Drummondville

Coquetel des bâtisseurs 2015 de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

 

MME FRANCINE RUEST-JUTRAS intronisée

au Temple de la renommée des affaires et LE THÉÂTRE D’ÉTÉ DE GILLES LATUPLIPPE  honoré par le « Prix Jean-Claude-Milot »

 

(Drummondville, le 27 janvier 2015) — Hier soir, devant près de 300 personnes du milieu des affaires, Madame Francine Ruest-Jutras a été intronisée au Temple de la renommée des affaires de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID). Cette cérémonie annuelle, devenue une activité incontournable, se déroule depuis 1996 à l’Hôtel & Suites Le Dauphin, dans le cadre du Coquetel des bâtisseurs.

 

La cérémonie rendant hommage à Madame Ruest-Jutras, accompagnée pour l’occasion des membres de sa famille, a été marquée par de nombreux témoignages de reconnaissance envers cette personnalité marquante pour notre collectivité. Tous ont souligné, à leur façon, les multiples réalisations accomplies au cours de son impressionnante carrière.

 

Madame Ruest-Jutras succède ainsi à Monsieur Jean-Yves Milot et à 25 autres bâtisseurs, tous représentés par un encadrement installé en permanence dans la « galerie des bâtisseurs », au rez-de-chaussée de l’Hôtel & Suites Le Dauphin. Rappelons que le Temple de la Renommée des affaires de la CCID vise à reconnaître des gens qui ont contribué de façon significative à l’évolution de la collectivité drummondvilloise.

 

Par ailleurs, la cérémonie a également permis à Mesdames Geneviève et Caroline Milot copropriétaires de l’Hôtel & Suites le Dauphin de faire connaître le récipiendaire 2015 du « Prix Jean-Claude-Milot ». Cet honneur est remis chaque année par la direction de l’Hôtel & Suites Le Dauphin à une personne, un organisme ou une institution, dont l’action a entraîné des répercussions importantes dans le domaine du tourisme pour notre région.

 

Cette année, le « Prix Jean-Claude-Milot » a été décerné au Théâtre d’été de Gilles Latulippepour sa contribution significative au développement du tourisme dans notre région.  « Derrière cette institution de renommée se trouve également un homme d’exception qui aura marqué des générations de Québécois par son humour, ses œuvres et sa personnalité unique », ont tenu à mentionner Mesdames Milot, avant de remettre le prix au fils de M. Latulippe, M. Olivier Latulippe. Cette reconnaissance était accompagnée d’une magnifique œuvre originale intitulée «P’tits pêcheurs, gros poissons » et signée de Mme Ginette Laplante, artiste de la région.

 

Comme le veut la tradition, la cérémonie fut suivie d’un coquetel dînatoire des plus relevés concocté par l’équipe de l’Hôtel & Suites Le Dauphin.

 

L’organisation de ce coquetel, le plus important tenu annuellement par la Chambre, est rendue possible grâce à la collaboration de Desjardins entreprises – Drummond, de Promutuel Assurance Drummond ainsi que de l’Hôtel & Suites Le Dauphin.

 

– 30 –

 
   

 

Pièces jointes : Photos de la soirée / Crédit photo : Frédéric Côté

Photo 1 :

Intronisation de Mme Ruest-Jutras au Temple de la renommée des affaires de la Chambre de commerce et d’industrie Drummond

Mme Ruest-Jutras est accompagnée des partenaires majeurs, Mme Guylaine Romanesky, directrice générale de Promutuel Assurance Drummond et Mme Josée Turgeon, directrice générale de Desjardins entreprises – Drummond, Mesdames Geneviève et Caroline Milot, copropriétaires de l’Hôtel & Suites Le Dauphin, ainsi que M. Luc Gaudreau, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond.

