Saint-Hyacinthe

Volet local du Défi OSEntreprendre – La MRC des Maskoutains dévoile les gagnants

DSC_4038_gagnants - jurySaint-Hyacinthe, le 6 avril 2017 – La MRC des Maskoutains a dévoilé jeudi le nom des entreprises qui remportent un prix dans le cadre de la 19e édition locale du Défi OSEntreprendre. Maître d’œuvre du concours qui vise les entrepreneurs à l’œuvre sur le territoire de la MRC, l’équipe de Développement économique de la MRC (DEM) a pu compter sur la collaboration de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, d’Espace Carrière, de Desjardins et de Saint-Hyacinthe Technopole. Seize dossiers de candidature ont été soumis aux membres du jury dans le cadre de cette édition, soit sept de plus que l’an passé.
« Nous nous réjouissons de l’engouement provoqué par le concours cette année. Les nouveaux entrepreneurs de la région font preuve d’audace en « osant entreprendre ». Pour ce faire, ils savent qu’ils peuvent compter sur l’équipe de DEM, à l’œuvre à Saint-Hyacinthe comme dans les seize municipalités rurales du territoire », a mentionné Mme Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains, après le dévoilement des gagnants du volet local.
« Se démarquer lors du Défi OSEntreprendre donne une belle visibilité à notre entreprise naissante et établit sa crédibilité auprès de nos pairs et du grand public. Ce fut un moment marquant pour idos42.2 et j’étais honorée d’être porte-parole de la présente édition. Félicitations aux gagnants et bon succès pour la suite », a lancé Mme Isabelle Dos Santos, présidente d’honneur de l’édition locale lors du dévoilement des gagnants.
Parmi les seize entreprises finalistes dans le volet Création d’entreprises, six ont vu leur projet récompensés par le jury de sélection formé de représentants des partenaires du milieu. Les projets méritants se sont démarqués par la qualité de leur dossier de présentation, leur originalité, le réalisme des informations présentées, leur viabilité à long terme, leurs répercussions sociales, sociétales et environnementales, de même que leur contribution au développement du milieu.
Ces entrepreneurs représenteront la région maskoutaine lors de la finale régionale qui aura lieu le 27 avril, à Mont-Saint-Grégoire.
La MRC des Maskoutains tient à remercier les membres du jury pour le professionnalisme dont ils ont fait preuve dans le cadre de ce mandat, de même que les entrepreneurs qui ont déposé une candidature dans le cadre de la finale locale 2017. Elle leur souhaite le meilleur des succès. Voir document en annexe pour obtenir la liste des lauréats.
– 30 –

 

Crédit photo : Les Studios François Larivière.

Les lauréats de la 19e édition locale du Défi OSEntreprendre ainsi que les membres du jury.

Légende : Dans la première rangée, de gauche à droite, Louise Desautels et Nadia Collard, de la Librairie L’Intrigue, Claudy Tessier et Jessica Boutin‑Dorion, de la Boutique Champagne inc. ainsi que Francis Rajotte, d’Aspirateur FR.  Deuxième rangée : Catherine Robillard, du Centre d’amusement Maskarade, François Asselin, d’Oxilia inc., Martine Boulais, de l’Atelier Boutique Ti-Oizo et Jean-Marc Rochefort, de Solar‑O‑Matic Technologies.

Les membres du jury : Raymonde Plamondon, maire de Saint-Valérien-de-Milton (2e rangée, à droite), Judith Lussier, de Développement économique de la MRC des Maskoutains, Isabelle Dos Santos, propriétaire de l’entreprise idos 42,2, Éric Devost, d’Espace Carrière, Marc‑Antoine Côté, de Desjardins Entreprises, Claude Rainville, de Saint-Hyacinthe Technopole et Audrey Blouin, de l’entreprise Hop Design et représentante de la Chambre de commerce.

 

24 nouveaux emplois dans la Technopole SAINT-HYACINTHE DEVIENT LE CENTRE NÉVRALGIQUE DES ACTIVITÉS DE SHUR-GAIN POUR L’EST DU CANADA

