est un geste historique que nous posons. »

 

C’est en ces mots que le maire Alexandre Cusson, a donné le coup d’envoi des travaux menant à la construction d’un campus universitaire à Drummondville. Le tout s’est déroulé en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science, Monsieur Yves Bolduc, du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable du Centre-du-Québec, Monsieur Laurent Lessard, de la rectrice de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Madame Nadia Ghazzali, ainsi que des dizaines d’élus et partenaires des milieux économiques, sociaux et de l’éducation.

 

«Sans nos précieux partenaires, l’événement d’aujourd’hui ne serait pas possible. C’est pour cela que  la Ville de Drummondville tient à souligner l’appui exceptionnel de la communauté, notamment du milieu des affaires qui, sous le leadership de Monsieur Jacques Desbiens, président de la campagne majeure de financement de la Fondation de l’UQTR, a permis d’amasser la somme de 8,3 millions de dollars en quelques mois à peine », a conclu le maire.

 

Gagnants sur toute la ligne

 

« Pour les étudiants universitaires, Drummondville sera un choix gagnant. Avec un pavillon dernier cri situé à quelques pas du centre-ville, du Parc Woodyatt et du complexe sportif, on y retrouvera une qualité de vie incomparable. Le campus permettra aux jeunes qui veulent demeurer chez eux comme à ceux qui veulent s’établir ici, notamment en raison de notre vitalité économique, d’enfin pouvoir le faire », a déclaré M. Cusson.

 

Le maire ajoute : « Drummondville et le Centre-du-Québec seront aussi gagnants. Un campus universitaire amènera des opportunités de développement comme jamais auparavant. Il permettra à notre région de garder ses jeunes talents afin qu’ils puissent contribuer à notre dynamisme, et aux adultes qui le désirent de parfaire leurs connaissances sans devoir se déplacer à une heure de route. Cela permettra d’améliorer le taux de diplomation universitaire au Centre-du-Québec, qui accuse un retard sur les autres régions du Québec. »

 

 

Le gouvernement du Québec et les contribuables québécois figurent également parmi les gagnants. En effet, alors que l’investissement prévu initialement pour la construction du pavillon était de 30 millions de dollars, les appels d’offres ont permis à la Ville de Drummondville d’économiser 20% sur le coût des travaux, qui se chiffre désormais à 24 millions. De plus, la Ville de Drummondville et l’Université du Québec à Trois-Rivières sont les pionniers d’un nouveau modèle de financement des infrastructures au Québec. En effet, la construction du nouveau pavillon est assumée par la Ville et un loyer perçu de l’UQTR sera affecté au remboursement intégral des coûts du projet. À ce moment, l’institution universitaire pourra devenir propriétaire des lieux.

 

-30-

 

BDV : Mme Nadia Ghazzali, rectrice de l’UQTR, M. Yves Bolduc, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science et ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville, M. Laurent Lessard, ministre responsable de la région Centre-du-Québec et ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et M. Jacques Desbiens, président-directeur général de l’UN Mutuelle et représentant des donateurs à la Fondation de l’UQTR, ont procédé à la pelletée de terre officialisant le début des travaux du campus de l’UQTR.

 

Source :

Sébastien Lépine

Cabinet du maire

Ville de Drummondville

819 478-6553

slepine@ville.drummondville.qc.ca

 

Information :

Sonia Collard

Service des communications

Ville de Drummondville

819 850-1331

scollard@ville.drummondville.qc.ca

 

Venez rencontrer une femme qui prend sa place!

 

(Drummondville, le mercredi 8 octobre 2014) Le comité Affaires au féminin de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) invite les gens à participer à la première édition d’une nouvelle formule de 5 à 7 intitulé : Fenêtre sur une membre qui aura lieu le 15 octobre prochain. L’hôtesse de la soirée, Mme Josée Turgeon, directrice générale de Desjardins Entreprises-Drummond, accueillera ses convives dans son entreprise et les entretiendra notamment sur son cheminement professionnel et sur les défis auxquels elle est confrontée en tant que gestionnaire et femme d’affaires.