 

Source :

Julie Thomassin

Coordonnatrice communication et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca

Neuf personnalités publiques montent sur scène pour la Fondation du Cégep de Drummondville

 

Leurs talents méconnus sortiront de l’ombre lors de la
soirée-bénéfice Cocktail et culture, le 19 mars

 

Drummondville, le 14 janvier 2015 – René Lamothe, Jean-François Houle, Dominic Laramée, Luc Pellerin, Claude Proulx, Pascal Allard, Carl Patry, Jean-François Morin et Chantal Soucy monteront sur la scène de la salle Georges-Dor, le 19 mars prochain, dans le cadre de la soirée-bénéfice Cocktail et culture. Ils mettront alors leurs talents musicaux à profit dans le but d’amasser des fonds pour la Fondation du Cégep de Drummondville.

 

La soirée sera animée par nul autre que Patrick Groulx qui, comme nos artistes, partage sa vie professionnelle avec sa passion pour la musique et son groupe « Pat Groulx et les bas blancs ».

 

Accompagnés par des étudiants du Département de musique du collège, nos artistes, réunis sur scène pour un soir seulement, interprèteront des extraits musicaux connus de tous, avec la même passion que celle qui les anime dans leur vie professionnelle. Le spectacle sera précédé d’un cocktail où les convives pourront prendre l’apéro dans une ambiance feutrée.

 

« Le Cocktail et culture de la Fondation est devenu une tradition, a commenté la directrice générale du Cégep de Drummondville, Brigitte Bourdages. Nous sommes privilégiés de compter sur un partenaire de choix comme la Fondation, une organisation dynamique et créative. Nous aurons droit à un spectacle relevé grâce à la générosité de nos artistes. J’ai bien hâte de les voir sur scène et j’invite particulièrement les gens d’affaires à venir découvrir leurs multiples talents. »

 

Réunis au Clovis pour le lancement officiel de la soirée, les artistes ont généreusement accepté de partager quelques confidences à propos de leur passion parfois insoupçonnée.

 

« J'ai vu un de mes amis jouer de la guitare et ça m'a donné le goût d'essayer, a révélé René Lamothe, directeur général de la Caisse Desjardins de Drummondville. Même si j’ai surtout joué pendant mon adolescence, je n’ai jamais cessé d’aimer la guitare. »

 

Dominic Laramée, optométriste, pianote depuis l’âge de 6 ans.  « Je le fais pour le plaisir. Je chante aussi dans deux chœurs. Le chant est une passion, car, peu importe où je suis, j’ai toujours ma voix avec moi! », a-t-il lancé.

 

«C’est dans mon ADN; c’est aussi mon oxygène, a déclaré Jean-François Houle, avocat. Mon père dirigeait un ensemble vocal. Très tôt dans ma vie, j’ai vécu des expériences de scène variées qui m’ont grandement valorisé et je continue d’explorer cet univers.»

 

Pour sa part, Luc Pellerin croit qu’il y a un instrument pour chaque occasion. « Les cours de piano m’ont offert une base musicale. Ensuite, j'ai été organiste à l'église de mon village et j’animais les soirées de l’âge d’or avec mon accordéon », a partagé l’actuel vice-président exécutif et actuaire désigné chez UV Mutuelle.

 

Le plaisir de partager des moments de pur plaisir est le vecteur qui pousse Claude Proulx, directeur adjoint de la Ville de Drummondville, à jouer de la musique. «La contrebasse m’a permis de joindre des ensembles de musique classique que j’ai particulièrement affectionnés», a-t-il partagé.

 

Aucun de ces artistes n’est un « musicien professionnel ». Ils sont tous connus dans le milieu pour leurs activités professionnelles ou caritatives. Participer à un tel spectacle-bénéfice, devant leurs collègues, parents et amis, dans une salle de spectacle professionnelle de surcroît, leur demande donc beaucoup de courage. À ce titre, la directrice de la Fondation du Cégep de Drummondville, Jacinthe Roberge, est donc très reconnaissante de leur engagement, et assure que les artistes sont prêts à relever ce défi pour « Mettre l’avenir en scène ».