logo_saint-hyacinthe-technopoleSaint-Hyacinthe, le 7 avril 2017 – La direction de Shur-Gain a annoncé aujourd’hui une importante consolidation de ses activités à son bureau de Saint-Hyacinthe qui deviendra le bureau régional pour l’Est du Canada de cette importante entreprise spécialisée en nutrition animale.
L’annonce a été faite par le directeur général de Shur-Gain pour l’Est canadien, M. Jean-Pierre Picard, ainsi que par le directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, M. André Barnabé, dans le cadre d’une rencontre destinée aux médias.
Ainsi, l’entreprise a procédé à un investissement avoisinant le quart de million de dollars pour l’agrandissement de ses bureaux de la rue Martineau. Cela lui permettra d’y intégrer plus d’une vingtaine de nouveaux employés, dont plusieurs en provenance des installations de Brossard qui ont fermé à la fin février. Les bureaux de la présidence et de la vice-présidence Finances de Nutreco Canada y seront aussi désormais localisés. Au terme de ce processus, dont l’essentiel a déjà été réalisé au cours des dernières semaines, les installations de Saint-Hyacinthe compteront 66 employés.
« Représentant le cœur agricole du Québec, Saint-Hyacinthe représentait un choix évident pour la consolidation de nos opérations pour la région de l’Est. Aussi, nous avons reçu un appui considérable de la part des autorités municipales et de SaintHyacinthe Technopole dans le déploiement de nos projets », a expliqué M. Picard.
Investissement supplémentaire à l’usine de Saint-Hyacinthe En plus de la consolidation de son unité administrative, ce sont plus de 2 millions de dollars qui ont été et qui seront investis pour les années 2016-2017 dans l’amélioration des installations de production de Shur-Gain de la rue Duplessis dans le parc industriel Théo-Phénix.
« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour Saint-Hyacinthe. Voir ainsi une entreprise de l’envergure de Shur-Gain choisir notre région comme un des centres névralgiques de ses opérations au pays est un signal important de la place majeure que nous occupons dans l’industrie agricole et agroalimentaire au niveau national. En comptant sur notre territoire le principal pôle décisionnel d’une entreprise comme Shur-Gain, il y a fort à parier que cela ouvrira la porte à d’autres investissements importants dans ce secteur », a souligné pour sa part M. Barnabé.
À propos de Shur-Gain Shur-Gain est un chef de file reconnu, spécialisé en nutrition animale. Marque de confiance des producteurs agricoles depuis 80 ans, l’entreprise offre toute une gamme de solutions nutritionnelles pour les principales espèces d’animaux d’élevage d’un océan à l’autre du pays et dans les états américains de la Nouvelle-Angleterre. La région de l’Est, forte d’une équipe de plus de 520 employés, reçoit l’appui d’un très vaste réseau de centres de service au Québec et en Ontario.
Le modèle d’affaire de Shur-Gain se démarque par un solide programme de recherche et développement qui donne accès aux producteurs à des solutions innovatrices pour améliorer leur rentabilité et leur productivité dans un contexte durable. Shur-Gain est d’ailleurs la seule entreprise de nutrition animale au Canada à détenir un centre privé de recherche et développement de classe internationale. Il est intéressant de noter que certaines innovations issues de la recherche canadienne sont maintenant utilisées par des producteurs à travers le monde.
Shur-Gain est une entreprise de Nutreco, chef de file mondial spécialisé en nutrition animale et dans l’alimentation des poissons. Les solutions nutritionnelles innovantes offertes par Nutreco contribuent à nourrir des millions de personnes sur la planète grâce à leur mise en marché dans plus de 90 pays.
-30-
Source : Cynthia Chicoine Superviseure aux communications Shur-Gain 1-877-799-5011, poste 2230 Cynthia.chicoine@nutreco.ca
Donovan St-Hilaire Conseiller en communication et marketing Saint-Hyacinthe Technopole (450) 774-9000, poste 1244 sthilaired@st-hyacinthetechnopole.

La Direction générale La MRC des Maskoutains annonce l’embauche de M. André Charron

andre_charron-2017-03-15Saint-Hyacinthe, le 16 mars 2017 – La MRC des Maskoutains est heureuse d’annoncer la nomination de M. André Charron au poste de directeur général. M. Charron, qui possède une solide expérience du monde municipal, succèdera à M. Gabriel Michaud dont le départ à la retraite avait été annoncé en décembre 2016. Son entrée en fonction est prévue le 18 avril.
« Nous serons très heureux d’accueillir notre nouveau directeur général et je suis certaine qu’avec son expérience de la gestion municipale et ses compétences, il pourra contribuer de façon importante au développement de la MRC des Maskoutains », a indiqué Mme Francine Morin, préfet de la MRC.
Originaire de la région, M. Charron bénéficie d’une expérience de plus de 20 ans comme directeur général dans les municipalités de La Présentation, Sainte-Sophie-des-Laurentides, Sainte-Marthe-sur-le-Lac et, jusqu’à tout récemment, à la ville de Chambly.
« M. Charron prendra le relais de M. Gabriel Michaud qui a accompli une brillante carrière dans le monde municipal, a poursuivi Mme Morin. Nous avons eu la chance de profiter de son expertise, de son dévouement et de sa passion pour la chose municipale pendant 16 ans à la MRC et son apport a été inestimable. En mon nom et au nom des membres du conseil, je remercie M. Michaud pour l’excellence de son travail et pour sa contribution à faire de la MRC des Maskoutains une organisation forte, novatrice et proactive qui a su se démarquer et qui continuera de le faire, nous en sommes assurés. Nous souhaitons à M. Michaud une retraite à la hauteur de ses aspirations », a-t-elle affirmé en guise de conclusion.
-30-
Source :
Denyse Bégin Agente de communication MRC des Maskoutains dbegin@mrcmaskoutains.qc.ca 450 768-3001