 

Cette année, le comité Affaires au féminin de la CCID a choisi d’axer la thématique de la saison sur « Prendre sa place au féminin » pour ainsi favoriser l’épanouissement professionnel des femmes d’affaires de la région et reconnaître leur importance et leur mérite. « Le message que nous voulons lancer à toutes ces femmes est : venez prendre votre place et soyez des modèles d’audace et de persévérance pour les autres femmes qui aspirent à être entrepreneures », ajoute Véronik Bordeleau, responsable du comité.

 

Le comité Affaires au féminin vous invite à vous inscrire en ligne au www.ccid.qc.ca à cette première activité de la saison, ouverte à tous, le 15 octobre prochain, dès 17 h au 605 rue Gauthier à Drummondville. Mentionnons que la moitié des profits de la soirée seront remis à un organisme de charité de la région. À surveiller également, les deux autres éditions de Fenêtre sur une membre, dont les détails se trouvent sur le site web de la CCID.

 

 

 

—30—

 

 

 

 

P.j. Image : Logo et photos du comité Affaires au féminin

 

Source :

Julie Thomassin
Coordonnatrice communication et marketing
Chambre de commerce et d’industrie de Drummond
Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

—30—

 

P.j. Image : Logo et photos du comité Affaires au féminin

 

Source :

Julie Thomassin

Coordonnatrice communication et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca

Quarante finalistes convoiteront l’un des prix Napoléon

(Drummondville, le lundi 22 septembre 2014) C’est dans le cadre du Coquetel des finalistes au Gala des Napoléon 2014, que la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) dévoile officiellement les noms de tous les récipiendaires potentiels au Gala des Napoléon, qui aura lieu le samedi 1er novembre prochain à la Maison des Arts Desjardins de Drummondville. Lors d’une conférence de presse, animée conjointement par la présidente du Gala des Napoléon 2014, Mme Magalie Houle et le président de la CCID, M. Luc Gaudreau, tous les finalistes se sont vu remettre leur certificat officiel selon l’arborescence des cinq grandes catégories et de douze sous-catégories, le tout supportées par la générosité de fidèles partenaires Platine: TC Média, Assuraction, Desjardins Entreprises-Drummond, Deloitte et la Ville de Drummondville.

 

La CCID remercie toutes les entreprises candidates d'avoir pris le temps de remplir les formulaires de participation. Certaines entreprises ont soumis leur candidature, alors que d’autres ont fait l’objet d’une sollicitation par un comité spécial. Chaque dossier fut soumis à un jury indépendant dont l’expertise, dans le domaine des affaires, est reconnue. Au terme de cette démarche, le jury a statué quant à la sélection des entreprises retenues.

 

Toutes les entreprises lauréates au Gala sont en lice pour le Prix « Distinction » décerné, depuis de nombreuses années, par la CCID à « l’Entreprise de l’année ».  La lauréate du Prix « Distinction » recevra une magnifique œuvre d’art créée par un artiste de la région et offerte en collaboration avec Axart.

 

« Le gala 2014 sera marqué par la création d’un nouveau prix visant à mettre en lumière l’exceptionnelle contribution d’un organisme de la MRC de Drummond, qui, au cours de la dernière année, aura édifié un projet probant qui aura su mobiliser les gens du milieu. Ce prix Coup de cœur sera dévoilé le soir du Gala », souligne le président, Luc Gaudreau.

 

Le Gala des Napoléon permet aux gens d’affaires de se regrouper pour ensemble célébrer la vitalité économique de notre MRC. Il offre de plus, une tribune exceptionnelle en mettant à l’avant-plan des entreprises et des individus représentatifs du dynamisme économique qui animent notre région et qui se distinguent par leurs réussites.

 

La direction artistique de l’édition 2014 du gala a été confiée à mesdames Marie-Pierre Simoneau, de la Maison des arts Desjardins Drummondville et Magali Nadeau de Signé François Roy, qui, une fois de plus, auront su rivaliser d’ingéniosité et de créativité pour offrir un Gala relevé et une soirée inoubliable aux spectateurs présents.  Rappelons que M. François Maranda, comédien bien connu animera pour une seconde année le Gala.

 

En terminant, Mme Magalie Houle, présidente du Gala des Napoléon 2014, invite les gens d’affaires et la population à se faire nombreux le 1er novembre prochain, à la Maison des arts Desjardins de Drummondville, pour assister à cette soirée.

 

Réservez vos billets en ligne en remplissant le formulaire d’inscription au www.ccid.qc.ca. Pour plus d’informations, communiquez avec l’équipe de la CCID au 819-477-7822.