 

« Je suis hautement touchée qu’ils aient accepté de faire ce spectacle pour nous,  a-t-elle commenté. Leur engagement fait notre fierté. On dit souvent que les gens de Drummondville sont généreux, et c’est vrai. Nous en avons ici une autre preuve tangible, encore plus personnelle, et ce sont nos étudiants qui en sont les premiers gagnants. »

 

1 million $ remis au collège

 

La Fondation du Cégep de Drummondville a la noble mission d’assurer que le collège demeure une maison d’enseignement supérieur de grande qualité, reconnue pour la réussite de ses étudiants, pour son innovation et pour sa dimension humaine.

 

« Au cours des quatre dernières années, la Fondation a démontré qu’elle relevait ce défi avec brio en remettant près de 1 million $ au Cégep de Drummondville et à ses étudiants, a rappelé Patrick Boissonneault, président du conseil d’administration de la Fondation. Ces sommes ont servi à moderniser les équipements et la scène de la salle Georges-Dor, à faire l’acquisition d’équipements à la fine pointe de la technologie, à construire un gymnase et à constituer un programme de bourses diversifié et généreux pour les étudiants. Nous avons tenu promesse et nous en retirons une très grande satisfaction. »

 

Les billets en vue d’assister à cet événement-bénéfice incontournable sont en vente dès maintenant, au coût de 100 $, sur le site Web de la Fondation du Cégep de Drummondville (www.cdrummond.qc.ca/fondation) ou en téléphonant à la Fondation au 819-478-4671 poste 8120.

 

 

-30-

 

 

Source :               Jacinthe Roberge, directrice
                               Fondation du Cégep de Drummondville
                               819-478-4671, poste 8110
                               819-314-1666 (cellulaire)
                               jacinthe.roberge@cegepdrummond.ca
                               www.cdrummond.qc.ca/fondation

Hommage à Mme Francine Ruest-Jutras

 

À ne pas manquer : le coquetel des bâtisseurs du 26 janvier prochain

 

(Drummondville, le 14 décembre 2015) La prestigieuse cérémonie annuelle d’intronisation au Temple de la renommée des affaires de la Chambre de Commerce et d’industrie de Drummond (CCID) aura lieu le 26 janvier prochain à l’Hôtel & Suites Le Dauphin de Drummondville dès 17 h. Mme Francine Ruest-Jutras, ex-mairesse de Drummondville sera la 26e personne à se voir décerner le titre de bâtisseur. La cérémonie d’intronisation sera suivie d’un coquetel dînatoire des plus relevé, concocté par l’équipe de l’Hôtel & Suites Le Dauphin, qui année après année impressionne ses convives par la qualité et l’originalité des mets servis. 
 
Rappelons que le Coquetel des bâtisseurs sera aussi l’occasion pour les propriétaires de l’Hôtel & Suites Le Dauphin, de dévoiler le récipiendaire du «Prix Jean-Claude-Milot 2015». Ce prix est remis annuellement par la direction de l’Hôtel, en collaboration avec la CCID, à une personne, ou un organisme, dont l’action a apporté des retombées significatives pour le tourisme dans la région au cours de l’année précédente.
Les membres de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond et la population sont invités à participer en grand nombre à cet évènement annuel. L’inscription s’effectue directement en ligne au www.ccid.qc.ca. Pour des informations supplémentaires, veuillez communiquer avec l’équipe de la CCID au  819-477-7822.
 
 
—30—
 
 
 
P.j. Image : Photo de Mme Ruest-Jutras
 
 
 

 

La présidente du Conseil du statut de la femme de passage à Drummondville

 

La place des femmes dans les conseils d’administration
 
(Drummondville, le lundi 5 janvier 2014) Le comité Affaires au féminin de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) recevra une invitée prestigieuse lors d’un dîner-conférence le mercredi, 14 janvier prochain dès 11 h 45 à l’Hôtel & Suite Le Dauphin de Drummondville. Mme Julie Miville-Dechêne, présidente du Conseil du Statut de la femme sera de passage pour parler de la place des femmes dans les conseils d’administration des entreprises québécoises, une préoccupation pour cet organisme depuis de nombreuses années. 
 