48 488 $ remis au CISSS de la Montérégie-Est et à des établissements de la région

Saint-Hyacinthe, 14 mars 2017 — Dans le cadre de la tournée provinciale des hôpitaux, les porte-paroles Maxime Landry et Annie Brocoli ont remis 38 303 $ au CISSS de la Montérégie-Est, soit 20 420 $ à l’Hôpital Honoré-Mercier et 17 883 $ à l’Hôtel-Dieu de Sorel. Des octrois ont également été versés à un organisme, à une garderie et à un centre de la petite enfance de la région. À ce jour, un montant de 3 427 310 $ a été attribué en Montérégie afin d’offrir les meilleurs soins aux enfants ainsi qu’une qualité de vie optimale en période d’hospitalisation grâce à l’aménagement d’espaces favorables à leur guérison.

 

Frédérika Grenier, 8 ans, Enfant Soleil de la Montérégie

Frédérika a connu des jours difficiles, au début de l’année 2016, alors qu’elle a dû être opérée à 13 reprises à la suite d’une grave infection : le streptocoque de type A, mieux connu sous le nom de de la bactérie mangeuse de chair. Déterminée et courageuse, elle ne se laisse pas abattre par les épreuves et, aujourd’hui, elle va beaucoup mieux.

 

Les histoires des Enfants Soleil provenant de chacune des régions du Québec seront présentées le 4 juin lors du Téléthon Opération Enfant Soleil, diffusé sur le réseau TVA de 7 h à 22 h, en direct du Centre de Foires d’ExpoCité à Québec.

 

Détail des octrois

 

20 420 $ remis aux installations de la Montérégie-Est, Hôpital Honoré-Mercier

Une somme de 17 232 $ permettra d’acquérir un dispositif d’intubation, deux fauteuils inclinables à applications multiples et deux bilirubinomètres permettant de déterminer le taux de jaunisse chez le nouveau-né. De plus, afin de favoriser le maintien et le retour rapide des nouveau‐nés en région, Opération Enfant Soleil et le ministère de la Santé et des Services sociaux offriront la somme de 1 594 $ chacun pour l’acquisition d’un mélangeur d’air, appareil distribuant un mélange continu d’oxygène et d’air. Depuis 1994, Opération Enfant Soleil a remis 445 747 $ à ce centre.

 

17 883 $ versés aux installations de la Montérégie-Est, Hôtel-Dieu de Sorel

L’octroi remis permettra l’acquisition d’un capnographe/oxymètre qui assure une surveillance simultanée de l’oxygène dans le sang et de la concentration de gaz carbonique, deux pompes volumétriques permettant l’administration plus précise des médicaments, deux pompes pousse-seringue ainsi que quatre thermomètres électroniques avec sonde. Depuis 1992, Opération Enfant Soleil a remis 257 315 $ à ce centre.

 

991 $ versés à la Maison de la Famille de la Vallée du Richelieu

Cette somme provient du Fonds Josée Lavigueur d’Opération Enfant Soleil visant à prévenir la maladie chez les jeunes par l’activité physique. Il servira à l’acquisition d’équipements qui aideront au développement de la motricité et de l’équilibre chez l’enfant, tels que deux tapis de gymnastique, une poutre d’équilibre, un jeu d’escalade, etc. Depuis 2013, cet organisme a reçu 3 078 $ d’Opération Enfant Soleil.

 

3 647 $ remis à la Garderie Les Minis Apprentis-Sages

Cet octroi provenant du Fonds Josée Lavigueur d’Opération Enfant Soleil permettra d’acquérir plusieurs équipements, tels que des vélos, des raquettes, un filet géant et un babimodule. Ceux-ci permettront aux jeunes enfants de bouger plus, de favoriser leur développement global ainsi que leur équilibre. Depuis 2014, cet organisme a reçu 9 379 $ d’Opération Enfant Soleil.

 

 

 

5 547 $ versés au CPE La Douce Couvée

Cet octroi du Fonds Josée Lavigueur permettra l’acquisition d’un parcours moteur et d’un module dans lequel les enfants pourront grimper et se suspendre. Ces équipements permettront aux enfants de relever de nouveaux défis tout en valorisant leur estime.