 

 

—30—

p.j. Image : Prix Napoléon remis aux lauréats de chacune des catégories

 

Source :

Julie Thomassin

Coordonnatrice communication et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca

Le Domaine coquelicots sur les ondes de Rouge FM!

Drummondville, le 10 septembre 2014- C’est le 19 septembre prochain que Julie Courchesne et Martin Dupuis, les propriétaires du Domaine coquelicots, pourront être entendus sur les ondes de Rouge FM, à la grandeur de la province. En effet, les animateurs Isabelle Racicot et Joel Legendre recevront la visite de ces deux jeunes entrepreneurs centricois, dans le cadre de leur émission de l’heure du lunch; « En première classe ».
 
 
Le Domaine coquelicots, qui a vu le jour il y a 13 mois, vise d’abord et avant tout la promotion de l’autosuffisance urbaine et rurale. Pour ce faire, le Domaine organise maints ateliers et formations pour transmettre à la population des aptitudes autonomisantes et constructives. Par leur présence assidue dans de nombreux marchés, foires et fêtes de quartier, les deux artisans se font un devoir de rencontrer la population et d’être à l’écoute de ses demandes et intérêts, dans le but d’améliorer toujours davantage l’offre de service proposée par le Domaine.
 
 
Ainsi, leur présence sur les ondes d’une des plus importantes stations radiophoniques au Québec, est une excellente façon de propager et de véhiculer la mission du Domaine; le message s’étendra au-delà des frontières de la région drummondvilloise. C’est avec honneur et fébrilité que Julie et Martin envisagent cette diffusion, et vous invitent, bien entendu, à l’écouter.
 
 
Le Domaine Coquelicots
 
Notre mission est d’aider et soutenir les gens dans leur démarche d'autosuffisance ainsi que de promouvoir ce mode de vie alternative et écologique. Nous sommes convaincus que l'autosuffisance est la clé d'une vie meilleure. Nous désirons partager notre savoir avec toutes personnes voulant subvenir à ses propres besoins de façon alternative.
 
Pour informations, contactez :
 
Julie Courchesne
Directrice générale
(819) 816-9952
domainecoquelicots@gmail.com

L’Annuel de golf Soprema au profit de la Fondation René-Verrier fracasse son objectif

 

Drummondville, 8 septembre 2014– Une journée et une soirée magnifique haute en couleurs auront comblé les attentes des participants du quinzième tournoi de golf annuel de la Fondation René-Verrier vendredi le 5 septembre dernier.

 

Au total, 180 golfeurs auront eu une journée impeccable pour clore leur saison et 350 convives s’étaient donné rendez-vous à la Denin Swift pour la soirée sous le thème « Cognac et dentelle ». L’événement aura permis à l’organisme de dépasser son objectif financier, fixé à 165 000 $, pour atteindre la jolie somme de 177 000 $ en profits nets amassés durant la journée.

 

« La mobilisation des différents partenaires, commanditaires, bénévoles et participants est extraordinaire. La Fondation René-Verrier est très fière de la fidélité des participants pour notre Annuel de golf Soprema car elle ne se dément pas et il est toujours bon de constater à quel point la population est derrière nous.» a déclaré Élizabeth Verrier, présidente de l’organisme.

 

Le comité organisateur, qui travaille depuis plus de 10 mois pour la réalisation de cet objectif aura donc réussi à se surpasser. « La clé du succès dans un événement comme celui-là, c’est d’avoir un comité bénévole fort, engagé, qui a la cause à cœur. Nous sommes choyés car ils sont tous vraiment là pour la bonne raison. Au-delà de l’aspect financier, c’est toute la fierté d’être associé à un organisme qui touche directement les gens de chez nous. Plusieurs nous témoignent qu’ils apprécient qu’avec la Fondation René-Verrier, les résultats se voient et se sentent concrètement dans notre communauté.» souligne fièrement la directrice générale, Marie-Julie Tschiember. À ce titre, les organisateurs ont donné la tribune à Madame Lucie Roy, en tout début de soirée, afin qu’elle témoigne de ce que l’organisme a fait pour elle et son regretté conjoint, Renald Leclerc, décédé des suites d’un cancer l’an dernier. Moment fort de la soirée, Madame Roy a su rendre un témoignage poignant, empreint de sincérité.