Encore aujourd’hui, les statistiques démontrent que nous sommes loin de la parité entre les sexes au sein des organisations, tous les secteurs d’activités confondus. Lors de sa conférence, Mme Miville-Dechêne présentera davantage la mission du Conseil du statut de la femme et nous parlera plus particulièrement de l’importance de favoriser l’accès aux femmes dans les postes de pouvoir. Cette conférence pourrait donc intéresser tous les organismes qui sont gérés par un conseil d’administration, car ce sont les premiers à pouvoir se mobiliser pour obtenir une plus grande diversité des sexes en matière de gouvernance. 
 
Ce sujet s’intègre parfaitement avec la thématique de la saison du comité Affaires au féminin qui s’intitule cette année : « Prendre sa place au féminin » et dont la mission est notamment de favoriser la représentativité des femmes dans la gestion des organisations, de favoriser le développement de l’entrepreneuriat au féminin et de promouvoir l’implication sociale des femmes. 
 
Le comité Affaires au féminin de la CCID vous invite à vous inscrire en ligne au www.ccid.qc.ca à cette conférence, ouverte à tous, le 14 janvier prochain dès 11 h 45 à l’Hôtel & Suite Le Dauphin de Drummondville.
 
 
 
 
—30—
 
 
 
P.j. Image : Photo de la présidente du Conseil du statut de la femme, Mme Julie Miville-Dechêne
 
 
Source :
Julie Thomassin
Coordonnatrice communication et marketing
Chambre de commerce et d’industrie de Drummond
Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca
 

Le ministre Jacques Daoust en conférence le 9 décembre à la CCID

 

La vision économique du gouvernement du Québec : une approche de partenaire
 
 
(Drummondville, 2 novembre 2014) Le ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations (MEIE), M. Jacques Daoust sera de passage à Drummondville lors d’un dîner-conférence présenté par les Comptables professionnels agréés de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CPA) et organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec (CCICQ) et la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs et Érables (CCIBFE), le 9 décembre prochain au Best Western PLUS Hôtel Universel, dès 11 h 45. M. Daoust y présentera les grandes lignes de la vision économique du gouvernement du Québec. 
 
 
Homme d'affaires, administrateur et homme politique québécois, Jacques Daoust a occupé le poste de président et chef de la direction d’Investissement Québec (IQ) et de ses filiales de 2006 à 2013. Il est élu député libéral de Verdun lors de l'élection générale québécoise de 2014 .
 
 
Pour en savoir plus sur la vision économique du gouvernement du Québec, la CCID et ses collaborateurs invitent les entreprises à s’inscrire en ligne au www.ccid.qc.ca pour assister à ce dîner-conférence. Pour plus de détails, veuillez communiquer avec la CCID au 819-477-7822.
 
 
 
 
—30—
 
 
P.j. Image : Photo de M. Jacques Daoust
 
 
Source :
Julie Thomassin
Coordonnatrice communication et marketing
Chambre de commerce et d’industrie de Drummond
Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca

2e édition du 5 à 7 Fenêtre sur une membre du comité Affaires au féminin de la CCID

Venez rencontrer une femme qui s’implique socialement !
 
 
(Drummondville, le 4 novembre 2014) Le comité Affaires au féminin de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) invite les gens à participer à la deuxième édition d’une nouvelle formule de 5 à 7 intitulé : Fenêtre sur une membre qui aura lieu le mercredi, 3 décembre prochain. L’hôtesse de la soirée, Mme Geneviève Verrier, présidente directrice générale d’ALPHA Assurances, accueillera ses convives dans son entreprise et les entretiendra notamment sur son cheminement professionnel et sur un aspect important de sa vie : l’implication active dans la communauté. 
 