 

À propos d’Opération Enfant Soleil

Opération Enfant Soleil amasse des fonds pour soutenir le développement d’une pédiatrie de qualité pour tous les enfants malades du Québec. Grâce aux sommes recueillies, des centaines de projets se concrétisent chaque année dans les hôpitaux et les organismes régionaux ainsi que dans les grands centres pédiatriques. Près de 210 millions de dollars ont été remis partout dans la province grâce à la générosité de milliers de Québécois, à l’appui des bénévoles et au dévouement des partenaires. Pour en savoir plus, visitez www.operationenfantsoleil.ca.

 

 

-30 –

 

Source

Stéphanie Boivin

Coordonnatrice, Communications et relations publiques

Opération Enfant Soleil

 

Cellulaire : 418 806-4252

Téléphone : 514 380-2323, poste 202

sboivin@operationenfantsoleil.ca

Prix du mérite économique de la grande région de Saint-Hyacinthe

Prix du mérite économique de la grande région de Saint-Hyacinthe
LES FINALISTES DU GALA CONSTELLATION SONT DÉVOILÉS ET 33 ENTREPRISES SONT EN LICE POUR RÉCOLTER LES HONNEURS
Saint-Hyacinthe, le 13 mars 2017 – Le Gala Constellation 2017 arrive à grands pas et la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe a dévoilé aujourd’hui les entreprises finalistes de cette prestigieuse soirée dédiée aux gens d’affaires maskoutains.
Le concours d’entreprises, qui avait été lancé en janvier dernier, a fait l’objet de quelque 70 mises en candidature qui ont été reçues par autant de sociétés et d’organisations du territoire. Le jury, présidé par Mme Geneviève Poulin de la firme Stratégies immobilières LGP, était composé de sept représentants du milieu économique maskoutain.
« Ce fût une tâche colossale pour l’ensemble des membres du jury de trancher afin de sélectionner les entreprises finalistes de même que les gagnants pour cette édition du Gala. Toutefois, nous avons analysé chacun des dossiers avec beaucoup de rigueur et nous sommes parvenus à un consensus unanime afin d’en dégager les entreprises les plus méritantes. Nous croyons que la cuvée de lauréats 2017 représente un échantillon exceptionnel du dynamisme économique qu’a connu notre région au cours des deux dernières années et des membres de la communauté d’affaires qui en ont été les leaders », a affirmé Mme Poulin.
Ainsi, les finalistes 2017 sont :
Entreprise de service (10 employés et moins) Prix présenté par Desjardins  Clinique d’évaluation et de réadaptation Saint-Hyacinthe  Klic Infosolutions inc.  O.M. Informatique inc.
Entreprise de service (plus de 10 employés) Prix présenté par Cogeco  ACDF architecture inc.  Chic Traiteur  Résidence L’Eau Vive
Événement ou organisation ayant contribué au rayonnement touristique de la région Prix présenté par la MRC des Maskoutains  Foire du livre de Saint-Hyacinthe inc.  Magie de Noël maskoutaine  Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP)
..2

2.
Commerce de détail (10 employés et moins) Prix présenté par la Société de développement Centre-ville de Saint-Hyacinthe  Globe Vision s.e.n.c.  Lingerie Lalonde  Picard, l’apanage du vin
Commerce de détail (plus de 10 employés) Prix présenté par les Galeries St-Hyacinthe  Carrier Harley-Davidson  Centre des arts Juliette-Lassonde  Les Experts de l’entretien
Nouvelle entreprise Prix présenté par Intact Assurance  Idos42.2  Mareiwa Café colombien  Soin sur mesure
Entreprise manufacturière et agroalimentaire (50 employés et moins) Prix présenté par l’Association de la construction Richelieu-Yamaska  Arivac inc.  Idos42.2  Mareiwa Café colombien
Entreprise manufacturière et agroalimentaire (plus de 50 employés) Prix présenté par Saint-Hyacinthe Technopole  La Coop Comax (Coopérative agricole)  Jefo  Produits Neptune
Personnalité d’affaires de l’année (plus de 40 ans) Prix présenté par ACDF Architecture  M. Maamar Achacha, Arivac inc.  Mme Isabelle Dos Santos, Idos42.2  Mme Claire Tremblay, Énergie Cardio Saint-Hyacinthe »dans la catégorie Personnalité d’affaires de l’année (plus de 40 ans).
Personnalité d’affaires de l’année (40 ans et moins) Prix présenté par Chantal Soucy, députée à l’Assemblée nationale  M. Jean-Christian Céré, Casavant Frères s.e.c.  M. Alexandre Marchand, Produits Neptune  M. Olivier Martin, O.M. Informatique inc.
Jeune entrepreneur de l’année Prix présenté par le regroupement Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, ITA Campus Saint-Hyacinthe et le Cégep de Saint-Hyacinthe  M. Olivier Dubois, Klic Infosolutions inc.  Mme Jessika Gardner, ProCheer  M. Alexandre Marchand, Produits Neptune ..3