 

La direction tient à souligner que ce succès n’aurait pas été possible sans le dévouement des bénévoles et des partenaires tels que Soprema et Canimex notamment. La participation d’une vingtaine d’autres fournisseurs et commanditaires, qui ont été fort généreux pour la cause de la Fondation René-Verrier, est également inestimable. La contribution des jeunes bénévoles du 42e groupe scouts de St-Nicéphore sous la supervision de Gabriel Parenteau pour le démontage de la salle le lendemain matin est également essentielle à souligner. Des photos de l’événement peuvent être trouvées sur la page Facebook de la Fondation René-Verrier. Pour plus de détails entourant l’organisme, visiter le www.fondationreneverrier.com.

 

-       30   -

 

Vignette photo : Le comité bénévole dans l’ordre : Claudia Bernier, Joanie Guillemette, Josée Rossignol, Geneviève Béliveau, Marie-Julie Tschiember, Louis-Philippe Baril, Eric Verrier, Francois Martin, Dominic Vallières, Maryse Morel, Pierre Desrosiers, Kathleen St-Louis et Stéphane Thibault.

 

Source :   Marie-Julie Tschiember

                mjtdg@fondationreneverrier.com,  

                819.477.3044

Une première activité qui donne le ton à cette saison historique !

(CCID,Drummondville – 08 septembre 2014) C’est ce lundi qu’a eu lieu le tant attendu Coquetel de la rentrée CAE Drummond de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID), où près de 250 personnes s’étaient rassemblées sur le pas de l’Église St-George au cœur du centre-ville. Vers 17 h 00, la cloche fût retentit et les participants accueillis solennellement au son d’une symphonie de cornemuse par une haie d’honneur composé de cinq membres du 6e bataillon du Royal 22e Régiment.

 

Tous réunis à l’intérieur de l’Église, les invités ont pu assister notamment au dévoilement de la nouvelle programmation de l’année qui promet d’être historique. Par la suite, les participants ont poursuivi la soirée à l’extérieur, sous un chapiteau, où bouchées et coquetel étaient servis. Membres, nouveaux membres, ainsi que le conseil d’administration et l’équipe de la permanence ont pu profiter de l’occasion pour réseauter dans une ambiance conviviale.

 

Rappelons que la CCID a choisi de faire vivre le lancement de sa saison sous une note historique afin de souligner d’une part, le 200e anniversaire de la fondation de Drummondville, mais aussi, afin de marquer une année importante, une année de renouveau pour la Chambre qui fête ses 112 ans.

 

La saison d’activités 2014-2015 de la CCID s’annonce d’ailleurs bien remplie. En plus des activités récurrentes de la CCID, soit le Gala des Napoléon; le 1er novembre, le coquetel des Bâtisseurs; le 26 janvier, le souper du maire de Drummondville, M. Alexandre Cusson, le 25 mars et le Tournoi de golf /Cyclo-tour; le 3 juin,  la saison d’activité sera marquée par la visite d’invités de renom, dont, la Ministre de la Justice et procureure générale et également Ministre responsable de la condition féminine; Mme Stéphanie Vallée, la présidente de L’Union des municipalités du Québec et mairesse de Sainte-Julie; Mme Suzanne Roy,  le 1er vice-président, section Québec, de la Caisse de dépôt; M. Christian Dubé, la présidente du Conseil du statut de la femme; Mme Julie Miville-Dechêne et le maire de la Ville de Québec; M. Régis Labaume. La programmation des activités est disponible en ligne au www.ccid.qc.ca.

 

À propos de la CCID

La chambre de commerce et d’industrie de Drummond est vouée à l’essor d’une économie solide, viable et durable favorisant le mieux-être des membres de sa collectivité. Par ses prises de position, la chambre défend les intérêts collectifs de la ville de Drummondville et de la MRC de Drummond et joue un rôle dynamique de concertation pour faire progresser les dossiers prioritaires liés à la croissance économique et à l’amélioration de la qualité de vie en région. Elle est au service de ses membres et leur permet de consolider leur réseau de contacts et de s’exprimer sur diverses tribunes.

 

 

—30—

 

Source :

Julie Thomassin

Coordonnatrice communication et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

jthomassin@ccid.qc.ca