 
Mme Verrier, qui a développé en 2010 un Programme de participation à la communauté chez ALPHA Assurances, croit profondément que les entreprises, quelque soit leur taille peuvent jouer un rôle actif et faire la différence dans leur communauté. Le 5 à 7 du 3 décembre lui offre l’opportunité de témoigner de son engagement dans le milieu et d’inspirer les femmes à faire de même. Sous une ambiance conviviale avec coquetel et bouchées, cette soirée sera l’occasion de mettre de l’avant les valeurs d’implication et de dévouement et de reconnaître les femmes qui y adhèrent.
 
 
Cette année, le comité Affaires au féminin de la CCID a choisi d’axer la thématique de la saison sur « Prendre sa place au féminin » pour ainsi favoriser l’épanouissement professionnel des femmes d’affaires de la région et reconnaître leur importance et leur mérite. « Le message que nous voulons lancer à toutes ces femmes est : venez prendre votre place et soyez des modèles d’audace et de persévérance pour les autres femmes qui aspirent à être entrepreneures », ajoute Véronik Bordeleau, responsable du comité.
 
 
Le comité Affaires au féminin vous invite à vous inscrire en ligne au www.ccid.qc.ca à cette deuxième activité de la saison, ouverte à tous, le 3 décembre prochain dès 17 h au 430 rue Saint-Georges à Drummondville. Mentionnons que la moitié des profits de la soirée seront remis à un organisme de la région dans lequel Mme Verrier est impliquée, soit le Centre de pédiatrie sociale en communauté « Les petits bonheurs », qui vise à soutenir les enfants et les familles à risque ou en situation de vulnérabilité.
 
 
 
 
 
 
—30—
 
P.j. Image : Logo Affaires au féminin
 
Source :
Julie Thomassin
Coordonnatrice communication et marketing
Chambre de commerce et d’industrie de Drummond
Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca
 

La tournée des régions de l’UMQ s’arrête à Drummondville le 19 novembre

 

Maintenant, ensemble : le Québec sur la voie du changement !
 
(Drummondville, le lundi 4 novembre 2014) La présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et mairesse de Sainte-Julie sera de passage à Drummondville à l’occasion d’un dîner-conférence sur l’avenir des municipalités du Québec. Organisée par la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond, l’activité aura lieu le 19 novembre prochain, dès 11 h 45, à l’Hôtel & Suites Le Dauphin de Drummondville. À titre de conférencière, Mme Roy fait présentement la tournée des régions pour discuter des grandes réformes annoncées et en voie de réalisation.
 
 
Le gouvernement du Québec a décidé de s’inspirer du Livre blanc municipal publié par l’UMQ et d’amorcer ces changements dans le monde municipal prenant ainsi un tournant historique au bénéfice des personnes et des entreprises.
 
 
« Le Québec est sur la voie d’un changement. Ce changement, c’est la prise en main, pleine et consciente de nos défis économiques, sociaux et financiers. Au cœur cette transformation, se trouve un partenariat Québec-municipalités fondées sur de nouvelles bases. Le développement du Québec et de ses régions doit se faire dans l’exercice des meilleures compétences et dans la convergence des moyens. Le Québec n’a pas de ressources à gaspiller et il est grandement temps de réformer les façons de faire pour plus d’efficience, de transparence et d’imputabilité », affirme Mme Roy.
 
 
La Chambre de commerce et d’industrie de Drummond invite les gens à s’inscrire à ce dîner-conférence via le formulaire disponible au www.ccid.qc.ca. À noter qu’il est possible de réserver une table pour huit personnes. Pour plus de détails, veuillez communiquer avec l’équipe de la permanence au 819 477-7822.
 