3.
Prix hors-concours En plus de couronner un lauréat dans chacune de ces catégories officielles, le Gala permettra l’attribution de différents prix prestigieux qui n’ont pas fait l’objet d’appel de candidatures. D’abord, les membres du jury auront la responsabilité de choisir une entreprise, parmi toutes celles du territoire, pour la catégorie spéciale Contribution au développement économique régional. Ce prix spécial est décerné, depuis 2007, afin de souligner une entreprise ou une organisation dont le projet, l’investissement ou la création d’emplois a amené un apport considérable à la croissance de la région. Celui-ci sera attribué par la Ville de Saint-Hyacinthe.
Également, le jury élira, parmi l’ensemble des lauréats, l’entreprise la plus méritante qui recevra le Grand Prix Constellation 2017. Présenté par la Caisse Desjardins de Saint-Hyacinthe, il s’agit du prix le plus important qui sera remis au cours de la soirée.
Finalement, la soirée sera le théâtre de la remise du Prix de la Technopole. Attribué par SaintHyacinthe Technopole pour la première fois en 2001, celui-ci est devenu l’une des récompenses les plus prestigieuses de la région visant à souligner l’apport des étudiants, mais aussi des entreprises, organisations et personnalités au développement de l’industrie et de la science lié à l’agroalimentaire. Traditionnellement, le volet « Entreprise et institution » de ce prix est remis tous les deux ans dans le cadre du Gala.
Formule Le Gala Constellation se tiendra le 25 mars prochain à la Salle Théâtre La Scène. Près de 300 personnes y sont attendues pour une soirée qui se déroulera sous le thème « Saint-Hyacinthe la nuit ». Les participants sont donc conviés à une aventure dans l’imaginaire et l’ambiance de la vie urbaine et nocturne de Saint-Hyacinthe.
« Depuis maintenant plus de 15 ans, le Gala Constellation s’est imposé comme le plus important événement de la région visant à souligner le mérite des entreprises et des entrepreneurs maskoutains. Nous convions donc les membres de la communauté d’affaires à participer à cette grande soirée et à souligner avec nous l’excellence de ceux et celles qui ont été au cœur de notre développement économique », a conclu le président de la Chambre de commerce, M. Simon Giard.
Le Gala sera présenté cette année grâce à la précieuse collaboration de la Caisse Desjardins de Saint-Hyacinthe, de Saint-Hyacinthe Technopole et de la MRC des Maskoutains, partenaires principaux de l’événement. La Chambre de commerce remercie aussi la Ville de SaintHyacinthe, Cogeco, l’Association de la construction Richelieu-Yamaska et Intact Assurance qui ont aussi accepté d’y contribuer.
-30-
Source : Donovan St-Hilaire Conseiller en communication et marketing Saint-Hyacinthe Technopole 450-774-9000, poste 1244

Fabspec poursuit sa croissance avec un projet d’expansion majeur

Fabspec (vue aérienne des installations)

Sorel-Tracy, mercredi 8 mars 2017 – C’est avec fierté que la direction de Fabspec annonce la mise en service d’une ligne de production performante dans l’une de ses trois usines, à SorelTracy en Montérégie, pour réaliser de nouveaux projets en diversifiant son offre de services.
Un nouveau créneau de production En effet, l’entreprise spécialisée en produits mécano-soudés a récemment signé plusieurs contrats importants dans les secteurs des structures lourdes et de l’énergie. Fabspec mise ainsi sur les éléments qui ont bâti sa réputation et son succès depuis plus de quarante ans.
Des investissements majeurs pour l’acquisition d’équipements de pointe Pour réaliser ces commandes, Fabspec vient d’investir plusieurs centaines de milliers de dollars dans de nouvelles stations de travail. Ces équipements de dernière génération, qui constituent un outillage performant, permettront à l’entreprise de répondre aux plus hauts standards de sa clientèle en livrant des produits portant le sceau de qualité FABSPEC, avec une rapidité d’exécution et de livraison remarquable.
Nous embauchons ! Ces opportunités d’affaires nécessitent également une augmentation des effectifs. L’entreprise est activement à la recherche de travailleurs spécialisés pour combler, dès ce printemps, une vingtaine de nouveaux postes de soudage ainsi que des postes techniques spécialisés. Joindre l’équipe Fabspec, c’est relever les défis du dépassement et de l’atteinte de l’excellence !
Une excellente nouvelle Avec cette ligne de production et une équipe qui s’agrandit, Fabspec poursuit donc son essor en consolidant sa position de leader dans son secteur d’activités. Une excellente nouvelle pour l’entreprise et la région de Sorel-Tracy. Chez Fabspec, l’été sera chaud et actif !
– 30 –
Renseignements : Denis Plamondon Directeur des comptes majeurs 450 742-0451, poste 256 denis.plamondon@fabspec.ca
À propos de Fabspec
Fabspec est une entreprise manufacturière qui se spécialise dans la fabrication et l’usinage de pièces de métal de toutes dimensions. Fondée en 1974 et dirigée actuellement par la deuxième génération, ce chef de file fabrique des produits sur mesure et des projets de toutes tailles et complexités, principalement pour les secteurs de l’énergie, la sidérurgie, le minier et la pétrochimie. Comptant sur plus d’une centaine d’employés, Fabspec connaît une croissance, fondée sur la passion, la qualité et l’innovation.
160, rue du Roi, C.P. 130, Sorel-Tracy (Québec) Canada J3P 5N6 fabspec.ca

MEUNERIE CÔTÉ-PAQUETTE S’IMPLANTE À SAINT-HYACINTHE ET ANNONCE UN INVESTISSEMENT DE 30 M$

logo_saint-hyacinthe-technopole

Saint-Hyacinthe le 16 février 2017 – Saint-Hyacinthe Technopole est heureuse de la confirmation par Meunerie Côté-Paquette de la construction de ses nouvelles installations dans le parc industriel Théo-Phénix de Saint-Hyacinthe.
En effet, les dirigeants de l’entreprise, messieurs Mario Côté et Bernard Paquette viennent d’annoncer qu’ils ont choisi la technopole agroalimentaire pour la relocalisation de leurs activités qui avaient été interrompues en février 2015 par un incendie qui avait détruit leurs installations d’Ange-Gardien. Ceux-ci confirmaient ainsi un investissement majeur de l’ordre de 30 millions de dollars à Saint-Hyacinthe. La nouvelle meunerie sera située à proximité du site actuel de la meunerie Shur-Gain.
Messieurs Côté et Paquette mentionnent que ce site a été sélectionné après un processus d’évaluation de plusieurs endroits. « L’emplacement de SaintHyacinthe est le meilleur, notamment parce que la ville de Saint-Hyacinthe est une capitale agroalimentaire où l’on retrouve une concentration dynamique de plusieurs joueurs importants de l’industrie de l’alimentation animale. La proximité avec plusieurs fournisseurs d’intrants et l’accès à une voie ferrée font de SaintHyacinthe un site convoité. De plus, le site de Saint-Hyacinthe est bien situé pour desservir les fermes corporatives et est porteur d’avenir », a spécifié l’entreprise dans son communiqué.
La nouvelle meunerie aura une capacité de 240 000 tonnes et sera munie des équipements les plus modernes. « Nous avons retenu les services de la firme d’ingénieurs SNC Lavalin inc. et de l’entrepreneur général Frare & Gallant de Laval pour nous aider à réaliser la construction. Nous travaillons depuis plusieurs mois sur le projet et les travaux concrets sur le terrain ont débuté le 2 février » a ajouté M. Paquette.
..2

2.
Le directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, André Barnabé, a bien sûr salué cette décision. « De nombreux efforts ont été déployés par notre équipe afin de permettre la réalisation de cet important projet à Saint-Hyacinthe. De concert avec les autorités municipales, nous avons fait en sorte de créer les meilleures conditions d’accueil possible afin que notre milieu puisse bénéficier de cet investissement considérable, des emplois qui y sont associés de même que des retombées économiques de la présence d’une telle entreprise sur notre territoire », a t-il mentionné.
La Meunerie Côté-Paquette est une entreprise familiale, propriété de Mario Côté et Bernard Paquette, impliquée en production porcine et en affaires depuis 1991.
-30-
Source : Donovan St-Hilaire Saint-Hyacinthe Technopole 450 774-9000 poste 1244 sthilaired@st-hyacinthetechnopole.com

Offensive en tourisme d’affaires SAINT-HYACINTHE TECHNOPOLE SATISFAITE DE SA PARTICIPATION AU SALON DE L’INDUSTRIE DU TOURISME D’AFFAIRES