 
 
 
 
 
—30—
 
 
 
P.j. Image : Photo de Mme Suzanne Roy, présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie
 
 
Source :
Julie Thomassin
Coordonnatrice communication et marketing
Chambre de commerce et d’industrie de Drummond
Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca
 
 
 

Soirée grandiose et dévoilement des lauréats

Le Gala des Napoléon 2014 de la CCID

« J’irai au bout de mes rêves ! »

 

(Drummondville, le dimanche 2 novembre 2014)Hier soir, à la Maison des Arts Desjardins Drummondville s’est tenu le plus grand évènement de l’année de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID); le Gala des Napoléon 2014 où près de 600 personnes s’étaient réunies pour célébrer l’excellence la communauté d’affaires de Drummondville et assister à une soirée des plus festives sous le thème « J’irai au bout de mes rêves ».

 

Le spectacle animé pour une deuxième année consécutive par M. François Maranda présentant les finalistes et lauréats entrecoupés de prestations artistiques a permis de décerner notamment le convoitée prix « Distinction » au Marché public de Drummondville, coopérative offrant des produits locaux et s’étant particulièrement démarqué au courant de la dernière année. À titre d’entreprise de l’année, Le Marché public s’est vu remettre une magnifique œuvre de l’artiste drummondvilloise Catherine Fagnan.

 

Dans la catégorie « Personnalité de l’année 2014 » où se retrouvaient cinq finalistes, le conseil d’administration de la CCID a choisi de décerner les honneurs à Me Germain Jutras, avocat plaideur chez Jutras et Associés, Avocats. Activement impliqué dans le milieu et dévoué à la cause des Avocats au Québec, Me Jutras a notamment reçu le mérite du Barreau d’Arthabaska 2014.

 

Mme Hélène Tremblay directrice des ressources humaines de la Caisse Desjardins de Drummondville récolte le prix « Meilleur coach ». Reconnue par les gens de son équipe comme étant une gestionnaire ouverte et respectueuse, Mme Tremblay s’est démarquée en instaurant plusieurs programmes visant la mobilisation du personnel et l’amélioration du climat de travail.

 

M. Jeffrey Gallant, explorateur scientifique et Mme Caroline Tanguay pathologiste judiciaire, tous deux originaires de Drummondville et s’illustrant au Québec par leurs accomplissements ont pour leur part été intronisés au titre d’ambassadeurs de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond, succédant ainsi à Mme Renée Martel et M. Alexandre Debs reconnus au même titre lors du précédent gala.  

 

Le « Coup de cœur de l’année », nouveau prix visant à mettre en lumière l’exceptionnelle contribution d’un organisme de la MRC de Drummond a été remise à la Maison René-Verrier pour la réalisation d’un grand rêve à l’origine de sa création; celui de la construction d’une maison de soins palliatifs.

 

Un spectacle haut en couleur et un après-gala festif !

Marie-Pierre Simoneau de la Maison des Arts Desjardins Drummondville et Magalie Nadeau de Signé François Roy à la direction artistique entourée des équipes techniques de Cogeco et de la Maison des arts Desjardins a livré une soirée à la hauteur des attentes. L’après-gala se déroulant dans l’Espace Soprema aura permis à tous les convives de célébrer dans une ambiance festive, avec musique et coquetel dînatoire.

 

La réalisation du Gala des Napoléon de la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond est rendue possible grâce à la participation financière des nombreux collaborateurs dont les partenaires PLATINE, associés aux cinq catégories : TC média, Deloitte, Assuraction Cabinet de services financiers et Desjardins Entreprises-Drummond.

 

La CCID tient également à remercier les partenaires OR; Cogeco Solutions d’affaires, FBL S.E.N.C.R.L. Société de comptables professionnels agrées, la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Service aux entreprises de la CSDC, ainsi que les partenaires ARGENT; Signé François Roy, la société de développement économique de Drummondville, Demers Pelletier Architectes, le Service aux entreprises du Cégep de Drummondville, le Groupe d’assurances Verrier, Raymond Chabot Grant Thornton et Jutras et Associés, Avocats pour leur contribution.