IMG_2757 Saint-Hyacinthe Technopole était présente au salon « Tête-à-tête » d’Ottawa dans le cadre de son offensive pour repositionner notre ville comme principale destination de tourisme d’affaires en région au Québec.
L’organisme faisait ainsi la promotion de nos services et infrastructures d’accueil aux organisateurs de congrès et d’événements à ce salon qui réunit les principaux intervenants de l’industrie du tourisme d’affaires au pays.
« Avec la construction du nouveau Centre de congrès municipal, Saint-Hyacinthe est en voie de redevenir un joueur majeur en matière de congrès et d’exposition au Québec et dans l’est du pays. Notre présence à ce salon nous a permis de faire connaître nos installations actuelles et à venir sur le marché associatif canadien et, de façon plus soutenue, sur le marché ontarien qui représente une de nos cibles marketing », a mentionné la directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole, Nancy Lambert.
La participation à cet événement, qui s’est tenu le 2 février dernier, a permis à SaintHyacinthe Technopole de présenter notre nouvelle offre en matière de tourisme d’affaires à plus de 400 dirigeants d’associations et planificateurs d’événements.
La déléguée commerciale de Saint-Hyacinthe Technopole, Isabelle Compagnat, était notamment accompagnée de Ginette Bardou, directrice générale de l’Association des professionnels de congrès du Québec.
-30-
Source : Donovan St-Hilaire Saint-Hyacinthe Technopole 450 774-9000 poste 1244 sthilaired@st-hyacinthetechnopole.com

Photo – Bas de vignette :

La déléguée commerciale de Saint-Hyacinthe Technopole, Isabelle Compagnat, était notamment accompagnée de Ginette Bardou, directrice générale de l’Association des professionnels de congrès du Québec.

SAINT-HYACINTHE TECHNOPOLE ENTREPREND UNE VASTE TOURNÉE DE VISITES DES COMMERCES

Saint-Hyacinthe, le 19 janvier 2017 – À l’instar de ce qu’elle fait déjà au niveau industriel, Saint-Hyacinthe Technopole entame une vaste tournée de rencontres et de consultation des commerçants du territoire de la ville de Saint-Hyacinthe. Ainsi, l’équipe de conseillers de l’organisme rencontrera, en entrevue individuelle, plus d’une centaine de commerces au cours du prochain mois et recueillera de l’information sur une partie considérable des entreprises commerciales que compte son territoire.
Réalisées pour la première fois cette année, ces rencontres permettront à SaintHyacinthe Technopole de dresser un portrait de la situation actuelle du secteur du commerce de détail, mais aussi d’entendre les attentes et les besoins des entreprises en regard des activités, des programmes et des services qui leur sont offerts.
« Bien qu’il soit impossible de rencontrer les dirigeants des quelque 900 commerces que compte notre territoire, nous avons ciblé des entreprises de différents secteurs et de différentes zones géographiques de la ville pour cette première tournée de visites. Celles-ci seront complétées par une enquête distribuée de façon plus large et qui nous permettra de détenir, dès cette année, une base de données reflétant de la façon la plus exacte possible, la réalité de notre noyau commercial local », a souligné le directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole, Claude Rainville.
Ainsi, le questionnaire mis sur pied permettra de compiler des données sur l’évolution des ventes et des superficies, sur la main d’oeuvre de même que sur l’indice de confiance des commerçants. Pour se faire, Saint-Hyacinthe Technopole compte déjà sur la collaboration de la Société de développement Centre-ville SaintHyacinthe et des Galeries St-Hyacinthe qui l’assisteront dans la diffusion de l’enquête et de la collecte des données.
Quant à lui, le directeur général de l’organisme, André Barnabé, souhaite que cette tournée soit récurrente et s’intègre dans sa programmation annuelle d’activités.
« Depuis plusieurs années, une tournée des industries du territoire a permis à SaintHyacinthe Technopole de détenir une base d’information fort utile sur son économie manufacturière. Nous avons jugé que de telles informations sur le noyau commercial nous permettraient d’être encore plus efficaces dans nos actions sur ce secteur d’activité qui représente une large part de notre économie locale. De la même façon, ces données nous permettront de dresser annuellement un portrait encore plus exact de la situation économique de Saint-Hyacinthe », a-t-il spécifié.

« En plus des données de nature économique, cette enquête nous permettra de mesurer la vitalité économique des quartiers et des différentes zones commerciales de même que l’évolution des affaires et de la transformation des valeurs et des comportements d’achat des consommateurs », a ajouté M. Rainville.
Les commerçants maskoutains seront donc contactés, dans les prochains jours, pour une rencontre avec un conseiller de Saint-Hyacinthe Technopole ou invités à remplir le questionnaire qui leur sera acheminé.
Rappelons que depuis avril 2015, Saint-Hyacinthe Technopole est l’organisation chargée du développement commercial à Saint-Hyacinthe, à la suite de l’intégration des activités de la Corporation de développement commercial au sein des autres organisations responsables du développement industriel et touristique.
-30-
Source : Donovan St-Hilaire Saint-Hyacinthe Technopole 450 774-9000 poste 1244 sthilaired@st-hyacinthetechnopole.com

 

Bas de vignette photo :

Le directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole, M. Claude Rainville, et M. Cédric Meunier, agent de développement commercial, entourés du directeur général de la Société de développement commercial centre-ville Saint-Hyacinthe (SDC), M. Simon Cusson, et du directeur général des Galeries St-Hyacinthe, M. André Brochu.
Crédit : Patrick Roger

 

Gestion des ressources humaines et de la diversité en entreprise SAINT-HYACINTHE TECHNOPOLE ET ESPACE CARRIÈRE PRÉSENTENT LEUR NOUVEAU PROGRAMME SPRINT DIVERSITÉ

Affichage de 057A0823.JPG en cours...Saint-Hyacinthe, le 13 décembre 2016 – Espace carrière et Saint-Hyacinthe Technopole lancent conjointement un programme destiné à supporter les entreprises dans leur gestion de la diversité et des ressources humaines. Ceux-ci ont présenté les modalités de cette nouvelle initiative mise sur pied à la suite d’un besoin exprimé par les entreprises du territoire maskoutain.
Sprint Diversité est un programme de coaching d’affaires à l’intention des responsables de l’embauche et des ressources humaines des entreprises maskoutaines. Il prend la forme de sessions de quatre demi-journées de formation et de quatorze heures de coaching individuel en entreprise visant à aider les entreprises à adapter leurs pratiques en matière de ressources humaines au contexte actuel du marché du travail.
De façon plus particulière, au terme de ce programme, les participants seront mieux équipés pour positionner leur entreprise en tête de lice auprès des chercheurs d’emploi, favoriser l’intégration durable de leurs employés, diminuer les coûts liés au roulement de main-d’œuvre, favoriser la mobilisation des équipes de travail et améliorer leur marque d’employeur.
Toutes les entreprises maskoutaines sont admissibles à ce programme, qu’elles soient industrielles ou commerciales. La formation et le coaching seront donnés par les professionnels en de la main-d’œuvre d’Espace carrière. Il est possible de s’inscrire au programme, mais aussi de s’inscrire à des ateliers à la carte.
« L’accès à la main-d’œuvre est une problématique clairement exprimée par les entreprises de notre territoire qui sont fortement préoccupées par leurs enjeux liés à la gestion des ressources humaines. De plus en plus celles-ci doivent composer avec une main-d’œuvre diversifiée en termes culturel et générationnel. Avec ce programme, nous espérons que ces entrepreneurs seront mieux outillés pour gérer cette diversité et mieux retenir leurs employés », a précisé Karine Guilbault, commissaire industrielle chez SaintHyacinthe Technopole.
2
« Une entreprise sur quatre éprouve des difficultés de recrutement. Pour embaucher, les employeurs élargissent leurs critères de sélection et se retrouvent à former des groupes de travail moins homogènes qu’auparavant. Sur le terrain, plusieurs d’entre eux trouvent difficile de s’adapter aux différences générationnelles, culturelles et personnelles. Sur une note régulière, ils souhaitent obtenir conseils et outils pratiques pour recruter, accueillir, intégrer et fidéliser leurs nouveaux employés. Comme Espace carrière accompagnent vers l’intégration professionnelle plus de 4 000 personnes chaque année, l’organisme est heureux de contribuer au succès d’affaires des entreprises locales », a pour sa part indiqué Isabelle Prévost, coordonnatrice des services aux employeurs d’Espace carrière.
Les places disponibles pour ce programme étant limitées, les entreprises intéressées sont invitées à contacter Saint-Hyacinthe Technopole au 450-774-9000. La date limite d’inscription est le 17 janvier 2017. Les détails du programme et le formulaire d’inscription sont disponibles sur Internet à l’adresse www.st-hyacinthetechnopole.com.
-30-
Source : Donovan St-Hilaire Saint-Hyacinthe Technopole 450 774-9000 poste 1244 sthilaired@st-hyacinthetechnopole.com

 

Bas de vignette :

Line Lessard, conseillère en développement professionnel chez Espace carrière, Claude Rainville, directeur du développement commercial chez Saint-Hyacinthe Technopole, Karine Guilbault, commissaire industrielle chez Saint-Hyacinthe Technopole et Isabelle Prévost, coordonnatrice des services aux employeurs chez Espace carrière.

Crédit photo : Robert Gosselin