 

Des hommages reviennent également à tous les artisans qui ont pris part au volet artistique de la soirée, ainsi qu’à tous ceux qui travaillent de près ou de loin à la réalisation de cette soirée d’envergure.

 

Mme Magalie Houle, présidente du Gala et M. Luc Gaudreau, président de la CCID se disent très satisfaits de cette édition du Gala des Napoléon qui a permis, une fois de plus, de célébrer la réussite des gens d’affaires d’ici et de reconnaître leur créativité, leur détermination et leur leadership. Félicitations à tous les finalistes et lauréats !

 

À propos de la CCID

La chambre de commerce et d’industrie de Drummond est vouée à l’essor d’une économie solide, viable et durable favorisant le mieux-être des membres de sa collectivité. Par ses prises de position, la chambre défend les intérêts collectifs de la ville de Drummondville et de la MRC de Drummond et joue un rôle dynamique de concertation pour faire progresser les dossiers prioritaires liés à la croissance économique et à l’amélioration de la qualité de vie en région. Elle est au service de ses membres et leur permet de consolider leur réseau de contacts et de s’exprimer sur diverses tribunes.

 

 

—30—

 

Source :

Julie Thomassin

Coordonnatrice communication et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

Adresse courriel : jthomassin@ccid.qc.ca

Bonjour le travail en silo, au revoir la cohésion économique et sociale régionale !

Québec, le 29 octobre 2014 – S’appuyant sur un historique de 30 ans de concertation et de développement régional, le Réseau des conférences régionales des élus (CRÉ) questionne l’orientation que s’apprêterait à prendre le gouvernement du Québec de saborder les Conférences régionales des élus ou de transférer leurs responsabilités vers les municipalités régionales de comté (MRC). Loin d’être un simple allègement de structures, il s’agit d’une remise en question de la reconnaissance régionale et une attaque directe à leur cohésion économique et sociale.

 

Si le gouvernement persiste dans cette position, la population de toutes régions en fera les frais. Ensemble les CRÉ gèrent plus d’une centaine d’ententes spécifiques qui permettent au gouvernement d’ajuster ses interventions pour tenir compte des disparités et des spécificités régionales. Elles constituent des outils précieux pour éviter le mur à mur.

 

Ces ententes touchent la persévérance scolaire, les conditions de vie des ainés, l’économie sociale, la présence des femmes dans les lieux décisionnels, la relève, la culture, l’immigration, le transport, le développement communautaire ou l’environnement. D’aucuns ont conclu, hâtivement, à l’éparpillement. C’est au contraire le résultat d’une approche globale du développement, plutôt qu’en silo, basée sur la concertation et la contribution de l’ensemble des acteurs du développement. Les résultats des dix dernières années le montrent bien, les CRÉ mobilisent plusieurs milliers de partenaires, chacune des régions profitant de leurs expertises, de leurs ressources et de leur dévouement bénévole. Concrètement, chaque dollar investi par le Fonds de développement régional (FDR), géré par les CRÉ, est quintuplé par l’ajout des contributions des partenaires.

 

Par médias interposés, nous assistons au retour d’une position centralisatrice. Entre une structure unique, centrée à Québec et une décentralisation vers les 87 MRC, 14 villes et agglomérations, les conférences régionales des élus sont une solution intermédiaire efficace et efficiente : suffisamment proches des milieux pour en bien connaître les besoins, suffisamment regroupées et concertées pour agir avec efficacité.

 

Les CRÉ, qui sont les seules instances regroupant à la fois les élus municipaux et les partenaires socioéconomiques de leur région, s’inquiètent de la tendance qui semble se dessiner du côté de Québec de vouloir supprimer la présence des représentants socioéconomiques. Depuis 10 ans, les communautés régionales ont tissé des liens solides et bâti un partenariat exemplaire entre les différents acteurs. Il ne peut être balayé du revers de la main au nom d’un concept d’imputabilité réduit à sa plus simple expression.

 

L’absence d’une instance porteuse de la vision régionale nous ramène à une approche de travail en silo. « Ce n’est pas vrai qu’une région va se mettre à travailler en silo après tant d’années à essayer de défaire cet élément-là », affirme monsieur Jacques Demers, président de la CRÉ de l’Estrie, dans un article de La Tribune. « Nous en reviendrons à du saupoudrage de fonds et occasionnerons une fragmentation des forces vives d’une région», souligne monsieur Jean-Maurice Matte, président de la CRÉ de l’Abitibi-Témiscamingue.

 

Enfin, si le gouvernement est sérieux dans sa volonté de préserver les missions de concertation et de développement régional, il ne peut songer à réduire les fonds qu’il y consacre. Or, 90 % du FDR va directement vers la population. Sans le financement requis, des choix déchirants devront être faits et plusieurs organisations actuellement soutenues par le FDR seront laissées pour compte.

 

À propos des conférences régionales des élus
Les conférences régionales des élus (CRÉ) agissent à titre d'interlocuteurs privilégiés du gouvernement en matière de développement régional pour le territoire ou la communauté qu'elles représentent. Elles sont formées en vertu de la Loi sur le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire et ont pour mission de contribuer au développement économique, social, culturel et communautaire de leur région respective.
 
 
 
- 30 -
 
 
 
 
Renseignements
Mylène Bédard
Conseillère stratégique
Réseau des conférences régionales des élus
418 529-8475 poste 269
mylene.bedard@reseaucre.ca

Le Premier VP, Christian Dubé, dévoilera la nouvelle stratégie d’investissement

 

(Drummondville, le mercredi 29 octobre 2014) Nouvellement nommé à titre de premier vice-président de la Caisse de dépôt et placement du Québec, M. Christian Dubé sera de passage à Drummondville lors d’un dîner-conférence organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Drummond (CCID) en collaboration avec la Société de développement économique de Drummondville (SDED) et la Jeune Chambre de commerce de Drummond (JCCD), le 27 novembre prochain à l’Hôtel & Suites Le Dauphin de Drummondville, dès 11 h 45. À titre de conférencier, M. Dubé dévoilera la nouvelle stratégie d’investissement de la Caisse qui vise à dynamiser l’économie du Québec en favorisant le développement et la croissance des entreprises québécoises.

 

Cette stratégie prévoit notamment d’accompagner les sociétés du Québec à l’étranger, de faciliter la relève des PME établies et de développer une nouvelle génération d’entrepreneurs. La Caisse de dépôt et placement du Québec est un investisseur de long terme qui gère des fonds provenant surtout de régimes de retraite et d’assurance publics et parapublics. M. Dubé est à l’affut des meilleures occasions d’investissement pour appuyer les entreprises les plus prometteuses, notamment celles de la région du Centre-du-Québec.

 

« La Caisse est fière souligner l’importance des PME comme moteur de l’économie québécoise et prévoit de nombreuses actions pour stimuler et soutenir leur croissance. » Mon passage à Drummondville me permettra de m’adresser à une communauté d’affaires dynamique au point de vue entrepreneurial et qui bénéficiera assurément de cette stratégie d’investissement. », affirme M. Dubé.

 

Pour en savoir plus sur la nouvelle stratégie de la Caisse au Québec, la CCID ainsi que ses collaborateurs invitent les entreprises à s’inscrire en ligne au www.ccid.qc.ca pour assister à ce dîner-conférence. Pour plus de détails, veuillez communiquer avec la CCID au 819-477-7822.

 

 

 

—30—

 

P.j. Image : Photo de M. Christian Dubé

 

Source :

 Julie Thomassin

Coordonnatrice communication et marketing

Chambre de commerce et d’industrie de Drummond

819 477-7822 

 

Francis Jutras

Responsable des communications

Société de développement économique de Drummondville

819 477-5511